Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] La mort d'Erkas, la naissance de Xraru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xraru, Mortanyss



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: [BG] La mort d'Erkas, la naissance de Xraru   Dim 4 Mai - 19:30

"L'histoire commence avec les premiers battements de coeur d'un jeune hastane, la première inspiration, l'arrivée dans le monde...
Ces choses la personne ne s'en souvient, personne ne se rappelle de prendre vie..."


Passé:

Erkas, un jeune hastane de 3kg, une véritable joie pour son père, Paeli qui n'avait eu que deux filles, enfin une chance d'avoir une descendance, un don d'Odeon d'après lui,l'apres-midi où Erkas est né les autres villageois s'en souviennent, un Paeli avec un sourire ravi sur les lèvres criant dans tout le village sa nouvelle fierté : Un beau jeune garçon.

Paeli n'était qu'un éleveur de bétails, il était fier de contribuer au bien de la société Hastane et surtout de pouvoir aider la légion Hastane, ce qui l'aurait rendu encore plus fier aurait été de voir son jeune fils pouvoir en faire parti, mais mal gré ses contacts, rares sont les fils de paysans pouvant faire carrière dans la Légion Hastane, les hauts-gradés étaient souvent issus de familles plus aisées, et n'ayant que ce seul fils, il ne voulait pas le voir mourrir au combat même si il aurait été honorer que celui-ci meurt en se battant pour Odeon et les Hastanes.

Erkas continua de grandir, il était agé de 18 ans désormais, un jeune homme naif pas exceptionnellement beau mais pas non plus repoussant, un jeune garçon imberbe a la chevelure chatain claire, il mesurait environ 1,79m et son corps était assez musclé du fait qu'il aidait son père depuis qu'il était en age de travaillé.

Un jour, un envoyé du haut censeur venait chercher du bétail a emmener pour le compte de la Légion hastane, il était accompagné de 3 jeunes recrues Hastanes qui devait le protéger durant le transport.La vente avait déja été conclue mais il restait a venir chercher le bétail, 30 têtes n'est pas une chose aisé a transporter, il leur fallait quelqu'un d'expérimenté pour conduire le troupeau jusqu'a Citria, Erkas n'avait jamais vu la cité Hastane,Paeli lui confia le troupeau jusqu'a Citria, il avait confiance en son fils ainsi que dans l'escorte de l'envoyé, et c'était pour Erkas l'occasion de découvrir Citria.

Erkas emmena le troupeau escorté par les 3 jeunes recrues et l'envoyé, le transport se passa sans encombre, l'arriva a Citria fascina le jeune homme, une ville splendide, avec tant de gens dans ses rues, il ne savait plus ou donné de la tête, des statues magnifiques, des décorations florales, des magnifiques jeunes femmes, tant de chose, Erkas était epoustouflé devant un tel spectacle, mais il reprit vite ses esprits quand l'envoyé se racla la gorge pour lui rappeler qu'il devait signer des papiers comme quoi tout était en ordre concernant la vente et qu'il aurait tout temps de visiter après cela.

Erkas ne s'imaginait pas que la vente de bétail engendrait tant de paperasse, chaque bête était examinée et répertoriée, les plus belles seront transformé en délicieux plats pour les nobles de la cour, tandis que les bêtes assez banales contenteraient les soldats de Légion.

Quand Erkas sorti du bureau de l'envoyé, il n'était pas très tard, mais pour ne pas voyager de nuit il devrait se mettre en route immédiatement, a contre-coeur il n'eut pas la chance de pouvoir visiter Citria comme il le souhaitait, il n'avait vu que la rue principale ainsi que les enclos et les batiments administratifs.

Erkas rentrait chez lui, il se hâtait car la nuit n'allait pas tarder a tomber, et voyager de nuit n'est pas très rassurant, sur le chemin il croisa des marchands qui voyageait vers Citria, puis quelques kilomètres plus loin, il n'y avait plus que lui qui quittait la citée, puis le ciel commença a légerement s'assombrir, un peu plus loin sur le chemin il croisa un homme adosser a un panneau, cet homme l'interpela et commença a le questionner sur l'endroit où il se rendait et pourquoi il s'y rendait, Erkas assez naif confia qu'il revenait de Citria après avoir conclu une vente, l'homme afficha alors un sourire malin et siffla, d'autres hommes sortirent du contrebas du chemin, Erkas regarda les hommes s'approcher de lui et le menacer avec divers armes en lui conseillant de lui donner l'or qu'il venait d'acquérir après la vente, Erkas appeuré bredouilla qu'il n'avait pas d'or sur lui et qu'il n'avait fait que livrer les bêtes a Citria, malheureusement pour lui, les hommes ne le croyaient pas et se sentaient abusés par le jeune homme qui d'après eux, ne les prenait pas au sérieux, le coup fût rapide et efficace, le jeune homme n'eut pas le temps de se défendre et qu'aurait-il pu faire ?

Il n'eut le temps que d'amener ses mains à sa gorge pour voir qu'elle était tranchée avant de s'écrouler au sol et de se vider de son sang, ses yeux se voilèrent mais il put apercevoir les brigands qui commençait a fouiller son corps inerte, il ne pouvait plus bouger, il sentait juste la vie le quitter rapidement comme le sang rouge qui coulait abondamment sur le sol, ses yeux finirent par se fermer.

Présent:

Une voix resonnait dans un espèce de vide, Erkas ne savait pas où il se trouvait ni ou ce qu'il était, il ne pouvait ni bouger ni parler, mais il entendait cette voix, cette voix profonde a la fois terrifiante et rassurante.

"C'est ainsi que s'achève ta vie alors que tes yeux venaient tout juste de s'ouvrir et de s'émerveiller sur le monde... et tu n'as rien pu faire pour empêcher cela d'arriver... Devrais-je réellement être ici entrain de te parler, mérites-tu vraiment que je te porte un certain intérêt ??"

Erkas était troublé par cette voix, il ne comprenait pas ce qu'elle sous-entendait, ni ce qui allait lui arriver mais il ne pouvait rien faire d'autres que d'écouter la voix, puis la voix s'exprima de nouveau.

"Tu as envie de revoir toute cette beauté? tu as envie de vivre n'est ce pas ? Je t'offre la chance de redécouvrir tout cela mais il y a une contrepartie es-tu prêt a l'accepter ?"

Erkas ne pouvait nier, il avait l'impression qu'il était comme nu devant cette voix, pas seulement son corps, mais aussi son ame et son esprit, la voix pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert, la voix perçue les souvenirs d'Erkas et lui remémora, ce qu'il avait vu a Citria, le plaisir qu'il prenait a aider son père, a observer certaines demoiselles de son village, le visage ravi de son père à sa naissance,sa première inspiration, son premier cri, ce genre de chose que tout le commun des mortels oublie avec le temps, a travers ses souvenirs montrés, Erkas manifesta un grand intérêt concernant l'offre qui lui était faite et il ne pouvait pas le caché a la voix.

"Bien alors tu as fait ton choix, je t'offre une seconde chance... tu va pouvoir revivre... et retrouver tout cela... enfin redécouvrir tout cela.."

La seconde d'après, un frisson glacial le parcouru comme un signe de réveil, il ne savait plus où il était, ni qui il était, ni comment il était arrivé la, il resta ainsi puis il regardait cette chose bleue devant ses yeux, puis parfois parsemé de blanc, certaines choses passait ainsi dans cette chose bleue en émettant certains bruits, il ne comprenait pas mais il était fasciné par cela, il reste un moment a fixé cette grande chose bleue puis d'autres bruits vinrent se mêler a tout cela puis un bruit de fracas et quelques choses lui tomba dessus puis une odeur..., puis des voix qu'il considérait toujours comme des bruits sans signification.

"Maudits brigands, encore un marchand, c'est le quatrième en deux semaines, ils ne lui ont rien laisser, le pauvre, meme pas un linge pour le couvrir, le laisser pourrir comme cela au milieu de la route, ils n'ont vraiment aucun respect"

Les voix s'éloignèrent, Erkas n'avait rien compris mais avait eu le temps de les observer,les voir faire des gestes et bouger, ainsi il appris a bouger, au début il était très troublé par cette découverte, il resta deux heures a observer juste son doigt entrain de bouger fasciné par cela, mais il se rappela les autres gestes et les autres mouvements, il plaça alors ses mains sur ce qui lui recouvrait le torse, c'était le cadavre du marchand, il l'ignorait mais pour les vivant il était "mort", il avait été placé dans une fosse commune car personne n'avait réclamer son corps, puis il approcha son visage du cadavre du marchand et renifla, une odeur le parcouru, il n'était pas dégouté, cette nouvelle odeur était même plutot agréable d'après lui, c'était la première qu'il découvrait, il commença alors a repousser le cadavre du marchand et a se redresser, au debut il rampait car l'amas de cadavre n'etait pas très stable et puis, il n'etait pas encore habitué a se mouvoir sur ses pieds, arriver au bord de la fosse, il essaya de se redresser, il eu des difficultés mais il finit par tenir debout au bout de quelques temps, c'est alors qu'il observait tout ce qui l'entourait, la nature, le ciel, les oiseaux, les cadavres dans la fosse, bien qu'il ne comprenait rien, qu'il ne savait pas l'expliquer, il était fasciné par tout cela et mais un désir insassiable le tiraillait, il voulait voir d'autres choses meme si il ne comprenait pas il en avait besoin, il se mit alors a se mouvoir comme les êtres qu'il avait vu auparavant.

Il ignorait où il se dirigeait mais il y allait, il marchait nuit et jour sans savoir où il allait mais quelque chose d'inconscient le guidait, il finit par arriver devant l'entrée d'une cité,a l'entrée de celle-ci deux êtres armées s'y tenaient, Erkas s'approcha d'eux lentement ronger par une envie curieuse de voir de plus prêts ces êtres.

"'iENn'eNuuU 'EnNe 'REeRe"
articula l'un des êtres
Puis l'autre reprit
"IsssI SaII MooORrTaaaanNciaAaa, NooTReee CiitTé"

Ne comprenant pas le sens des sons sortant de la bouche des individus, il les dévisagea de longues minutes, puis l'un des deux squelettes fit claquer ses dents comme si il riait

"TuTuuuu Es TrEeeeeS JeEuuNee FrREEEEreeEEe, JeE VaAaIIsSS TeE GuIIDeeR VeErs uNeeE LiIcHeE, ElLee T'ENseiGneRaA LeS BaaSEsS DEdE tA NuuVeLLeEe VIE"

Le squelette fit signe a l'autre puis, s'approcha d'Erkas et lui fit un signe pour qu'il le suive, Erkas ne comprenait pas, alors l'autre squelette se mit a ses cotés et s'avança vers l'entrée de la cité puis le regarda de nouveau, cela Erkas l'avait compris et il commença a s'avancer vers le squelette puis il se laissa guider dans la ville par celui-ci, arriver devant la tour d'une liche, ils pénétraient a l'intérieur, le squelette expliqua la situation a la liche qui compris bien vite la situation.

"C'est un très jeune frère, il ne maîtrise pas encore sa nouvelle existence, voyons deja si il possède un nom... alors mon très jeune frère comment te nommes tu ?"

Erkas ne comprenait pas, il ne savait pas ce que voulait dire la liche, il l'observa puis la liche se présenta comme pour lui montrer à titre d'exemple, elle pointa son doigt vers elle même

"Je suis Xcirka et toi jeune frère ?"

Erkas n'avait jamais essayé de parler, il essaye d'articuler quelques choses mais peu de son sortit de sa bouche, étonné par ce qu'il venait de se passer, il réessaya mais il ne pouvait faire sortir de celle-ci qu'un genre de gemissements ou de râles

"GrRRrhA GRRrrRhhu.... XhRAaA RHuuRuu..."

La liche le regarda puis pointa son doigt vers lui

"je pense que parler est encore nouveau pour toi, alors nous allons t'appeler par les premiers sons qui sont sortis de ta bouche... Xraru..."

Ainsi Erkas avait disparu a sa place Xraru commençait a vivre...



(petit touche hrp : ceux qui ont cotoyé Xraru aujourd'hui ont du remarqué qu'il avait l'air très abruti, il faut l'avouer, il ne maitrise pas encore très bien l'elocution ( il apprend au fur et a mesure, la il sait a peine dire son nom et répeter ) la compréhension c'est pire, si un jour quelqu'un s'exprime très clairement, il comprendra rien, au pire il répondra avec des mots sans aucun rapport avec la question car ce seront juste des mots qu'il a entendu, il ne sait pas ouvrir une porte, il ne sait pas se servir d'une arme ni d'un quelconque outil, c'est pour dire aujourd'hui il a découvert le hochement de tête pour approuver en plus du Oui et sinon il sait saluer en levant le bras, enfin savoir saluer non, il leve le bras dans une sorte de reflexe primaire quand il entend Xann, bonjour, salutation ( il est vraiment bête hein?) donc voila je vais jouer ce rp d'abruti qq temps, derrière tout cela mes temps de non connection (oui je ne serai pas 24/7 sur Teilia ) seront consacrés a son temps passé avec la Liche Xcirka pour apprendre les bases du langage et de la compréhension.)


ps: ( Crispy ta eu le courage de lire jusqu'au bout ? ouaaah mes respects)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] La mort d'Erkas, la naissance de Xraru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: