Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journal personnel, E. Hazaël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Journal personnel, E. Hazaël.   Ven 12 Oct - 15:32

- An mil cent onzième de ma personne -

Me rendrais-je compte du moment où je passerai seuil de cette vie?
Quelle puissance m'a fait m'éveiller, en ce vaste mystère, comme bouton floral à minuit.

Quand au matin je lorgnai vers les lueurs fébriles de l'aurore...je sentis que je n'était en ce monde qu'une étrangère, que toujours de plus en plus je m'éloignais, faiblissais comme une braise irradiante qui s'éteint en une agonie pathétique. Que l'Insondable, qui n'a ni nom ni forme, m'a étreint de ses bras sous la forme plus intime qu'aurait pu être mère, ou Père.

Maintenant, aussi, dans la mort, l'inconnu me paraitra comme s'il avait toujours été connu de moi. Et car j'aimai le millénaire étiré, d'ascension, que fut cette vie, j'aimerais aussi la mort.

Quand je m'en irai d'ici, le sang que je portai rejoignant la Terre, que ceci soit mon mot d'Acilias, ce que j'ai vu est insurpassable.

J'ai goûté le miel caché, le miel carmin et le miel noir, de la fleur qui s'épanouit dans la Lumière, comme dans les Ombres, et j'ai été comblée. Que ceci soit mon mot d'Acilias.

Dans le théâtre des formes innombrables, j'ai eu mon rôle, et j'ai pu entrevoir celui qui est au delà de toute forme et de toute apparence.

Tout mon corps, tout mes membres, toute mon âme, ont frémi de toucher celui qu'on ne touche pas. Et d'entreprendre envol loin au dessus de toute éventuelle décadence et flétrissure. Si la fin est ici venue, qu'elle vienne.
Éternité. Que ceci soit mon mot d'Acilias!



(ceci est le Journal de E.Hazael, de son vivant, développé au fil du temps ig. Ceux qui sont en possessions, ou deviendront en possession, de ces quelques pages perdues au fil des années, les recevront en pm ^^. Ceci fait partie d'une anim joueur, personnelle, que je repousse depuis longtemps et que j'aimerais éventuellement enclencher. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 25 Déc - 23:25

An six-centième, septante, de ma personne

Oh fleur effeuillée
Dans la gloire, étouffée
Vous que j’épousai sans le vouloir
Étreinte d’un éprouvant désespoir

Éteinte en vérité
De savoir mes puissances oubliées
Vous n’êtes point sans savoir
Antécédents du lignage et sa Gloire

Mais vous qui vous dites amour déclamé
Qui ne vous eut jamais, à moi, déclaré
En cette valse vulgaire de foire
Que sont rites qui nous voient choir

Dans les bras l’un de l’autre, aveuglés
Par les devoirs depuis trop longtemps anticipés
Quelles sont donc en ce moment nos tares
Si ce n’est de sombrer en cette insipide mare

De l’un comme de l’autre, sommes nous réellement aimés.
Ou énamourés de ce que l’autre puis apporter
De l’un pour l’autre, sommes nous un phare
Ou un pan supplémentaire de perdition et désespoir

Fleur étranglée, par moi je te perdrai
Comme tu me perdras, je sais l’anticiper
Reste désormais à savoir
A qui de nous deux, amour, sera victoire.

En l’Honneur de mon Tendre, Arzilian.
Dragon de la tête au cœur, dont je demeure femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Dim 20 Jan - 23:08

An sept-cent quatorzième de ma personne.

Attends-toi toujours à l'innatendu.
Si tu crois que le soleil se lèvera, car toujours à ta connaissance se leva, alors attend toi à son lever.
Le jour où tu appris à offrir ta confiance à un ami, attends toi à sa trahison sans pour autant lui retirer la confiance portée.
Un coup de vent attend à chaque détour de rue. Même ton ennemi peut t'accorder son amitié.

Les contradictions ne gênent pas le Logicien. Elles surviennent car il existe au Jeu plus de règles qu'on ne peut en connaitre. À preuve... Les Cilias eux-même attendirent de leurs créations qu'elles leur fussent bénéfiques..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 12:48

-An cinquante-quatrième de ma personne-

L'Art des sens. Thèse. Remise au Tuteur Aeva.

Lorsqu'un Homme dit Putain, et qu'un autre entend Puritain, à quoi celà sert-t'il?
Le discours, si éloquent soit-t'il, n'est pas la communication.

Lorsqu'un Homme dessine un pentagramme, et que l'autre y voit un Martel, à quoi celà sert-t'il?
L'image, même si elle est en couleurs, même si elle bouge, n'est pas la communication.

Lorsqu'un Homme caresse une femme, et que la femme sent là la lame d'un poignard, à quoi celà sert-t'il?
Le contact, ressenti en une caresse effleurant la peau, ou lame pénétrant les tripes, si profond ou superficiel qu'il soit, n'est pas la communication.

Car pour que communication soit, la structure d'un esprit doit être projetée en un autre esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 13:01

-An Centième de ma personne-

Le Rite de passage est invoqué, à la fin du Premier Siècle d'existence.

Il ne comporte, selon tradition du lignage de l'Hydre, pas plus de septs épreuves. Et ne doit de ce fait pas comporter davantage. Une ordalie ne finissant jamais ne deviendrait-t'elle pas une persécution?

Bien que chaque épreuve appelle une mort, un échec, de plus en plus subtils, chacune, même la septième, doit laisser une porte ouverte qui doit être perçue par un esprit apte et brillant.

Car n'est-ce pas ce qui doit être préservé? La ruse, l'intellect, qui fut le salut de notre Sang là où une moitié de ce qu'il fut stagne encore, et où l'autre git dans la destruction de n'être qu'imparfait.

Et n'est-ce pas ce sang, alors que le centenaire doit traverser le feu des épreuves qui le marquera du lignage qui fut par lui, perpétué, et de la voie vers laquel le centenaire est désigné, que nous préservons par l'Ordalie? Par le passage.

Il me rassure, aux aubes de l'épreuve, aux cotés de Lilith et Qwelieth, de songer à ceci, pour éviter de commettre l'infâmie, de me dissuader de me dérober aux septs pans de l'Épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 13:08

-An trente et unième de ma personne-

Note :
Vive est l'abeille qui échappe à la fleur Feï. Un plant poussant près des maremmes mortanes, où s'engluent insectes attirés à elle par la convoitise de ses couleurs ou de ses sucs alors que les pans de cette fleur se referment. Aussi, les contrées jouxtant cette maremme sur laquelle mortans revendiquent leurs droits, Sombres aires, produisent abeilles qui ont maîtrisé l'art de butiner très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 13:43

-An quatre-centième, de ma personne-

Durant sa vie, l'homme pose pied sur toutes les pierres du lit du fleuve. Les grandes comme les petites, les plates comme les glissantes. La pierre qu'il jugera mal le tuera.

L'homme qui est impitoyable ne vois pas la pitié, et lorsqu'il aura besoin de pitié, ses pieds ne la trouveront pas.
L'homme qui est trop fier pour reconnaitre ses erreurs se rendra ridicule en manquant son saut.
L'homme qui vit en eaux dangereuses, et saute agilement de soupçon en soupçon se montrera inapte à franchir le fleuve, car il ne se fiera pas aux pierres stables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 13:52

-An cent-douzième de ma personne-

Acquis de savoir. L'erreur et le succès.

Un homme qui ne commet jamais d'erreur a depuis longtemps cessé de faire du neuf.
Un homme qui commet toujours des erreurs est un homme condamné, un homme aux ambitions démesurées qui finiront par le dévorer.

Mais celui qui saupoudre judicieusement d'erreurs son succès apprend vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 13:54

-An vingt de ma personne-

Un secret partagé, n'est plus un secret.
Il est donc dévalué, au rang de commun savoir.

Proverbe Nargolith. Divulgué par Silanael. Secret qui n'est désormais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 14:02

-An trente-deux de ma personne-

Il me fut conté qu'au temps de grandeur Narsillonne, circulait rumeur comme quoi la souffrance menait à la grandeur d'esprit. Les Nargolith pensent différemment, plus en nuance. Tant la souffrance peut mener à la grandeur, que la grandeur peut mener à la souffrance.

Car qui peut comprendre un grand homme.
Qui veut le comprendre?
Qui lui offre adulation sans être intéressé à une rétribution, ou encore à prendre la place de la grandeur.

Est-t'il plus solitaire, plus handicapé parfois, que l'homme le plus grand qui ne peut rien partager, et ne peut plus oeuvrer en office de manipulation, tout en demeurant dans la sûreté que l'ombre procure?

La Puissance Nargolith, est parfois bien ailleurs que titres et grades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 14:11

-An quarante-cinq de ma personne-

Dans un jeu ouvert comme les échecs, le joueur dissimule ses coups sous leur complexité.
Dans un jeu fermé comme les cartes, le joueur dissimule ses coups en les voilant au regard.

Mais comment jouer à un jeu qui est lui-même dissimulé?
L'adversaire reste invisible, ne parle ni ne jubile jamais.

À cet instant unique et imprévu, où l'ampleur de vos pertes vous est révélée, ô miens qui ont déja entammé cette partie, êtes vous capable de dire qui a gagné?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 14:18

-An deux-cent quatre-vingt treize de ma personne-

Lorsqu'un maitre d'armes nargolith attaque, il se sert des forces inhérentes aux défenses de l'adversaire, pour provoquer sa défaite.

Quand on s'attend à ce qu'il pousse en combat rapproché, le maitre tire.
Et inversement, alors qu'on s'attend à ce qu'il prenne recul, le maitre fonce et assaille.

C'est ainsi qu'il faut attaquer, et pénétrer l'esprit d'un homme.
N'usez point de la vérité, ni de la raison, ce sera pour celà deux armes inutiles.

Terrassez son esprit en appliquant habilement sa propre logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 14:43

-An neuf cent cinquante-trois de ma personne-

L'esprit qui regarde en arrière ne peut pas voir ce qui s'étend sous les yeux qui regardent vers l'avant.
L'oeil n'est rattaché à l'esprit que par cet Abyme de temps qui sépare l'instant présent du tourment de notre conception.

Chaque vision plonge de l'oeil vers les ténèbres de la matrice, et remonte lentement par une vie d'écueils avant de parvenir à l'esprit qui observe en ce moment.

Le bébé ignorant filtre toutes les sensations à la recherche de formes, de lignes et de couleurs, communiquant à l'enfant ingénu qui ébauche le schéma et la perspective, établit l'équilibre, et communique à son tour ce qui en reste à l'adulte embarassé qui ajoute des détails, écarte l'inutile, et donne un sens à l'image

Est-t'il donc si étonnant alors que deux personnes qui regardent la même chose voient des formes si différentes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 14:55

-An cent trentième de ma personne-

On n'envoie point en missions dangereuses sots et lâches. Ces derniers sauraient être compromettants pour ceux qui les auraient envoyés.

Alors que faire des lâches et des sots?

Engraissez les eux et leurs orgueuils, tant qu'ils vous divertissent.
Ils serviront tantôt de fourrages, tantôt de boucs-émissaires, pour les temps difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 15:01

-An trois cent dixième de ma personne-

Au gré d'une réunion de la Caste de Sombrun, l'un des plus grands mathématiciens de la Sombre, Reïnoshan, exposa sa théorie des jeux à participants multiples.

Expliquant pourquoi celui qui cherche à optimiser les gains de chacun des membres d'un groupe peut devenir plus riche que celui qui, au contraire, cherche à optimiser ses gains personnels, tout en investissant un effort pour minimiser les gains des autres.

Les gains du premier groupement rognant, sans effort complémentaire, l'avoir de ceux hors de ce groupe. Et permettant ainsi optimisation de l'investissement de pécune et d'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Mar 22 Jan - 15:05

-An vingt et unième de ma personne-

On ne peut malheureusement vivre en le futur. Mais ceux ne participant à la lutte pour la création d'un quelconque futur, tendent à trouver de mortelles surprises en leur présent.

Proverbe nargolith. Divulgué par Silanael.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   Ven 14 Mar - 9:16

J'adore, un journal bien détaillé quand on est en mesure de déceller au travers de cet orthographe des plus élaboré et complexe. Les proverbes sont alléchants, tout comme les parties débutant par : L'Homme est ...

J'aime, joli petit journal. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal personnel, E. Hazaël.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal personnel, E. Hazaël.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal personnel : Namid Intina
» (Epreuve) Journal personnel d'Arius : le voyage à Orgön-Waliss
» Retrouver le journal personnel du grand Putrescin
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Temoignage Personnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: