Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Leztax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leztax, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: [BG] Leztax   Jeu 13 Déc - 21:03

Il y avait plus d’une centaine d’homme sur place. Ils étaient plutôt disciplinés pour la circonstance. Une dizaine de mortels armés gardaient tout de même la place pour empêcher les spectateurs d’approcher. Deux hommes vêtus d’or terminaient les liens qui retenaient les hérétiques. Le bûcher avait été installé sur une falaise cette fois. Pour que le Justicier voit bien que ses servants lui faisaient honneur. Il y avait quatre hommes attachés à une énorme poutre bien ancré tout au sommet de la colline. Ce tronc était destiné à tenir tête aux flammes jusqu’à ce que les infidèles soient immolés. Il n’y avait aucun espoir pour les quatre frères qui allaient mourir ensemble. Sauf dans la tête du second en fait, celui fasse au précipice. Celui-là n’avait toujours pas fait ses prières, car il ne pensait qu’à sa femme et ses deux filles. Pour lui, le bon moment allait venir et il échapperait à ses bourreaux. Son cerveau avait arrêté d’espérer mais pas son esprit, pas son cœur. Il entendit un de ses amis, le plus jeune, beugler, maudissant les fidèles du grand Odéon. Les paladins ne se pressèrent pas pour autant à allumer les torches, laissant le temps aux renégats pour demander pardon. Ils n’en firent rien, ça ne comptait pas.
____________________________________

Louis sortait de sa chaumière avec sa femme pour admirer l’œuvre d’art. Avec l’aide des hommes de la campagne, ils avaient finalement terminé la fondation de leur ferme. Le couple était jeune et les parents étaient fiers. Bientôt sans doute, la famille compterait un troisième membre. Le jeune éleveur avait tout pour lui.
Ce même matin, Armand arriva en courant vers la véranda. Louis se leva, voyant la terreur dans les yeux du gamins. Son ami, n’attendit pas de se faire accueillir pour balbutier :
- « Je suis allé là-bas, Louis! Je les ai vus faire. Ils ont brûlé des villages comme le nôtre en entier. Dans moins d’un jour, ils seront ici! »
Louis fronça les sourcils, il jeta un coup d’œil à sa femme et fila finalement avec Armand à la maison de Romuald. C’était lui, qui prenait les décisions, le chef du village, Romuald Franclion, un homme imposant, assez vieux mais toujours aussi fort. Un ennemi approchait et ils devaient faire quelque chose. Armand eut finalement une idée :
- « Je propose que l’on détruise le pont, ils ne chercheront pas à contourner la rivière pour trouver un village improbable en pleine prairie. Si nous partons maintenant, nous y serons avant eux! »
____________________________________

Les deux bourreaux envoyés par le Justicier lui-même commençait déjà à mettre le feu à la paille entourant le grand tronc sacrificiel. Le ciel s’était déjà rempli de rouge, assoiffé du sang des malfaisants. La fumée noire commença vite à assombrir la colline. Le jeune Armand hurlait toujours mais cette fois, ses cries étaient dus aux flammes qui lui lichaient les mollets. La chaleur était insoutenable pour les condamnés. La fumée les étouffait mais les cordes, trop bien attachées, les empêchaient de se protéger ou même de les laisser tousser et cracher cette infamie. Le temps était venu pour le second, celui attaché fasse vers le précipice, de fermer les yeux et de dire au revoir à son monde, sa femme, ses deux filles. Les ténèbres rassurantes que lui offraient ses yeux clos se changèrent petit à petit en une couleur grisâtre et saignante à la fois.

Pendant qu’il sentait le brasier lui arracher la peau, les muscles, le visage, il vit ses mains se défaire des liens et puis tout son corps, le eu les avait brûlé. Il ne contrôlait plus ses mouvements, il n’en avait plus le temps. L’homme en feu sauta hors du foyer et courut vers la falaise. Les deux bourreaux s’approchèrent de lui mais son aura de flamme les empêcha de l’atteindre. Cette boule de feu se vit gagner le bord de la montagne. Le passager qu’elle contenait pensait trop vite pour contempler ses frères sur le bûcher, pour envisager un sauvetage. Il fallait fuir, se lancer et retrouver sa famille. De plus, la chair enflammée demandait la rivière. L’homme tomba dans le vide, en chute libre vers son seul espoir. Les paladins arrivèrent au précipice pour observer la fin.

Le feu s’atteignit d’un coup pendant la descente rapide. Le précipice avait plus de 20 mètres. En sautant, le voltigeur, aperçu sa destinée et puis il avait fermé les yeux pour se souvenir que ses paupières en cendre ne lui cachait plus rien. Il envoya toutes ses pensées à sa femme ainsi qu’aux deux gamines qu’il chérissait tant. La lumière autour de lui fusa en un point et puis il tomba dans un état d’inconscience trop proche de la mort. Ses yeux ne pouvaient plus se fermer mais il ne voyait plus que la nébulosité ténébreuse qui l’attendait.

Un miracle permis au rescapé de ne pas s’écraser sur un des rochers qui trônait sous lui. Il se rendit vite compte qu’il était tombé dans la rivière et quand il revint à lui, il était grand temps qu’il se redirige vers la surface. Pourtant, il n’en sentait pas la force. L’eau attaquait ses membres calcinés tel de l’acide. Son esprit n’empêcha tout de même pas son corps d’agir. Et après une éternité dans cette eau étouffante, il émergea. Il regarda tout autour de lui, le courant l’emportait en sécurité. Il entendit un des deux paladins crier pour avertir les autres. Les inquisiteurs étaient déjà à ses trousses. Le noyé regarda tout autour de lui, ses sens lui semblaient surnaturellement affutés. Il sentait toujours l’atroce brûlure qui couvrait son corps mais il se hissa tout de même de l’eau côté de la rivière, celui de la forêt.

Il n’avait jamais rien vu d’aussi magnifique. Ses yeux percevait jusqu’aux veinures su les feuilles des arbres qui lui semblait des plantes gigantesques magnifiques. Il pouvait admirer les araignées luisantes et poilues à même leurs toiles. À quatre pattes dans le sable, il saisit une poigné de terre et sentit son odeur, il était bien sauvé maintenant. Il ne voulait pas courir. Il voulait dormir sur ce bout de terre et oublier cette scène. Un sifflement perçant le sortit alors de sa rêverie. La flèche passa à moins d’un pied au dessus de sa tête. Il se retourna pour voir qu’un autre soldat ennemi encochait un flèche, prêt à abattre le gibier de l’autre côté de la rivière. Il s’enfonçait alors dans l’épaisse forêt verte et dorés, emplie de fleurs roses et blanches. Malgré ses blessures, il courut comme jamais il n’aurait pu à travers cette jungle et il se trouva étonné de constater à quel point le monde dans lequel il vivait était sauvage. Il trouva finalement une route très droite, et très longue qu’il ne connaissait pas. Les murs d’arbres de chaque côté de la route rendaient un demi-tour difficile et le fugitif continua sa fuite toute la journée, cette route lui semblait interminable. Les deux murs d’arbres se joignaient toujours en un point devant lui. La fatigue était insupportable mais il continua. Un fois la nuit tombée, il continuait encore, il remarqua des étoiles de toutes les couleurs qu’il n’avait jamais remarqués. Des constellations entières. Puis, il lui sembla tomber, s’endormir.

Il se retrouva, l’instant d’après, à sa ferme, son sanctuaire. Il était devant sa clôture et il attendait. Il avait du courir toute la nuit. La lumière réintégrait peu à peu le ciel en commençant par ces couleurs féériques. Le jeune homme se tenait bien droit. Les restes de ses vêtements calcinés étaient soudés à sa peau noircie. Ses cheveux autrefois blonds était carbonisés. Il avait mal, mais il attendait. Sa femme finit par sortir.

Elle descendit les quelques marches pour se mettre à sa hauteur et elle posa une main devant sa bouche, visiblement émue. Elle reconnaissait son visage déformé et elle l’aimait. Elle avait eu peur. Des larmes commencèrent à couler sur ses joues puis elle tendit les bras vers lui. Il fit un pas vers elle en étirant ses bras. Il allait l’embrasser et finalement voir ses deux jumelles, ses deux filles nouveau-nées, lorsque la lumière l’éblouit. Finalement, tout ne devint que douces ténèbres.

Louis Mayfair est mort, son corps, brûlé puis écrasé contre un rocher, git là, au milieu de la rivière. Ses paupières en cendres découvraient ses yeux, qui avaient tout vu venir.
____________________________________

L’esprit en paix parcourut le chemin jusqu’à Kalos. Il décida de retourner d’où il venait : il en avait le choix. Il aimait trop ce monde pour l’abandonner, et puis son corps lui fournissait tout pour rester sereine sur les terres des mortels.
____________________________________

Ce cadavre se mit alors à voir à nouveau, à vivre à nouveau. L’environnement l’avait emporté sur la berge, du côté de la sylve. Le sang séché ainsi que des cendres tenaces obstruaient une vision surnaturelle, améliorée. Épuisé, vidé de toute énergie, le corps se hissa à l’aide de son seul bras qu’il se sentait apte à bouger à travers la forêt. Les brûlures étaient insoutenables mais le jeu en valait la chandelle, ce qu’il y avait d’intellect au plus profond de ce corps le savait. Sans s’arrêter, jamais, pendant plus de deux semaines, à ramper à travers les terres, la dépouille atteignit un endroit sûr. Un endroit où on l’aiderait, où elle trouverait des semblables. Un immortel apparut devant cette créature de chair noir en pleure et la prit dans ses bras, elle devait être si légère maintenant. L’ainé regarda le récent élu droit dans les yeux et lui demanda son nom. Le zombie répondit avec la plus grande des difficultés :
- « L-Le-Le-LeeeEeeZZ-z-ZZ-taAax-X-x »
____________________________________

Leztax allait reprendre des forces, lentement mais sûrement et aimer le monde, encore, sous une nouvelle forme. Une forme complexe qui le pressait d’étudier. Étudier pour mieux connaître ce qu’il chérissait tant. Il allait développer bien vite un esprit de fraternité avec ses semblables, élues comme lui par Kalos pour redécouvrir le monde. Malgré tout, l’adepte allait développer assez tôt une autre caractéristique : une profonde mélancolie. Quelque chose d’inconnu, de subtile, qui le prendra par surprise bien des fois. Il ira chercher quelque chose de toujours très important pour lui : la famille, parmi ses semblables avec qui il partagera tout ce qu’il acquerra dans sa nouvelle vie.

Il développera un tel amour, une telle admiration qu’il finira par utiliser les énergies qu’il découvrira pour altérer les conceptions de chacun envers ce monde emplie de magie.


Dernière édition par le Sam 15 Déc - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: [BG] Leztax   Jeu 13 Déc - 23:08

Vincent ne puit qu'approuver ce background qui démontre un bien bon talent pour l'écriture.

J'aime sincèrement. Intéressant. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leztax, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: [BG] Leztax   Sam 15 Déc - 0:32

J'adore mon histoire haha, merci de l'avoir lu au complet^^ Et désolé des quelques erreurs à la fin, je viens de la remarquer. J'étais très fatigué à la fin du texte Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur Allakhazam

avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 29
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: [BG] Leztax   Lun 17 Déc - 4:02

J'ai lu, j'aime beaucoup ^^

2 petites critiques constructives :

A) Ton personnage ne choisit pas de revenir à la vie. Kalos choisit pour lui, et les raisons de son choix sont impénétrables.

B) Tu devrais travailler davantage le description RP de ton personnage une fois qu'il devient Mortanyss. J'ai l'impression de lire des grandes lignes de BG telles-quelles ^^. Essaie de trouver des traits qui font que ton personnage est particulier, unique. Tous les personnages sont uniques à leur manière (sans nécessairement être fou, sans nécessairement avoir un déboublement de personalité ou encore être hors BG ;P)

Sinon, le BG dans son ensemble est excellent, continue comme cela!

Il est aussi TRÈS manifeste que tu as lu Entretien avec un Vampire. Les noms Louis, Armand et Lestat --> Leztax, le montre assez évidemment geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leztax, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: [BG] Leztax   Lun 17 Déc - 16:02

Ah oui c'est vrai! Au début je comptais changer mais de toute façon, ça ne change rien.
Oui j'ai lu Interview with the Vampire mais ausssi tous les autres de Anne Rice: Lestat le Vampire, La Reine des Damnées, Le Voleur de Corps, Memnoch le Démon, Armand le Vampire, Le Sang et l'Or, Le Domaine Blackwood, Le Cantique Sanglant et....... je suis sûr d'en oublier un. Bref je les adore mes vampires!

Je vais changer la petite scène avec Kalos, même si ce n'est pas Leztax qui choisi mais bien son âme et que dans la section "Le système de mort" il est écrit que Kalos donne le choix...
Et puis son caractère est un peu décrit mais j'ai vraiment écrit son "background" ici. Il y a quand même deux paragraphe plus le long passage où il est en train de tomber. Mais j'avoue que je me suis tellement donné pour la partie de son vivant que à la fin (et il était tard Razz), il était temps que j'en finisse. Je croyais que ça en disait suffisemment pour un BG.

Après tout, C'est quoi le Background d'un mort qui vient de naître? C'est son vivant d'après moi.

Mais bon je ne dis pas ça pour me défendre, je le prend constructivement haha. Ça reste un BG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur Allakhazam

avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 29
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: [BG] Leztax   Lun 17 Déc - 23:59

Tu n'es pas obligé de l'écrire, mais en autant que tu as en tête une personalité assez définie pour ton Mortanyss (en laissant toujours un peu de vague pour les joies de l'improvisation Wink Les Mortanyss qui changent du tout au tout sans aucune raison RP et qui ne semble avoir aucune et toutes les personalités à la fois, ça ne me charme pas ^^

Je ne crois pas que c'est le cas de ton personnage de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Leztax   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Leztax
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: