Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BG - Azax. Essais numero 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 12:08

Alors voila, dans ma folie la plus pure, j'ai décidé de tenter d'écrire un nouveau BG pour mon perso, simplement pour moi, pour voir si j'allais le préféré a mon premier :p.

Donc bon, je viens de finir ce que je considere etre le Prelude de l'histoire, car au final je realise qu'il sera beaucoup plus long que je pensais le faire hehe.
Notez que le nom du personnage sera possiblement changé, il n'est la que pour le moment, pour ne pas ralentire mon écriture.
Notez aussi que je n'en suis pas encore au niveau de la correction, j'ecris en premier, je corrige ensuite Wink (Les fautes mineures surtout, les grosses fautes j'essais de les corrigers a mesure :p).

Bref, bonne lecture, j'ajouterai la suite du recit lorsque je l'aurai terminé.

N'hesitez pas a faire des commentaires, c'est encourageant et ca pourra me donner une idee des erreurs que je dois faire attention.

PS: C'est une des premieres fois que je met des dialogues dans mes textes :p. En fait non c'est faux, c'est pas la premiere fois, mais c'est tres rare.


Citation :
Prologue

Shhhhhlllliiiiiinnnnngggg..


Le Daelwena retira doucement sa lame du corps du jeune Zombie qui s'ecroula sans plus attendre face première contre le sol.


- Dire qu'il y en a encore qui continu de s'aventurer sur notre Territoire.. soupir. Au moins leur nombre continu de diminuer de cette façon.


Daenion etait un jeune Daelwena qui venait tout juste d'atteindre ses 150 cycles. Il était un bon combattant au service de sa cité, il aurait fait n'importe quoi pour défendre leur sanctuaire, ainsi que n'importe quel autre Daelwena dans le besoin. Voila bon nombre d'année deja que Daenion s'entrainait rudement dans le but d'amiliorer ses competences pour pouvoir mieux défendre sa cité.. mais aussi pour parvenir à se venger d'un passé qui le rongait énormement de l'intérieur.


Depuis le plus jeune àge de Daenion. plusieurs Daelwena jouait un rôle des plus important dans sa vie courante. Il vivait bien et heureux aux côtés de sa famille, ainsi que d'une Daelwena bien particulière. Tout le long de sa croissance, Daenion vivait une complicité incomparable aux côtés de celle qui se prénomait Aethra Dei'Tereshal. Elle était une ravissante Daelwena ornée de profond yeux d'un noir abyssal, jumelé à des cheveux de feux, glissant sur ses épaules comme les eaux d'une chutte. Malgré sa beauté resplandissante, la jeune Daelwena possedait une fougue qui l'amenait sans contre dit à être distante et légèrement refermé sur elle-même par rapport à l'ensemble des autres êtres, seul quelques cas rare avait la chance, l'opportunité de pouvoir se rapprocher d'elle sans la faire fuir, et Daenion était une de ces rares personnes. Les deux phénomènes avaient pour tendence de faire pratiquement tout ensemble, rien n'était un secret l'un pour l'autre, et ca les amenait fréquement à inquietter les autres Daelwenas, car lorsqu'ils étaient ensemble, ils se fermaient que trop souvent aux autres membre du peuple, habituelement influencer par le tempérament d'Aethra, préférant ainsi partager ce qu'ils croyaient ne pouvoir vivre qu'ensemble. Ce qui n'était au départ qu'une amitié qui perdura de nombreuses années, fini par évoluer et devenir une relation officiele. Tout deux vinrent rapidement à comprendre que ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre était bien plus intense qu'une simple complicité.


Tout ce changement vint à se produire lorsque Daenion venait d'obtenir ses 80 années, quant à Aethra elle avait encore que 70 cycles. Daenion etait encore sous la tutelle de son mentor Finrarael, un Grand-Loup de la Garde Daelwena. Ses parents connaissaient bien Finrarael et ils voyaient en lui un grand talent. C'est la raison qui les a poussé à le choisir comme mentor pour leur fils, et ce depuis qu'il eu obtenu ses 20 cycles. Ils savaient qu'avec lui, Daenion recevrait l'enseignement dont il avait toujours rêvé et qu'il deviendrait ainsi à la hauteur de son potenciel. Après quelques mois de préparations, les parents de Daenion était fin prêt pour leur grand voyage, En effet ils devaient s'absenter d'Ilidelwis quelques années. Ceux-ci s'engagerent vers un long périple au travers plusieurs villes Nyktulias pour y reccueillir certaines informations. Ils avaient aussi à faire dans diverses forêt du Nord pour tenter d'y trouver certaines plantes, etant donné que la Mère de Daenion etait une herboriste d'un certain talent.

Malheureusement, le voyage qui ne devait duré plus que 4 cycles.. sembla ne jamais finir..

Daenion eu le temps d'atteindre ses 100 années qu'il n'avait toujours pas eu la moindre nouvelle de ses parents. Le jour de son anniversaire il abandonna définitivement tout espoir de les revoirs. Il fini par concevoir l'idee qu'il leur soit arrivé malheur durant ce long voyage. Pour approfondir la cruauté de cette journée qui se voulait pourtant être une journée de fête, Daenion vint à apprendre au courant de la journée, qu'Aethra venait de déserté Ilidelwis sans donner d'explications à qui que ce soit... même pas à celui qu'elle affirmait aimer de tout son âme... Tout ces boulversement le laissèrent là, dans une incomprehension des plus totale, dans une confusion qui le rongait de façon démentiel en son fort intérieur, pourquoi tout ceux qu'il aimait devait finir par partir? Il ne le saura jamais.

Quant a Finrarael, il avait pris l'innitiative d'etre realiste vis a vis la disparition des parents de Daenion, bien avant ce dernier. Il avait d'ailleurs augmenter considérablement le rythme d'entrainement qu'il faisait subir à son élève, pour que ce dernier ait l'esprit occupé ailleurs que sur sa tristesse. Il était bien que trop conscient de la douleur que pouvait ressentir son élève suite à la disparition de ses parents... jumelé au départ inexpliqué de celle qu'il aimait tant, mais il tenait à s'assurer qu'il continuerait à s'accrocher à la vie et à surmonter ces épreuves avec force.


Daenion devenait de plus en plus acharné lors de ses entrainements, repetant sans cesse qu'il voulait a tout prix progresser le plus rapidement possible pour partir à la recherche de ceux qui etaient portés disparues. Concernant Finrarael, ca ne lui faisait pas particulierement plaisir d'entendre de telles choses et ne se faisait pas prier pour faire savoir à son élève que la vengence et la haine ne sont pas des motifs valable pour bien progresser lorsqu'on est un combattant et que cela ne peut que l'amener a noircir son âme. Daenion ne pouvait qu'acquiesser, mais au fond de lui il savait qu'il ne pouvait pas laisser cet act impuni et que malgrer les lecons de Finrarael, il était bien décidé à s'absenter d'Ilidelwis lorsque son entrainement se terminera. Son mentor aurait déjà dû disposer de ses services depuis que Daenion eu atteind ses 100 cycles, mais comme celui-ci connaissait bien son élève, ainsi que ses parents, il preferait continuer à veiller sur lui et à paufiner son entrainement, surtout apres ce qui était arriver à Aethra et aux parents de Daenion. Il avait vraiment peur que son proteger ne sombre dans de mauvaises convictions. Malheureusement, il y a certaines leçons qui ne s'apprennent que par soit même.. par l'erreur..


Cinquante années plus tard, Daenion arriva sur ses 150 cycles.. et ce fut la journée décisive. Finrarael annonca à son élève que celui-ci n'avait plus rien à apprendre de lui et que le chemin qui allait s'en suivre devait être fait de ses propres ailes. Daenion etait devenu un Loup de la Garde depuis une vingtaine de cycles déjà et il s'appretait à passer son examen pour tenter de devenir un Grand-Loup dans à peine cinq années. Il avait cependant autre chose en tête.. Meme si au fil des ans il avait énormement donné l'impression d'avoir pris beaucoup de recule vis a vis ses parents et Aethra, il n'en était rien. Daenion voyait maintenant l'occasion rêvé de partir à la recherche de ceux etant la cause de la disparition de ses parents, ainsi que dans l'espoir de retrouver sa bien aimée. La différence c'est qu'il ne voyait plus cela qu'à titre de vengence.. mais plutot comme une fin d'entrainement, un prémice parfait en vue de son examen de Grand-Loup.

Lors d'un beau matin ou le soleil eclairait pleinement la belle cité d'Ilidelwis, Finrarael était tranquil en train d'accomplir sa prière matinale aux cotés de d'autres frères et soeurs Daelwenas. Lorsque soudain, un Daelwena arriva à la hâte à ses côtés en clamant son nom, le sortant innévitablement de son ètat de transe. Finrarael se retourna vers lui l'air particulierement interrogé.


- Finrarael! Finrarael!... C'est Daenion... Il marqua une pause. Il est partit...
- Oh was...



Le Zombie que venait de pourfendre Daenion s'écroula face première contre le sol.

- Dire qu'il y en a encore qui continu de s'aventurer sur notre Territoire.. soupir. Au moins leur nombre continu de diminuer de cette façon.

Il repris sa marche sans plus attendre, se dirigeant vers la première étape de son périple.. Citria.


Citation :
Chapitre 1: La rencontre

Daenion progressait tranquillement en direction de la cité Imperiale, il longait les routes en restant bien enfouis dans les forêt environnante. Il était largement plus à son aise dans la nature et ca lui permettait ainsi d'éviter les ennuis potenciels que les routes peuvent amener. Pendant sa marche, Daenion vint à entendre un bruit à la fois suspect, et à la fois familier, qui venait des arbres autour de lui. Il aretta net sa progression et positionna instinctivement sa main sur la garde de son épée, scrutant les environs les sens deployés. C'est alors que par la plus grande des surprises, un Hastane sortit de sa cachette, bondissant sur le dos de Daenion qui les menerent à s'ecraser tout deux contre le sol, le Hastane sur son dos. Ce dernier placa immédiatement une dague contre la gorge du jeune Daelwena.. puis l'innatendu se produisit.

- Ah c'est pas vrai...

Le Hastane rengaina sa dague, puis se releva, tendant sa main a Daenion, qui était totalement confus par ce qu'il voyait.

- Pardonne moi mon aspellor..

Daenion saisi la main du Hastane malgré tout. Ce dernier l'aida à se relever puis poursuivi ses excuses.

- J'étais un peu sur les nerfs, j'ai croisé la route de deux Gorlaks qui n'avaient décidement pas envis de me laisser partir en un morceau. J'ai tenté de leur tendre un piège etandonné que je n'arrivais pas à m'en défaire.. Et c'est la que tu es arrivé, sur le coup j'ai cru qu'ils s'étaient séparés, mais j'ai vite vue que je m'étais trompé..

Daenion fronca les sourcils puis lui coupa la parole.

- Tu es en train de dire que tu m'as confondu avec un Gorlak!??! C'est une blague j'espere!
- Je n'ai pas pris le temps de bien observer.. je voulais profiter de l'occasion qu'il soit seul. M'enfin, je me présente, je m'appel Alexandre Duchêne, Rodeur du territoire Hastane.
- En plus tu es Rodeur.. ma foi, vous etes tous pareil les Hastanes.. Au moins maintenant je sais que je suis dans la bonne direction pour me rendre a Citria..

Daenion congedia le jeune Hastane d'un air plutôt offusqué, sans lui donner davantage d'explications. Il continua ainsi sa route, laissant Alexandre abasourdi par l'attitude du Daelwena.


Très peu de temps après sa petite mésaventure, Daenion entendit à nouveau des craquements venant d'autour de lui. Par impatience, ce dernier éleva légèrement la voix.

- Alexandre.. sort des buissons.. Et je veux que tu cesse de me suivre, tu perturbes ma progression.
- HuaAR! Tu avuar entendu GROM? Ca doat utre Hustune qui tenter de fuir!!!
- GRaaoOr! Toa avouar ruson mussa!!

Les deux Gorlaks tasserent les branchages devant eux dans la hâte et l'espoir de tomber nez à nez avec le Hastane qu'ils recherchaient.. Mais ils virent rapidement que celui qu'ils avaient devant eux, n'était pas vraiment mieux.

- Rugardé GROM!! Cu utre bouffeur d'urbres!!
- Fulloir ruglé compte de il ulors!!! HAR HAR!
- Comme si j'avais besoin de ça..

Au moment ou Daenion s'appretait a dégainer la lame de son épée.. un des deux Gorlaks emis un crie de douleur assez puissant pour que plusieurs oiseaux environnant s'envole de leurs arbres. Le Gorlak tomba contre le sol gisant dans son sang.. laissant apparaitre Alexandre qui était derriere lui, retirant son épée du monstre vert.

- Alors, content de me voir maintenant? Le Rodeur esquissa un sourir en direction du Daelwena.

Daenion sourit légèrement puis fonca en direction du dernier Gorlak pendant que celui-ci ragait totalement de colère contre Alexandre. Le Gorlak assena un lourd et lent coup de son imposante hache en direction du Hastane, mais ce dernier fit dévier le coup du Gorlak à l'aide des deux épées courtes qu'il maniait ma foi assez habilement. Daenion profita de l'occasion et de l'innatention du monstre pour lui enfoncer sa lame en plein coeur. Ce qui amena le second Gorlak à s'effondrer aux cotés de son compagnon.

- Je dois admettre que vous n'êtes peut-être pas tous inutile, les Hastanes. En souriant légèrement. Tael Alexandre pour ton aide. En passant, je suis Daenion, de la cité d'Ilidelwis.
- Ah! Tu te présente finalement! Enchanté Daenion, mais dit moi, qu'est-ce qui t'amène si loin de ta paisible cité?

Daenion ne souhaitait pas encore se permettre de tout dévoiler à Alexandre, car meme si ce dernier lui avait sauvé la mise cette fois ci, il n'osait pas encore lui accorder toute sa confiance.. Il avait toujours été tres méfiant envers les Nyktulias. Du coup il se contenta de lui expliquer le stricte minimum, disant qu'il était à la recherche de deux Daelwenas qui n'était pas rentré a Ilidelwis depuis plusieurs années et que ceux-ci avaient comme première destination, Citria. Alexandre proposa son aide a Daenion, lui expliquant qu'il serait mieux vue en Citria si il était accompagné d'un Hastane et qu'il aurait sans doute plus de facilité à obtenir les renseignements qu'il recherche de cette façon. Le jeune Daelwena accepta, et c'est ainsi que le nouveau duo poursuivèrent leur route ensemble, en direction de la fameuse cité Impériale.


Dernière édition par le Jeu 22 Mar - 23:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eazox, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 834
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 12:31

J'aime bien, ça amenera de belles scènes avec le passé de ton personnage également dans un avenir quand même rapproché.

Il ne te reste qu'à continuer et nous montrer la suite de ton oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 14:33

Chapitre 1 ajouté.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 17:59

Waow! J'adore vraiment! Je vais suivre cette quête du début à la fin, sois en certain! Excellent travail! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 18:43

Good job papa, j'attend aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 18:45

Alors voici le Chapitre 2 ^^.

PS: Merci pour vos commentaires, j'apprecis.


Citation :
Chapitre 2: Le Premier Indice

Les hautes murailles imposantes de Citria commencèrent à se dévoiler aux yeux des deux aventuriers, leur indiquant par le fait meme qu'ils s'appretaient à mettre les pieds dans la cité tant convoité.

- Dit moi Daenion.. Tu es déjà venu en Citria?
- Non, jamais.
- Hum.. je vois.

Alexandre prit alors le soins de prevenir Daenion sur le comportement qu'il pourrait eventuelement adopter au coeur de Citria, lui expliquant que le peuple Hastane était un peuple fier et droit, et que si il y a bien un endroit ou ils n'accepteraient pas de se faire marcher sur les pieds, c'est bien à l'intérieur des murs de la cité. Un peu offusqué par ce qu'il entend, Daenion acquiessa légèrement puis repliqua que ce n'est pas ce qui le convancra de s'écraser aux yeux des autres, et ce malgré le fait qu'il ne soit pas chez lui. Alexandre esquissa un sourir amusé, puis ils poursuivèrent leur avancé vers les hautes murailles.


Après un long périble, ils arrivèrent finalement aux gigantesques portes centrales de la cité Impériale. Le tout était extremement impressionnant. On pouvait y observer de nombreux blason volant au vent le long des murailles à proximité des portes. Ces blasons representaient visiblement différentes castes importantes dont les Hastanes étaient particulièrement fier. Il était aussi très difficile de manquer l'immense statue qui était présenté au centre d'une fontaine d'une beauté incroyable. La statue représentait bien entendu l'éfigie du Cilias Odeon qui était tant vénéré par le peuple. Une cité visiblement bien digne d'une civilisation aussi fier que les Hastanes. Mais pour Daenion.. tout ceci n'était que pierres et mort.. Ce qui le frappa immédiatement, ce n'était pas la taille et la splendeur des sctructures.. mais plutot l'absence de vie qui y reignait. Seul quelques arbres et buissons étaient ici et la, dans le seul but d'embelir davantage la masse importante de pierre se trouvant devant lui.

Dans un léger soupir d'exaspération, Daenion et Alexandre commencèrent à pénetrer au sein de Citria après que ce dernier ait demandé au Daelwena s'il était prêt à y entrer. À peine arrivé entre les quatres murs de la ville, Daenion sentit l'adrenaline monté considérablement en lui. Il y avait tant de gens dans les rues qui se promenaient si vite.. tant de gens qui discutait ou se disputait.. le rythme de vie était complètement différent de ce que Daenion avait l'habitude de voir, il en avait du mal à suivre Alexandre tant ses sens étaient mis à l'épreuve. L'Hastane remarqua rapidement la légère panique qui commençait à grimper chez son jeune aspellor. Il empoigna fermement le bras de Daenion pour le reveiller.


- Ne te laisse pas impressioner Daenion.. il y a beaucoup de gens certe, mais peu porteront attention à toi, ils sont tous occupés. Suis moi et tout ira bien, j'ai de bon contact et je crois savoir qui pourrais nous aider.

Daenion se contenta d'acquiesser, car il n'avait pas vraiment envis de répondre, étant trop preocupé à surveiller tout ce qui bougait autour de lui.


Suite à cette promenade désagreable, mais obligatoire, ils arrivèrent à une maison qui se trouvait dans un coin de Citria que l'on pourrait considéré "plus tranquil".


- Nous y voici, nous sommes arrivé.
- Finalement.. Mais, qui est-ce?
- C'est un vieil ami à moi.. il n'est pas très jeune, mais il a du vécu et s'il a bien quelqu'un en Citria qui pourrait avoir quelques informations sur tes deux aspellors disparues, c'est bien lui.
- Hum.. d'accord, on verra bien ou il nous menera.

Alexandre cogna quelques coups à la porte.

- C'est moi, Alexandre, j'amène de la compagnie.
- Oh.. Alexandre.. entre mon aspellor.

L'Hastane et le Daelwena s'executèrent aussitôt. En entrant, Daenion découvrit un vieil homme assit dans son fauteuil qui fumait calmement la pipe un livre sur les genoux. L'homme était visiblement très âgé de par les rides qui couvrait ses mains et son visage, accompagné de ses cheveux blancs et de sa longue barbe blanche tout entremelée. L'homme encore inconnu tourna son regard en direction de Daenion.

- Oh, Alexandre, dit moi, qui est ce jeune Daelwena que tu m'amène la?
- Il se prénome Daenion, j'ai fais sa rencontre dans les forêt avoisinnante de Citria. Sa quête le menait à venir ici et je me suis dis que nous pourrions peut-être lui être d'une aide quelquonc.
- Hum.. Daenion dis-tu, et est-ce que ce jeune homme possede le nom de sa famille?
- Je suis Daenion.. Daenion Dakan.
- Dakan.. Le vieil homme sembla songeur un instant. Oh j'oubliais, quel hôte médiocre je fais, je ne me suis même pas présenté. Je suis Edmond Lecoy, jeune scribe de Citria. Il rigola légèrement d'un ton rauque. M'enfin.. presque aussi jeune que vous ma foi! En faisant référence au Daelwena.

Daenion n'était pas vraiment la pour rire et resta de marbre à la remarque du vieil homme, et ce malgré sa gentilesse. Il voulait par dessus tout savoir si ce dernier avait des informations qui pourrait l'aider, autrement il voyait sa présence la comme du temps perdu. Le vieil homme reprit la parole après quelques instants.


- Il m'est plaisant de savoir que j'aurai eu la chance de voir une dernière fois le visage d'un Daelwena avant que ma mort arrive.. car il ne faut pas se le cacher, mon tour approche. Un legé air de tristesse se dessina sur son visage.

Daenion repliqua sans attendre, ne pretant pas trop attention à ce qu'il considerait comme des divaguations de la part du vieil homme.


- Dites moi, n'auriez vous pas connu ou entendu parler de va et viens concernant d'autres Daelwenas dans les années passées? Cela pourrait remonter à il y a plus de soixante-cinq cycles.. Je sais que cela fais beaucoup, mais n'aurait-il pas un moyen de savoir?

Le vieil homme eu un sursaut d'étonnement lorsqu'il entendit le Daelwena parler d'un passé aussi lointain. Il en vint à froncer les sourcils et prit la parole.

- Nous ne vivons malheureusement pas aussi longtemps que vous mon aspellor.. Il est difficile pour un peuple comme le notre de visualiser les choses dans un passé aussi lointain.
- Il n'y a donc aucune aide que vous pourriez m'apporter?
- Eh bien.. Edmond prit quelques instants pour réfléchir.. puis il vint à lever le doigt dans les airs avec une expression au visage qui semblait démontré qu'il venait d'avoir une idée.

Daenion vit une lueur d'espoir dans le visage du vieil homme.


- Qu'est-ce qu'il y a?
- Pour tout vous dire, je ne crois pas pouvoir vous être personnelement d'une grande aide...

Daenion le coupa d'un ton sec.

- C'est ça votre illumination??

Edmond retorqua l'air offusqué.

- Les Daelwenas ne sont plus aussi patient qu'ils etaient ma foi.. M'enfin. Ce que je voulais vous dire, c'est qu'il y a peut-etre un moyen d'avoir des informations au sujet de ceux que vous recherchez. Il y a en effet un Hastane qui possedait une demeure dans la forêt très près de la cité, légèrement vers le Nord. Ce dernier était reconnu pour être particulièrement proche de la nature, ce qui l'amenait à avoir de bonnes relations avec les Daelwenas. Je ne sais pas si vos aspellors le connaissait, mais j'eu entendu dire qu'il avait à plusieurs reprises prêté son domicile à des membres de votre race qui venait en visite à Citria et qui ne tenait pas à trop rester entre nos murs.

Alexandre sourit grandement.

- C'est une bonne nouvelle ça non? On a aumoins une première piste à suivre maintenant.
- Tu as raison Alexandre.

L'illumination gagna le visage de Daenion, pour qui il croyait bien avoir trouver une piste potencielle vis à vis sa quête. Le Daelwena remercia grandement le vieil homme, ainsi qu'Alexandre. Il fit la remarque à son compagnon qui lui était très reconnaissant pour son aide mais qu'il jugait qu'il devait poursuivre son objectif seul. Le jeune Hastane insista et lui expliqua qu'il tenait à lui apporter son aide jusqu'au bout et que de toute facon, il était beaucoup plus sage de voyager à deux plutôt que seul. Daenion savait qu'il avait raison, mais était retissent, étant donné qu'il etait de nature plus solitaire. Il fini malgré tout par accepter le soutient d'Alexandre en qui il commençait à avoir réèlement confiance. Ils décidèrent ensuite de rester dormir chez Edmond suite à son invitation et ils envisagerent de quitter la demeure pour se rendre à leur prochain objectif dès l'aube.


Dernière édition par le Ven 12 Jan - 13:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 20:52

J'ai apporté une modification au Chapitre 2, car finalement il y avait une incoherence avec les dates que j'avais choisis dans le Prelude. J'ai aussi rendu la tournure des évennements un peu plus incertaine.

Edit: Modification du titre du chapitre 2 par la meme occasion ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mar 9 Jan - 21:26

Joli, toujours aussi hâte de voir la suite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mer 10 Jan - 12:21

Et voici le Chapitre 3 Smile.


Citation :
Chapitre 3: L'étranger

Lorsque le soleil commença à peine à éclairer l'intérieur de la maison d'Edmond, les deux jeunes aventuriers étaient déjà sur le qui vive, fin prêt à poursuivre leur excapade. L'homme âgé avait pris soins, dans toute sa gentillesse, de permettre à ses invités de prendre la nourriture qu'ils auraient besoin, question de pouvoir avoir quelques rations durant leur périple. Par contre, avant d'entre prendre leur chemin en direction de la forêt Hastane, Alexandre avait reussi à convaincre Daenion d'aller debuter le tout par un pieu déjeuner à la taverne du coin, et ce malgré les retissences de ce dernier vis à vis le fait de se retrouver dans un endroit bondé de monde. Son compagnon lui avait expliqué que la taverne en question serait sans doute tranquile, étant donné que la majorité des clients du coin préféraient se rendre à une autre taverne, se trouvant un peu plus loin, mais qui écrasait visiblement la concurence qui l'entourait, de par sa taille non negligeable et des animations diverses qui y font action quotidiennement.

Une fois à destination du Dragon Rôtie (Car il s'agissait là du nom de la taverne en question), Daenion et Alexandre entrèrent calmement dans les lieux et y découvrit un endroit ma foi très calme pour une taverne Hastane. L'endroit n'était pas très grand, mais on pouvait y compter une dizaine de tables, accompagné d'un nombre equivalent de tabourets qui longaient le bar ou se trouvait un homme et une femme Hastane d'un certain âge. Ces deux adultes étaient les propriétaires des lieux et malgré le fait que la taverne ne soit pas bombé de monde, il était facile de voir combien ils aimaient cet endroit et qu'ils y prenaient plaisir à y travailler. Daenion ne pus s'empecher d'observer les quelques personnes se trouvant à l'intérieur des lieux. Il y avait une table qui occupait un groupe de six personnes, ils avaient visiblement déjà terminé leurs repas, mais ils continuaient a discuter et certains d'entre eux riait plutôt fort, ce qui dérangait facilement Daenion, mais il évita d'y prendre trop d'attention. Il y avait un autre homme dans la taverne, assis seul à une table dans un coin. L'homme avait une toge aux couleurs légèrement sombre, sans pour autant que ce sois noir. Il possedait aussi une cicatrice particulièrement apparente au visage, dessiné sous son oeil droit, parallèlement à ce dernier. Ses cheveux long brun créait un legé ombrage sur son visage, ce qui rendait tout de meme plus difficile l'observation de ce dernier. Magrlé tout, Daenion ne pu que remarquer que l'homme en question semblait dévisager Alexandre curieusement, tout comme si il cherchait à reconnaitre quelqu'un. Le Daelwena ne souhaitant pas s'éterniser trop longtemps dans cet endroit, pris place à une table non loin du bar aux côtés d'Alexandre. Les aventuriers commendèrent leur nourriture et discutèrent calmement durant la duré de leur repas. Tout deux furent assez étonné de voir la qualité meme du plât qu'ils dégustaient. L'endroit n'était peut-etre pas aussi connu que le Cochon Farcis, mais la nourriture qu'on y servait était un vrai délice, nous pouvions bien voir que les propriétaires de l'endroit préparaient chaque assiètte avec un réèl souçis de qualité.


Après avoir été pleinement rassasié, Daenion et Alexandre laissèrent l'or du repas sur la table, accompagné d'un généreux pourboire. Ils prirent le soins de bien remercier et de souhaiter une bonne journée aux hôtes de la taverne et s'engagèrent en direction de la sortit. À peine eurent-ils fait une dizaine de mètre à l'exterieur du Dragon Rôtie..


- HEY!

Au moment ou les deux compagnons se retournèrent, Alexandre reçu un coup de poing direct en plein visage, ce qui eu pour conclucion de le projeter sur le sol, majoritairement dû à l'effet de surprise. Le Daelwena dégaina par reflexe la lame de son épée et vint apposé le bout de celle-ci sur la gorge de l'homme en un mouvement rapide et préçis. Daenion reconnu immédiatement le personnage étrange qui était dans la taverne avec eux, celui qui semblait prêté une attention exagéré sur Alexandre.

- Ohla! Du.. du calme petit, to..tout ca est entre cet homme et moi! Bégailla-t-il.

Alexandre se releva d'un bond, noir de colère car il semblait particulièrement confus vis à vis la raison du pourquoi il venait de se faire aggresser ainsi.


- Nisi mais ca va pas!!!! Hurla Alexandre. Je peux savoir c'est quoi votre problème!? On ne frappe pas les gens comme ca sans donner d'explications ma parole. Il respira un grand coup, tenta visiblement de se calmer.
- Je l'avais remarqué dans la taverne Alexandre.. Il te portait une attention.. plutôt excessive.

L'homme se sentit offusqué et pris la parole.

- Vous pouvez enlever cette épée de ma gorge haec?? Je n'ai pas l'intention de vous tuer bon sens.
- Hum..

Doucement et dans la méfiance la plus totale, Daenion retira sa lame de la gorge de l'inconnu et la rengaina d'un coup sec.

- Meldis.. Bon, maintenant rembourse moi! Insista-t-il en regardant sauvagement Alexandre.
- Mais de quoi parlez vous?
- Ne fait pas l'innocent, je t'ai prêté 100 pieces d'or il y a plus d'un mois, et je ne t'ai jamais revue depuis! Nous avions une entente, tu m'avais assuré que tu me rembourserais avant deux semaines!

Alexandre secoua vivement la tête, comme pour se reveiller d'un mauvais rêve.

- Mais c'est n'importe quoi, il y a certainement erreur sur la personne.. c'est la première fois que je vous vois!

Daenion sourit discretement, dans un legé amusement. Il se contenta de garder le silence en observant la scène. Puis Alexandre reprit parole.

- Je ne comprend pas comment vous pouvez me confondre ainsi avec un autre..! C'est totalement absurde. Si vous avez prêté 100 pieces d'or à un parfait inconnu et que vous n'arrivez meme pas à le reconnaitre, ce n'est pas mon problème.
- J'ai une très bonne mémoire vous saurez! Si vous ne me remboursez pas immédiatement, je vais faire appel à la Garde, je vous previens!

Daenion soupira d'exaspération et décida de s'en mêlé.

- Écoutez, je ne crois pas que la Garde pourra quoi que ce soit pour vous, car vous n'avez aucune preuve de ce que vous avancez. Ensuite, soyez honnête, est-ce que depuis le temps que vous n'avez pas revue cette homme, serait-il possible que vous le confondiez avec une autre personne qui pourrait lui ressembler?

L'inconnu grommela bruillement. Puis il murmura dans un air découragé..

- Peut-être...
- Alors vous voyez, ce n'est pas votre homme.. et ca ne se fait pas de frapper sur les gens comme vous l'avez fait!
- Bien bien! J'ai compris! Pardonnez moi Sir.. Mais je vous jure, je n'en ai pas terminé avec cette histoire.. et si jamais je découvre que vous m'avez trompé.. je vous fais arreter tout les deux et jeter aux cachots pour vol!

L'homme se retourna et s'éloigna d'un pas sur de lui. Daenion ne pus s'empecher d'echapper un legé rire.

- Qu'est-ce qui te fait rire toi? D'un ton presque offusqué.
- Oh.. rien, rien.. Je trouve simplement toute cette histoire ma foi assez amusante.. Il y a bien que chez les Hastanes que l'on pourrait voir ce genre de scénario. Puis il se remit à rire.

Alexandre le dévisagea un instant d'un air sévère.. puis se mis à rire à son tour avec lui. C'est sur cette touche d'humour que les deux compagnons se mirent en route définitivement pour la sortit Nord de Citria.


Dernière édition par le Ven 12 Jan - 14:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mer 10 Jan - 15:51

Le Chapitre 4 maintenant.. que j'aime bien d'ailleurs :p, vous genez pas pour dire vos avis.


Citation :
Chapitre 4: Le debut d'un cauchemard

Après avoir traversé la cité Impériale, les aventuriers arrivèrent finalement aux portes Nord et s'empressèrent de les traverser, du moins, Daenion s'empressa de le faire. Il avait spécialement hâte de sortir de cette prison de pierre pour respirer l'air frais de la nature. À l'extérieur de la cité, le Daelwena s'aretta un instant, contemplant les forêts qui prenait naissance devant lui, il ne put s'empecher de prendre un grand respire, tout en fermant les yeux pour profiter de cet instant. Alexandre se contenta de sourir à la vue de la réaction de son aspellor, il était satisfait de voir que Daenion allait se sentir mieux à partir de maintenant, enfin, davantage à son aise. Suite à cet instant contemplatif, ils se remettèrent en route, en direction de la maison qui se trouvait un peu plus loin au Nord, ils ne savaient pas encore ce qu'ils allaient y trouver, mais dans l'espoir le plus pur, ils étaient confiant que cet objectif ne leur serait pas totalement inutile.


Comme à leur habitude, Daenion et Alexandre progressaient en passant directement par la forêt, évitant ainsi les problemes inutiles que la route pourrait leur amener. Le soleil eut le temps de faire un court déplacement dans le ciel, que le duo entendit quelques sons qui attira leur attention, provenant d'un peu plus loin devant eux. Nous pouvions distinguer ce qui semblait être de puissant rugissement qui n'était pas sans rappeler ceux du loup. Ils entendaient aussi d'autres bruits qu'ils avaient peine à associer à quoi que ce soit. Tout deux se regardèrent rapidement lorsqu'ils entendirent un gémissement aigu qui laissait comprendre qu'un animal venait d'être abbattu violement. Ils ne perdirent pas un instant de plus et commençèrent à courrir en direction du crie de mort. Ils débouchèrent rapidement à l'ouverture d'une plaine plus ou moins espacé. Devant eux se trouvait une vision que tout deux auraient bien aimé ne jamais avoir.. Il y avait à quelques mètres seulement d'eux, deux loup, dont un qui gisait dans son sang sur le sol. Quant à l'autre il avait le poil completement herissé sur le dos, la queue serré entre les jambes, montrant sauvagement les crocs en direction de deux être dépourvu totalement de chair.. il s'agissait bien la de deux squelettes... Deux Mortanyss.. L'expression même de dégout.. de haine qui se dessinait sur le visage de Daenion était plus qu'évidente. Alexandre commença à s'inquietter légèrement, malgrer la haine qu'il avait envers ces créatures des ténèbres, il n'avait jamais vue son compagnon dans cet état et ca ne le rassurait pas pour le moins du monde. Le jeune squelette se trouvant devant le loup encore vivant semblait plutot fatigué, sans doute par le combat qui s'était précedement engagé. Chacun des deux être était munis d'une longue épée et d'un bouclier rond, de taille moyenne, l'on pouvait d'ailleurs distinguer un curieux symbole sur l'avant des boucliers. Il s'agissait de trois anneaux entrecroisés, ponctué d'un cercle central, le tout encadré par deux mains squeletiques. Les Mortanyss présent entendirent l'arriver de Daenion et d'Alexandre et tournèrent leur attention dans leur direction. Par la meme occasion, le loup encore vivant qui n'avait que faire des nouveaux arrivant, bondit littéralement sur le squelette epuisé devant lui qui avait été distrait par l'arrivé des deux autres. Le loup ne fit aucune faveur au squelette, mordant férocement dans les os du mort-vivant maintenant couché sur le sol, tentant de les lui arracher un à un. Le second cadavre se secoua à la vue de ce qui venait de se passer et empala directement le loup qui chevauchait son confrère, malheureusement le mal était deja fait et il était trop tard, la créature des bois avait eu raison du Mortanyss déjà affaibli.

Le squelette retira son épée du loup, le laissant pour mort dans un bain de sang causé par le décès des deux animaux. Le dernier survivant se retourna alors vers Daenion et le fixa intensément de ses deux orbites totalement vides.


- Mais que vois-je... un mangeurrrr de légumes.. iccciii??

Daenion serra davantage la poigne de son épée, puis la dégaina violement, se placant par le fait même en position de combat. Il ne dit pas un mot et continua à fixer les troues vides du squelette aussi intensément que celui-ci le faisait. Quant à Alexandre, il observait les deux antagonistes, se semblant soudain de trop dans ce duel de force qui opposait les deux ennemies. Il resta prêt malgré tout au cas ou tout ca tourne mal. Le squelette s'adressa à nouveau au Daelwena.

- Tu as perrrrrdu ta langue petiit êtrrreee?? Il ricanna dans un son qui sonna pratiquement comme le rebond d'un echo. Trrrrès bien.. sii c'est un duel que tu veux.. tu l'aurrras, de toute façon je ne crrrrroiiis pas que quii que ce soiiis se souciierrraa de ta dépouiiille compte tenu du fait que tu sooiiiiss siii loiiinn de chez toii. Puis il se remit à ricanner, un ricannement qui glasserait le sang de la majorité des mortels.

Daenion prit finalement la parole.


- Tu es une perte de temps le squelette, je ne vois pas l'intéret de te vouer une discussion interminable. Tu es une nuisance et ton existence n'a aucun lieu d'être. Tu te permet d'enlever la vie à des creatures de la nature, alors que tu n'en possèdes meme pas une infime partit en toi. Une fois que je t'aurai ramené à la terre, je pourrai poursuivre mon chemin la conscience apaisée.
- Ah ouiii... tu crooiiisss? Et sii je te diisaaiis que nous n'ettiioonns pas seul?
- Comment??

C'est alors que sortant des bois derrière le squelette.. deux imposantes masses firent surfaces côte à côte. Elles devaient atteindre aisement deux mètres de hauts chacune.. ca n'avait décidement rien à voir avec le petit squelette qui était devant eux. La première forme était visiblement âgé, elle était totalement enroulé de bandelettes à moitier brunies et tachées par le temps. Ici et là l'on pouvait distinguer de petites ouvertures laissant transparaitre un corps en piteux état.. mais un corps visiblement fort et endurci, il s'agissait bien la d'une momie. À ses côtés, ce qui par définition pouvait être appelé de Liche par les légendes. L'être était habillé d'une longue toge d'une couleur rouge sang.. ou alors c'était qu'elle était entièrement taché de sang. Elle était munie d'un livre noir comme la nuit à la main et il était facile de comprendre d'ou venait son expertise. Daenion sentit immédiatement la tension monté en lui.. il resentait une crainte qu'il tentait tant bien que mal à éjecter de son esprit.. mais ce qu'il resentait par dessus tout, était la puissance magique incroyable que la Liche dégagait. Il ne connaissait rien à la magie, mais il savait que ce qu'il resentait était puissant et que ca n'avait rien de naturel. C'est alors que la Liche engagea la conversation.

- À ce que je vois, les loups vous on donné du fil à retordre frère.. Il faudra ramener le corps de Wizhga au refuge pour s'occuper de lui.
- Ouiii soeur.. je m'en occuperrrraii.
- Bien.. Maintenant, quel est le probleme avec ces deux bons à rien?

Visant Daenion et Alexandre.

- Ils appreciient guerrrrre notre prrrrésence ma soeurrr. Avant votrrre arrrrivé, nous nous apprrretions à nous combattrrrre.
- Vous avez du mal à venir à bout de deux loups et tu croyais parvenir à les vaincre? Je sens en eux une force considérable, ils ne sont pas négligeable.
- S'iiill vous plaiiit soeurrr... j'en faiiis une affairrrre perrrsonnelle.. je tiens à m'occuperrr de ce Daelwena.

L'imposante Momie resta muette. Puis la Liche ajouta:

- Comme tu voudras frère, mais soit prudent.

Daenion repliqua à son tour.

- Tu ne sais pas dans quoi tu t'engages..
- Nous verrrons biiienn... tu n'es qu'un fou!!!!

Alexandre savait qu'il ne devait pas prendre part à ce duel.. de toute facon il s'attendait déjà au resultat final. C'est alors que dans une rage excessive, le jeune squelette leva son épée dans les airs et chargea au pas de course en direction de Daenion. Ce dernier ne bougea pas d'un poil, restant en position défensive et fixant l'arrivé déchainé du Mortanyss. Quant aux deux ainés mort-vivants, ils se croisèrent les bras, observant la scène, curieux de voir comment cela allait se terminer.

Le squelette poursuivait sa course, lorsqu'il arriva à porter du Daelwena il assena un puissant coup de son épée en sa direction. Daenion attendit jusqu'à l'élancement du coup du mort-vivant, puis se tassa légèrement sur le côté en reculant son épaule droite.. laissant ainsi le squelette porter son violent coup dans le vide qui le propulsa pratiquement sur le sol. Daenion profita de l'instant et du fait qu'il était maintenant face au dos du squelette pour lacher son bouclier et empoigner sa lame à deux mains, la levant rapidement dans les airs et assenant un coup incroyable directement au niveau de la nuque du squelette.. décapitant d'un coup net la tête de ce dernier. Le corps du Mortanyss continua sa chutte vers le sol, la tête allant faire quelques bonds un peu plus loin. Les deux ainés sentit la colère monté en eux à la vue de leur second frère au sol. La Liche se mit à fixer dangeureusement Daenion.


- Je l'avais pourtant prevenu!! Eliminé si rapidement.. c'est une honte pour notre famille! Ton crime ne restera pas impunie.. et sache que nous allons apporter ton ami par la meme occasion.

Puis Alexandre de repliquer:

- Ahh! Enfin on fait un peu attention à moi! Ne t'inquiètte pas Daenion, on va leur montrer de quoi on est capable. Si ils croient nous avoir aussi facilement, ils vont avoir des surprises.

Daenion lacha un rire amusé.

- De toute façon, moins il en reste, mieux c'est.. mais n'empeche, évitons de les sous estimer, c'est la première fois que je vois des Mortanyss de cette envergure.. Ils ne nous la donneront pas facile.

La Liche tourna son regard vers l'impressionante Momie.

- Occupe toi d'eux, je sais que tu es en mesure de les abbatres. En ce qui me concerne, je vais ramener les âmes de nos frères au Refuge. Quant à vous.. je vous souhaite une bonne mort.

La Liche laissa échapper un rictus semblant provenir d'outre-tombe, puis commença une incantation dans un dialècte que seul elle aurait pus comprendre. Soudain une énergie partuclièrement puissante apparu autour d'elle.. l'on pouvait distinguer une aura sombre entouré la Liche qui semblait avoir atteind un étât de transe. Au même moment, les deux squelettes sur le sol se mirent à vibrer et deux nouvelles énergies se manifestèrent, sortant progressivement des corps. Après un court instant, les deux âmes se precipitèrent directement dans le livre noir que tenait la Liche dans sa main. Suite à cela, elle commença une seconde incantation, puis la créature disparue dans une épaisse fumée.

La Momie posa son regard vide en diréction de ses deux ennemies et pris la parole pour la première fois.. d'une voix glaciale et terrorisante, à en faire envier le fait qu'elle n'ait pas parlé jusqu'à présent.


- Vous êtes à moi maintenant.. Vous vous apprêtez à faire face à la puissance Mortanyss à l'état pur. Puis il fit ce qu'il semblait être un sourir.. un sourir démoniaque.

Daenion et Alexandre étaient en position de combat, prêt à tout.. ils avaient devant eux l'inconnu, mais une chose était certaine dans toute cette situation.. L'issu de ce combat était plus qu'incertain..


Dernière édition par le Ven 12 Jan - 13:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eazox, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 834
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mer 10 Jan - 16:02

Très bien encore une fois cette suite. En attendant le prochain chapitre héhé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Mer 10 Jan - 17:43

J'aime trooooop ça! C'est comme une télésérie dont tu souhaiterais voir la suite aussitôt qu'un épisode est terminé. Comme toujours, excellent boulot! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Jeu 11 Jan - 13:21

Chapitre 5 terminé Wink. Attention coeur sensible, c'est du 16 ans et + :p. Lol nan je blague, m'enfin j'espere que vous l'aimerez aussi hehe.

Je suis aussi fier d'annoncer que je viens d'atteindre 11 pages de textes hehe, c'est un nouveau record pour moi hehe.



Citation :
Chapitre 5: Le Duel

La momie glissa une de ses mains vers l'arrière, détachant par la meme occasion un énorme et lourd marteau de guerre. Le Daelwena et son compagnon Hastane continuèrent de fixer le Motanyss, ne voulant pour rien au monde échapper à un détail de ses actions, ils savaient que le combat qui allait s'en suivre ne serait pas une mince affaire et ils mettraient tout en oeuvre pour parvenir à avoir le dessus. Daenion serra fortement la ganse de son bouclier, attendant avec une certaine impatience le premier mouvement du mort-vivant. Quant à Alexandre, toujours muni de ses deux épées courtes, commença à se deplacer progressivement vers la gauche, s'éloignant ainsi de son aspellor, question de pouvoir éventuelement mieux entourer le monstre. C'est alors qu'après s'être permis un legé rictus, la Momie questionna ses adversaires.

- Alors mes petits, êtes vous prêt? Les regardant à tour de rôle.
Les deux mortels restèrent muet et ne perdirent pas leur attention une seule seconde.

- Bien. Rajouta la momie.

Cette dernière empoigna solidement de ses deux main son imposant marteau et après avoir jeté un rapide coup d'oeil à Daenion, il chargea en direction d'Alexandre, à la grande surprise de celui-ci. La momie se déplacait à une vitesse surprenante pour une créature de cette taille, jamais ils ne se seraient douté qu'il puisse bouger à un tel rythme. Le jeune Hastane n'était pas rassuré de voir la créature arriver vers lui de cette façon, mais il était fin prêt à réagir à son arrivé. Il se mit dailleurs à charger à son tour en direction de son ennemi, ce qui à première vue aurait pus sembler être une pure folie. Arrivé à porté de chacun, le Mortanyss élanca, avec une facilité déconcertante, sa puissante arme, rabattant immédiatement celle-ci vers son opposant. Alexandre poursuivait sa course et lorsqu'il vue le mort-vivant lever son arme, il se pencha rapidement vers l'arrière et se mirent volontairement à glisser sur le sol jusqu'à arriver directement sous la momie, coucher sur le sol, sur le dos. Le coup envoyé par la créature rata par le fait meme sa cible et le bout du marteau vinrent s'écraser contre le sol a à peine quelques centimètre derriere la tête d'Alexandre. Ses deux armes toujours en main, il profita sans plus attendre de sa position favorable. D'un coup sec et violent, il enfonca directement ses armes dans l'abdomen de la momie qui se trouvait juste au dessus de lui. Cette dernière fit un legé son d'ettoufement suite au coup, puis cracha un brin de sang. Après un tres court instant, le Mortanyss, qui semblait presque vaincu à première vue, posa son regard en direction d'Alexandre, qui était toujours couché sous lui, tenant fermemant les manches de ses deux épées encore enfoncer dans son ennemi. Lorsque ce dernier croisa le regard du mort, la peur se dessina rapidement sur son visage... il venait de comprendre.


La momie utilisa doucement son marteau comme point d'appuis puis se redressa progressivement, ce qui forca Alexandre à lacher prise sur ses armes. Elle leva à nouveau son arme et à la surprise de tous, assena à nouveau un coup en direction du Hastane encore au sol. Celui-ci pris panique et fit une roulade dans une tentative désespéré pour eviter le coup qui vint une nouvelle fois s'écraser dans l'herbe. Il se releva d'un bon suite à cela et se dirigea d'un pas de course aux côtés de Daenion, totalement subjugué par ce qu'il voyait. La créature se tenait là, debout devant eux avec deux lames emprisonnés en son ventre et elle semblait à peine s'en préocuper. Elle se mirent à rire à en glacer le sang de toutes les créatures environnantes.


- Belle tentative... mais si vous croyez m'avoir aussi aisement, je craind que vous vous trompiez à mon sujet.
- Ce n'est que le début.. Retorqua Daenion d'un ton empli de rage et de haine.

Le Mortanyss esquissa un sourir sadique et s'élanca une nouvelle fois, mais ce coup-ci il alla en direction du Daelwena. Alexandre, qui était maintenant désarmé, ne resta pas trop loin, car il avait une idée en tête, il comptait bien reprendre possesion de ses armes. Daenion quant à lui comptait tenter à nouveau la meme feinte qu'il avait précédement utiliser contre le jeune squelette. Lorsque le mort-vivant arriva à porter, il n'avait pas encore élancé son attaque, mais le Daelwena glissa sur le côté malgré tout, fin prêt à atteindre son ennemi par le dos, mais à la surprise de ce dernier, la momie ne se laissa pas berner et fit un legé tour sur elle-même dans sa course, l'amenant face à face avec Daenion. Il n'eut le temps que de lever les yeux vers son visage, que la momie lui plaqua un violent coup d'épaule, l'envoyant directement au sol. Continuant dans sa frénésie, elle se retourna rapidement en direction d'Alexandre qui s'était rapproché discrètement, puis l'Hastane profita de l'occasion pour empoigner les deux manches de ses épées. Cependant, il eut à peine le temps d'extraire ses lames, que le marteau de la momie était deja en sa direction. Il reçut de plein fouet la gigantesque arme en plein ventre et se fit projeter sur un bon mètre de distance, allant à son tour s'ecraser sur le sol. Le monstre se mit à nouveau à ricanner à la vue de ses deux adversaires au sol.


- Vous etes d'un pathétique... Vous êtes encore persuadé d'avoir la moindre chance contre un être de mon acabit? Il n'y a pas UNE SEULE créature sur les landes en mesure de rivaliser avec la puissance de Kalos.

Le duo se releva tranquilement. Alexandre était cependant davantage blesser par le coup qu'il eu recut, que l'était Daenion. L'Hastane se tenait d'ailleurs crisper dû à la douleur qu'il resentait à son abdomen. Le Daelwena repliqua aux paroles du mort.

- Je sais au moins une chose, c'est que tu ne devrais pas nous sous estimé. Nous n'abandonnerons pas aussi facilement... tout simplement car nous ne pouvons pas te permettre d'exister.

La momie lacha un puissant crie sourd empli de haine et de violence.

- Ton insolence commençe sérieusement à me peser, je vais en finir rapidement avec vous deux, je me suis assez amusé, ca suffit.

La momie s'élanca à nouveau en direction d'Alexandre, projetant son marteau vers lui à une vitesse considérable. Dans toutes les forces qui lui restait, l'Hastane entre croisa ses épées, bloquant ainsi le puissant coup du Mortanyss en piègant son arme entre les deux siennes. Il déviat immidiatement l'assault vers le sol, car le coup était trop puissant pour n'être que contenu par son bloquage. Le mort-vivant profita de l'ouverture laissé par Alexandre pour lui assené un dangeureux coup de genoux là ou il était déjà blessé, dans l'estomac. L'Hastane figa totalement suite au coup, crâchant une bonne quantité de sang, expliquant aisement la douleur qu'il devait resentir à ce moment précis. La momie n'allait pas en rester la, après avoir lacher prise d'une de ses mains sur son marteau, elle aggripa solidement Alexandre au niveau du cou et le leva facilement d'au moins 30 centimètres du sol. Le Mortanyss recommença à rire, alors qu'il commençait à serrer dangeureusement sa poigne, rendant l'aggonie de l'Hastane de pir en pir. Daenion ouvrit grand les yeux et dans un hurlement de colère, fonça en direction de l'abomination. À peine fut-il arrivé derrière elle, qu'il la transperca une première fois, retira sa lame d'un coup sec et lui assena un second assault au travers du corps. Le mort échappa un son qui n'était pas sans rappeler un bruit de douleur, puis lacha sa prise sur Alexandre, laissant ce dernier retomber sur le sol, qui pènait à tenir sur ses deux jambes. Les yeux remplis de sang, l'Hastane releva doucement le regard en direction du visage de la momie devant lui qui souffrait des nouveaux coups ajoutés à sa collection indésirable. Le Rodeur leva ses deux épées courtes, et dans un dernier effort surhumain, les enfonca d'un coup radical dans le bas de la gorge du Mortanyss. Suite à ce coup, il lacha ses armes encore une fois prisonnière du corps du mort-vivant, et il recula d'un mètre, question de se distancer du monstre. Ce dernier semblait continuer de lutter.. mais en vain, il tomba à genoux et dans les dernière force qui lui restait il plasmodiat quelques mots.

- J... Je.. n'y cr..ois.. pas.. Il marqua une pause dû à la difficulter qu'il avait de parler. Mef..fiez vo..ous de ce... qui vo...ous at...tend... Ka..Kalos n'en a pas terminé... avec vous.. Vo..ous.. al..llez.. pa..yer.


Le corps pratiquement inerte de la momie se tenait là, à genoux, aggonisant ses derniers instants. Daenion qui était encore derrière lui, empoigna solidement sa lame de ses deux mains et dans un puissant élan, vint assener un dernier coup precis au mort-vivant, lui décapitant définitivement la tête, permettant ainsi aux épées courtes d'Alexandre de se liberer et de tomber sur le sol aux côtés du Mortanyss. Malgré toute la difficulté que ce duel avait, le duo venait de reussir ce qui aurait pus pourtant être leur dernier combat. Ils étaient completement epuisés par cette bagare, mais Alexandre était particulièrement blessé et ils se devaient de prendre un peu de repos avant de poursuivre leur quête. Ils commençèrent par retourner dans la forêt avoisinnante, Daenion s'occupa de tout les préparatif nécessaire au petit campement qu'ils montèrent pour le reste de la journée et de la nuit, question de se retablir le plus possible.
Après près d'une journée de repos, ils s'étaient bien remis et avaient pris le soins de soigner leurs blessures le mieux possible avec les ressources qu'ils possedaient Les deux aventuriers purent alors reprendre la petite marche qu'il restait à faire avant d'arriver à proximiter de la maison qu'ils recherchaient. Ils arrivèrent rapidement à l'embouchure de la petite prairie ou ils devaient se rendre, mais ils furent particulièrement etonné de voir ce qu'il y avait devant eux. La maison qu'ils recherchaient était bel et bien là, mais quelque chose n'allait pas... allaient-il pouvoir trouver quoi que ce soit?


Dernière édition par le Ven 12 Jan - 13:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Jeu 11 Jan - 17:14

La maison est brûlééééée! Razz

Sérieusement, c'est excellent, j'ai mon petit moment de joie quand j'arrive de travailler et que j'ai pris ma douche, de voir par la suite une autre partie de postée au forum. Beau boulot Az!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Jeu 11 Jan - 17:20

Lol, merci pour les commentaires Vincent :p, c'est tres apprecié hehe. Je suis content de voir que ca plait à ceux qui on le courage de tout lire lol. C'est long à écrire tout ca, mais j'ai de l'inspiration, alors j'en profite ^^.

M'enfin, j'ai debuté l'écriture du Chapitre 6, je vais surement le finir plus tard ou demain matin, je poste ca des que c'est fini Razz.

PS: Je te laisse le suspense Vincent au sujet de la maison :p.
Revenir en haut Aller en bas
Xhilyan'ntru, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 1785
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Jeu 11 Jan - 18:13

Continue. C'est tout ce que je peux te dire, avant de me lancer dans un commentaire final.

J'ai trouvé l'optique de la relativité du temps entre Hastane et Daelwenas intéréssante, en ce qui concerne les proches disparus. Décrire les boucliers comme porteur de l'emblême Mortan, c'était très bien aussi.

J'ai bien hâte de connaître le dénouement, c'est une histoire assez accrochante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Ven 12 Jan - 12:34

Voici le Chapitre 6. En esperant qu'il vous plaira aussi hehe :p.


Citation :
Chapitre 6: Bonne ou Mauvaise surprise?

Daenion et Alexandre avait devant eux ce que l'on pourrait qualifier de délabrement. La maison était toujours debout, mais les fenêtres avaient completement explosées, du moins c'est l'impression que le tout donnait. Leurs cadres étaient étalés en morceau sur le sol à l'exterieur et les vitres étaient brisées en millier de petits éclats. Pour soutenir la théorie de l'explosion, nous pouvions aussi distinguer la porte coucher par terre, littéralement sortit de ses gonds laissant entre voir un intérieur qui ne semblait pas particulièrement accueillant. Les deux hommes s'attendaient bien à y trouver là une maison déserte, car les chances que l'homme l'ayant habité soit encore en vie était plutôt irréèl, compte tenu du nombre d'années que cela faisait. Par contre ils ne s'attendaient pas du tout à voir un tel champs de bataille et ils commencèrent sérieusement à douter de leurs chances de trouver quoi que ce soit d'encore en état dans cette demeure.

En pénétrant dans les lieux, Daenion en eu presque le souffle coupé en voyant le désastre qui se présentait devant lui. Les murs de la maison étaient entièrement noircis comme si un feu aurait pris dans l'endroit, pourtant tout ne se trouvait pas completement brulé. Les meubles, quoi que tous collé contre les murs comme s'ils avaient été projeté violement, n'était qu'à moitié noircis par ce qui devait être des flammes. Il y avait quelques livres ici et là sur le sol qui quant à eux étaient à moitié rongé par le feu. Ce qui attirait majoritairement l'attention dans l'endroit était sans aucun doute ce qui se trouvait au milieu de la pièce; il y en avait en effet un curieux cercle noir sur le sol, totalement encrusté dans le bois comme si les flammes l'avait brulé qu'à cet endroit. Son centre n'en était pas plus affecté et seul les bordures du rond étaient carbonisées. Le premier reflexe était sans aucun doute de croire que ce qui avait explosé de cette façon avait pris son point de départ en ce cercle.

Le duo cherchèrent brievement dans ce qui restait de la maison, mais ne trouvèrent rien qui puisse leur être d'une quelquonc aide. Il ne restait que des meubles en piteux états, et par mis les quelques livres encore existant, il n'y avait que des histoires diverses entourant les landes. Daenion longea la pièce d'un regard exaspéré, puis emis un soupir qui en disait long sur son désapointement.


- Je n'arrive pas à croire que nous ayons fais tout cela... pour repartir au point de départ.
- Mais tu vois bien qu'il s'est visiblement passé quelque chose ici. Je ne sais pas quoi, mais quelqu'un devait en vouloir à tes aspellors. Retorqua Alexandre.
- Qu'en sais-tu? Il y a davantage de chance que ce sois après l'Hastane ayant vécu içi que le responsable de ce chaos en ait eu.

Alexandre soupira légèrement à son tour.

- Je suis desolé Daenion... Nous pouvons toujours tenter de retourner à Citria pour y trouver de nouvelles informations si tu y tiens. Peut-être qu'à la bibliothèque il y aurait des archives sur ce qui s'est produit içi.
- Peut-être... C'est une bonne idée, allons jeter un coup d'oeil.

Les deux compagnons s'apprêtèrent à quitter l'endroit qu'à peine arrivé dans le cadre de porte, Alexandre aretta net sa progression. Quelque chose venait d'attirer son attention. À gauche de l'entré, sous une pile de meubles brulés empilés les uns sur les autres, dépassait une partit d'un tapis bleu à motifs. Ce qui frappa L'Hastane était incontournablement le fait que le tapis en question ne possedait aucune marque de brulure... il était en parfait étât, contrairement à tout le reste se trouvant dans la demeure.

- Attend Daenion.
- Qu'est-ce qu'il y a?
- Regarde. Repliqua-t-il, en pointant le tapis de son doigt.
- Wis et alors? Ce n'est qu'un tapis avec de drôles de dessins. Daenion ne semblait vraiment pas comprendre l'intêret que son teldilim y voyait.
- Tu ne trouves pas étrange qu'il ne soit pas brulé? Qu'il n'y ait aucun dépôt de cendres? On dirait presque qu'il fut ajouté là après les évenements qui on eu lieu ici.
- Tu ne crois pas que tu exagères légèrement? Ce n'est qu'un tapis qui a eu de la chance... M'enfin, on peut toujours vérifier, mais je ne suis pas convaincu que ce sera utile.

Les deux hommes commencèrent alors à retirer tout les encombrements se trouvant au dessus du tapis; les meubles, des livres, un jeu d'échec, bref plein d'inutilité à moitié brulé. Après ce court moment d'effort, ils fixèrent le tapis qui semblait étrangement neuf d'un bout à l'autre, quoi que maintenant un peu sale suite aux déplacements des encombrements.

- Tu es satisfait maintenant? Lança Daenion en direction d'Alexandre.

L'Hastane resta muet, puis se pencha et d'un coup sec il tira sur le tapis, envoyant par la meme occasion toute la poussière dans les airs. Le duo toussa un bon coup, mais ce qu'ils virent devant eux fût largement suffisant pour leur faire retrouver le sourir... du moins, pour le moment.


- Je le savais!! Aclama Alexandre d'un air fier et sur de lui.

Il est facile de se douter de ce qui pouvait bien se cacher sous un tapis. Il y avait en effet une trape d'encré dans le sol, laissant ainsi comprendre que la maison possedait un sous-sol qui avec un minimum de chance serait sans doute dans un meilleur état que son premier étage.


- J'ai bien fais de t'écouter finalement. Dire que j'étais sur le point de partir d'içi sans avoir même remarqué un tel détail. Tael Alexandre, je ne sais pas comment tu t'y ai pris, mais c'est la deuxième fois que tu me sauves la mise héhé!
- De rien mon aspellor. Mais tu sais, je t'en dois aussi beaucoup, tu as déjà oublié la momie? Sans toi je ne serais plus de ce monde. Nous formons une bonne équipe, voila tout!

Daenion acquiessa de la tête, jumelé à un sourir.

- Aller, ouvrons cette trape et allons voir quels secrets cache cet endroit. Affirma le Daelwena.

Alexandre empoigna l'anneau de la trape et tira un bout coup pour l'ouvrir, libérant ainsi l'entré en direction du sous-sol.


- À toi l'honneur. Dit le Hastane un sourir aux lèvres.

Daenion remerçia son teldilim et s'engagea dans les marches du sous sol. Il vit rapidement que l'endroit était totalement noir et que si il continuerait comme ca, il finirait rapidement dans un mur. Il sortit alors une torche de ses effets personnels et l'alluma une fois arrivé en bas des escaliers.


- Alors!?? Il y a quelque chose en bas? Cria Alexandre de la pièce du haut.

Daenion avait du mal à tout voir de part l'éclairage limité de sa torche, mais il comprenait tout de meme qu'il y avait là une grande pièce, et que celle-ci à premiere vue semblait encore en bon état. Il remarqua par le fait meme qu'il y avait une torche éteinte à sa gauche sur le mur et il en conclu qu'il devait sans doute en avoir un peu partout dans le sous-sol.


- Wis Alexandre! Tu peux décendre, tout est correct. Cria à son tour le Daelwena.

Pendant que l'Hastane vint le rejoindre, Daenion pris le soins d'allumer chacune des torches de la pièce à l'aide de la sienne. À peine eut-il terminé, qu'en se retournant il fit un saut semblable à celui qu'Alexandre venait de faire en arrivant dans l'endroit. Tout n'était décidement pas que rose en cet endroit, et ils venaient peut-être de découvrir un second indice vis à vis ceux qu'ils recherchaient.


Dernière édition par le Ven 12 Jan - 15:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eazox, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 834
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Ven 12 Jan - 12:39

Encore très bon, mais pour faciliter mes vieux yeux, je pense qu'il serait bien que tu sépares tes paragraphes de textes et de dialogue également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Ven 12 Jan - 12:53

C'est pas faux, je prendrai 2 mins tout a lheure pour le faire sur les différents chapitre.

C'est vrai qu'en quote le texte est tres petit, car bon dans mon document Word, l'écriture, meme si elle est en 10, est suffisament grosse et ce n'est pas difficile à lire.

M'enfin, je ferai ca pour les quote :p.

Edit: Voila, tout est espacé :p.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Sam 13 Jan - 4:11

^^. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Sam 13 Jan - 13:57

Chapitre 7 ready to rumble :p.

Enjoy.




Citation :
Chapitre 7: La Révélation

- Décidement... Il y en a qui n'aimait pas cet endroit. Affirma Daenion d'un ton ironique.

Le duo restèrent là, fixant ce qui se trouvait au milieu même de la pièce. Devant eux se dévoilait un grand pentacle, possédant à chacune de ses pointes des crânes humanoïdes d'une couleure noire. Chacun d'eux étaient creusés comme un bol et étaient remplis de sang, à l'exception d'un, qui contrairement aux autres, était vide. La prédisposition des crânes et de leur sens par rapport au pentagramme laissait comprendre que ce dernier était inverser. Visiblement, de la Nécromencie se cachait derrière tout ça et celui qui s'était occupé de cette préparation savait ce qu'il faisait. Quelque chose attira rapidement l'attention d'Alexandre, il remarqua un détail qui lui était familier dans tout cela. Au plafond se dessinait le meme cercle de suie noir qui se trouvait sensiblement au meme endroit au premier étage. Le cerne en question se trouvait juste au dessus du pentagramme, ce qui commençait à expliquer certaines choses.


- Nous devrions chercher autour pour tenter de trouver des réponses potentielles à ce qui s'est passé ici, ou alors à quoi sert toute cette organision sur le sol.

Alexandre hocha la tête et tout deux se mirent immédiatement à fouiller le sous-sol à la recherche d'informations. Dans la pièce, il y avait plusieurs bibliothèques, quelques tables de travail et même quelques tonneau de cydre dans un coin. Apparement, la cave était ce qu'il y avait de plus normal si on retirait les dessins nécromantiques se trouvant au centre de l'endroit. Après une recherche approfondie, Daenion tomba avec un livre de la bibliothèque qui attira son regard. Il était totalement noir et sa bordure était particulièrement décoré et détaillé d'une couleur or, on pouvait même y distinguer le dessin d'un petit crâne. Il retira doucement le livre, qui contrairement aux autres n'étaient pas couvert de poussière, ce qui laissait envisagé qu'une utilisation assez récente en eu été faite. Sur la couverture du livre, l'image qui y était présenté ne trompait pas, il s'agissait d'un pentacle inversé très similaire à celui qui était dessiné sur le sol près d'eux. À la vue de ce que Daenion avait entre les mains, il s'exclama d'un ton satisfait:

- Alexandre! Viens voir ce que j'ai trouvé, je crois qu'on l'a!

L'Hastane accouru sans plus attendre en direction de son aspellor, curieux de savoir ce qu'il avait entre les mains.

- Qu'est-ce qu'il y a? Qu'as-tu trouvé?
- Regarde la couverture... Il s'agit du meme dessin que sur le sol, à mon avis ca ne trompe pas. Jettons y un coup d'oeil, on trouvera sans doute à quoi ce cercle servait.

Le rodeur acquiessa. Ils s'installèrent à une table du sous-sol et commencèrent à feuilleter le livre de magie page à page pour tenter d'y trouver le fonctionnement du pentacle. Tout deux realisèrent rapidement que non seulement le livre était écris dans un dialècte totalement inconnu pour eux, mais qu'en plus, la majorité des pages étaient très confuse de par les nombreux dessins se chevauchant et les explications éparpillés ici et là. Ils s'apprêtaient à perdre espoir d'être capable de comprendre quoi que ce sois, que Daenion atteigna une page ou il ne pu s'empecher de reconnaître le dessin du pentacle inversé muni des cinq crânes noir remplis de sang.

- Je crois que c'est ca, tout est là. Dit Daenion.
- Tu as raison, tout correspond. Il suffit juste de reussir à en trouver la signification.

Dans une tentative désespéré, le duo tenta de trouver quelques détails potentiels dans les pages du manuscrit concernant le rituel. Ce qui frappa leur attenton en premier lieu, était le fait qu'à la différence des crânes se trouvant prêt d'eux, ceux du livre semblait indiqué qu'ils contenaient tous du sang.

- Hum... c'est étrange, on dirait que le rituel n'a pas eu le temps d'etre terminé, mais pourtant on voit bien les marques au plafond qui semble avoir été une utilisation de celui-ci. Affirma le Daelwena.
- Peut-être que si le dernier crâne est remplis à son tour de sang? Peut-être que ca activerait le cercle.
- Je trouve ça un peu simple comme fonctionnement... mais il faut dire que le reste est déjà tout préparé. N'empeche, c'est délicat de se risquer sans savoir ce que cela pourrait causer.
- Tu as raison, essayons de trouver de quoi il en retourne.

Ils continuèrent alors à feuilleter les pages. Tout deux ne pouvaient assurément pas décrypter ce que le texte disait, mais ils tentèrent malgré tout de voir si certains termes ne pourraient pas avoir une ressemblence possible avec les mots de leur langage. Après un moment, ils retournèrent à la première page accordé au pentacle qu'ils connaissaient, puis finalement un mot qui leur avait pécédement échapé, vint attirer l'attention de Daenion.

- Rel Por Teleportilim?
- Téléportation? Répliqua Alexandre.
- C'est ce que le mot semble décrire du moins... Ce serait un rituel de transportation?

Les deux hommes restèrent là un moment, un air de réflexion sur le visage. Puis le Daelwena reprit la parole.

- Il faut essayer. Dit-il d'un ton ferme.
- Mais tu es completement fou?? On ne sait absolument rien de toute ces choses la, ca n'a aucun bon sens ton idée! Réponda l'Hastane l'air en colère.
- Si ce pentagramme sert à se téléporter, alors c'est qu'il a un point de départ, ou un point d'arrivé, c'est logique.
- Mais ca ne va pas!? Ca peut t'amener n'importe ou et tu ne seras peut-être jamais capable de revenir bon sens!
- Écoute Alexandre... Il y a quelque chose que je ne t'ai pas encore dis au sujet de toute cette histoire...
- Quoi? D'un ton toujours aussi sec.
- Les deux Daelwenas ayant quitté notre cité et que je recherche... ils sont mes parents.

Le rodeur eu l'air particulièrement surpris, puis resta silencieux un moment. Daenion continua son monologue.

- Ils ont quitté Ilidelwis lorsque je venais d'atteindre mes 80 cycles. Ils se sont engagé vers un long voyage de quatre années, mais comme tu le sais, ils ne sont jamais revenu. Je les ai attendu jusqu'au jour de mon centième anniversaire. C'était un jour important pour moi et j'esperais tant les y voir. J'ai passé les cinquantes cycles suivant à m'entrainer durement dans l'idée que lorsque je serais prêt, je partirais découvrir ce qui leur est arrivé, question que cela ne reste pas "une disparition mystère". Je me suis juré de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour veiller à ce que mes parents aient un repos éternel qu'ils méritent. Ce pentagramme de téléportation est l'unique piste que je possède et je ne peux pas me permettre de reculer. J'ai conscience des risques que cet acte comporte, mais comprend moi... il faut que j'essais... pour eux.

Alexandre baissa doucement la tête en restant silencieux. Après un court instant il releva les yeux en direction de son aspellor, puis pris la parole.

- Très bien Daenion... Je vais t'aider. Dit-il d'un ton à la fois ferme, mais avec une touche de rétissence.
- Tael... sncèrement.

Il s'éfforca de sourir et posa un long regard en direction du pentacle sur le sol, un long regard qui visiblement se voulait particulièrement inquiet. Malgré tout il resta confiant, car il savait que c'était le choix à faire et était persuadé qu'il était sur la bonne piste. Alexandre finit alors par se retourner en direction du Daelwena.

- Prépare toi... Nous allons commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Sam 13 Jan - 15:46

J'attend ton roman, Azax.

Haha, t'es doué mon ami. Je t'encourage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Sam 13 Jan - 17:45

Je suis fier d'annoncer que le Chapitre 8 est terminé ^^. Le voici d'ailleurs.

Sachez aussi que l'histoire n'est pas terminé, il me reste encore 1 Chapitre à ecrire, qui sera posté prochainement :p. Suite à cela, mon BG sera bel et bien achevé.

Edit: Legere modif.




Citation :
Chapitre 8: Un Choix Mortel

Daenion prit une grande respiration, puis s'avança doucement vers le pentacle d'un pas qui se voulait être le plus ferme possible.

- Il nous faudra par contre ajouter du sang dans le crâne vide je crois bien. Affirma Alexandre.
- Tu as raison. Si nous le faisons tout les deux, cela nous fatiguera sans doute moins que si un seul d'entre nous déverse de son sang, étandonné qu'il faut sans doute plus que quelques goûtes.

L'Hastane acquiessa et malgré que l'idée de faire un tel pact de sang les répugnes totalement, ils prirent position au dessus du crâne en question. Le rodeur sortit sa dague, puis à tour de role, tout deux s'entaillèrent la paume de la main droite suffisament profond pour permettre au sang de bien couler. Ils inversèrent par la suite leurs mains pour que le sang coule en direction du crâne. Ce dernier se mis à se remplir progressivement du liquide rouge provenant du duo. Lorsqu'il fut environ à moitié plein, une curieuse énergie commença à se faire ressentir au sein du pentacle, et quelques instants après, les lignes du pentagramme se mirent à briller intensément. À la vue de ce qui se passait, Daenion et Alexandre aretterent immédiatement de verser leur sang et à l'aide de tissus ils se firent rapidement un bandage à la main pour aretter la légère émoragie.

- Je crois que tout est prêt maintenant... Dit le Hastane d'un ton qui montrait bien sa rétissence face à tout cela.

Le Daelwena acquiessa de la tête et fixa un long moment le pentacle devant lui, se préparant mentalement à y pénétrer. Après ce moment, les deux compagnons avancèrent tranquillement, les yeux fermés, à l'intérieur du cercle... puis à leur grande surprise... absolument rien ne se passa. Daenion ouvrit les yeux et d'un air confus il prit la parole.


- Quelque chose cloche? Pourquoi ca ne fonctionne pas?
- Je ne sais pas... Pourtant le pentacle semble être en activation, c'est étrange.
- Crois-tu qu'il nous soit nécessaire d'avoir une incantation précise pour accomplir le rituel?
- Maintenant que tu en parles, ca aurait du sens. Dit Alexandre en riant légèrement.

Ils retournèrent alors au manuscrit pour tenter de trouver la dernière étape de leur folie. Sur une des pages du livre de la section du rituel de téléportation, une partit du texte se distinguait spécialement des autres. En effet, celle-ci était écrite un peu à l'emblème d'un poème, elle était divisé en une strophe de quatre vers, ce qui n'était pas sans donner l'impression d'être une formule.


- Je crois que c'est ca, essayons là. Encouragea Daenion.
- Bien. Place toi au centre du pentagramme dans ce cas. Je m'occuperai de reciter la formule, suite à cela je pourrai me servir moi même du manuscrit pour lire l'incantation à nouveau et venir te rejoindre.

Le Daelwena hocha la tête, puis alla se positionner directement au centre du pentacle.

- Tu es prêt? Questionna Alexandre.
- Wis. Plus que jamais.

L'Hastane, le livre en main, commença à lire à voix haute les quatres vers de la formule dans une langue totalement inconnu. Ce dernier avait visiblement de la difficulté à bien prononcer les mots du dialècte mais continuait malgré tout sa lecture. À la fin de sa lecture, toujours rien de se produisit.

- Qu'est-ce qui ne va pas encore bon sens? Dit Alexandre d'un ton impatient.
- À mon avis tu ne répètes pas les mots de la bonne façon.
- Parce que tu crois que c'est facile? Retorqua-t-il toujours aussi impatiement.
- Du calme teldilim, tu vas y arriver.
- Excuse moi, toute cette histoire m'embrouille un peu les esprits...

Il recommença alors une nouvelle tentative pour tenter de prononcer adéquatement l'incantation. Après pas moins de huit essais... le rituel s'activa officielement. À la grande surprise du duo, le sang des crânes commença à bouiller et très rapidement il se mit à s'evaporer, créant un légé voile rouge autour de Daenion. Quelques instants après, un cercle de flammes se créa au niveau du contour du pentagramme, puis une colone de feu s'éleva rapidement allant atteindre le plafond, correspondant par le fait même au cercle de suie s'y trouvant. Alexandre observait son aspellor d'un air totalement inquiet et terrifié, ne sachant pas ce qu'il se passait, mais étrangement le Daelwena ne semblait pas souffrir du feu l'entourant et qui était particulièrement proche de lui. Après un court instant, un son aigu se fit entendre, forcant l'Hastane à se boucher les oreilles, puis au même moment, Daenion disparu d'un coup sec de l'endroit ou il était. L'imposante colone de feu partit du sol et continua de monter dans les airs, passant completement au travers du plafond. Puis quelques secondes plus tard, un bruit épouventable se fit à nouveau entendre, mais cette fois ci il s'agissait d'un bruit d'explosion. Cette dernière était tellement puissante, qu'elle trouva le moyen de projeté Alexandre sur le sol de par son onde de choc. Pas besoin de vous dire que ce dernier remercia plus d'une fois Odeon de ne pas avoir été au premier étage de la maison à ce moment là. Maintenant il savait ce qui s'y était passé et n'était pas du tout rassuré par la tournure des évenements.

L'Hastane se releva doucement et realisa ce qui lui parut comme étant le pir des cauchemards... Devant lui, le pentacle s'était éteind, et pas sans raison, car les cinq crânes l'entourant étaient désormait vide, aucun d'entre eux ne possedait encore de sang. Ce qui avait pour signification... qu'il ne pourrait jamais rejoindre son aspellor, d'autant plus qu'il n'avait aucune idee d'ou ce dernier se trouvait dorénavant.


Daenion tomba d'environ 30 centimètres et vint pratiquement s'écrasé au sol tant le voyage lui avait été exigeant physiquement. Il respira bruillement pour tenter de reprendre son souffle quand il entendit:


- Qu'est-ce que!??

À peine eut-il le temps de se retourner pour voir la personne derrière lui qui venait de le surprendre, qu'il recut un violent coup directement au niveau de la tête, l'assomant incontournablement.

Lorsque le Daelwena ouvrit les yeux, il dû s'adapter un moment, sa vision se brouillait constament et il avait toute la difficulté du monde à parvenir à voir ou il était. Il rampa un peu devant lui pour tenter de trouver un point d'appuis, mais après avoir fait même qu'un pas, il se cogna une nouvelle fois la tête, mais cette fois ci contre ce qui semblait être un mur devant lui. Daenion échappa un légé grognement de douleur et commencà à tâter le curieux obstacle pour s'aider à se relever. À mesure que sa vision revenait normal, il réalisait qu'il n'y avait pourtant aucun mur devant lui, et dans un étât qui se voulait devenir panique, il se mit à longer le mur invisible qui semblait le bloquer. Après s'être secoué un peu, il prit le temps d'observer la ou il se trouvait et ce qu'il vut ne le rassura pas pour le moins du monde. Non seulement il était coincé dans un cône invisible, mais qui plus est, il y avait trois personnes à l'extérieur de sa prison. Tout trois étaient habillé d'une longue toge complètement noir muni d'une capuche. Ceux-ci étaient assis en rond autour de lui et fixait chacun un artefact inconnu se trouvant sur le sol. Il était par la meme occasion complètement impossible de voir leur visage. Ils marmonnaient sans s'aretter des paroles inconnues, mais il n'était pas nécessaire d'etre un grand sorcier pour comprendre que c'était les incantations de ces trois hommes qui piégait le Daelwena dans cette prison invisible.

Daenion avait beau crier et ordonner aux inconnues de le libéré, mais ceux-ci ne bougeait pas d'un poil, continuant de reciter leur puissant sortilège. Après quelques instants, une imposante silhouette arriva dans la pièce par la porte du fond et le Daelwena reconnu immédiatement la créature.


- Encore toi??

L'impressionnante Liche s'avança à proximité et lui fit ce qui ressemblait à un sourir.

- Lorsque mes fidèles t'ont amené à moi, j'en croyais absolument pas mes yeux. Sache que je n'ai de cesse de remercier notre Père de t'avoir remis sur ma route. Je ne sais pas comment tu es parvenus à vaincre Asmoz avec ton ami, mais je t'avais déjà prevenu... Tes crimes ne resteront pas impunis.

Daenion sentit la colère monté en lui et la haine qu'il ressentait était indescriptible.

- Qu'avez vous fait d'Alexandre!!?!? Hurla-t-il.
- Alexandre? C'est l'Hastane qui était à tes côtés? Je n'ai aucune idée d'ou il se trouve, et c'est d'ailleurs bien dommage, car lui aussi à des crimes à se faire punir.

Le Daelwena retint ses insultes et tenta de se calmer.

- Qu'est-ce que vous allez faire de moi...?
- Oh... Tu verras bien... Puis elle se mit à rire sadiquement.

Elle reprit immédiatement son sérieux, puis d'un ton sec ordonna:

- Executez-le.

Puis la Liche se retourna, quittant doucement la pièce d'un air calme et satisfait. Daenion écarta largement les yeux et se mit à donner de violent coup dans le mur invisible se trouvant autour de lui. Mais rien n'y faisait, il était bel et bien pris. C'est alors que les trois fidèles commençèrent à reciter leur incantation de plus en plus fort et ils se mirent à se lever debout progressivement. La prison qui au départ était invisible, vint petit à petit à devenir apparante et des énergies presque qu'électrique furent amené à se promener au travers du champs de force. Le Daelwena se recule autant que possible pour ne plus avoir de contact avec le mur et comme il sentait que ses derniers instants arrivaient, il prit un très grand respire et leva les yeux en direction du plafond, mais qui se voulait être un regard vers le ciel.

- Pardonne moi Alexandre, j'aurais du t'écouter... Pardonne moi Ilidelwis, j'ai manqué à mon devoir... Pardonnez moi mes parents... j'ai echoué...

Il ferma les yeux en baissant la tête, une larme coulant doucement le long de sa joue. Puis dans un dernier souffle de rage, il ouvra les yeux, serra les poing et hurla sa rage de toute la force de ses poumons.

Précisement au même moment, les trois sorciers pointèrent les mains d'un coup sec en direction de Daenion. Les énergies se promenant jusque la au travers du champs de force, vinrènt alors se jeter violement contre le Daelwena, allant jusqu'à le lever dans les airs en l'électrocutant d'une puissance innimaginable. Les cries de ce dernier étaient insoutenable, mais ils n'eurent le temps que de durée une à deux minutes avant qu'il n'ait plus les moyens de communiquer. Le jeune combattant s'éffondra alors contre le sol, totalement inerte et sans un spasme de vie.

C'était fait.. Daenion Dakan venait d'échouer sa quête...


De son côté, Alexandre était encore dans le sous sol de la maison abandonné, à tenter désesperement de trouver un dernier moyen de venir retrouver son aspellor maintenant disparu. Dans un dernier espoir, il jetta un coup d'oeil aux livres des bibliothèques présent dans l'endroit, il esperait trouver un livre qui lui serait utile. Après quelques heures de recherches et de lectures, il s'apprêtait à abandonner, qu'il remarqua un détail, un détail qui n'était pourtant pas si difficile à voir. En se retournant, il vue un petit livre qui dépassait de derrière une des bibliothèques. Il ne comprenait pas ce qu'un des manuscrits pouvaient bien faire cacher la, du coup il s'en saisit et lui porta soudainement une attention particulière. Ce qu'il lus sur les premières pages du livre le paralysa totalement. Le livre qu'il avait entre les mains, n'en était pas réèlement un... il s'agissait la d'un journal de bord. D'après ce qu'il lisait, il était plus qu'aisé pour lui de comprendre qu'il s'agissait là du journal du voyage des parents de Daenion. La piste qu'ils avaient tant cherché, se trouvait juste la... et ils étaient passé à côté...

Alexandre continua d'attendre son compagnon toute la journée... mais comme vous le savez, il n'arriva jamais. Dans un désespoir le plus total, l'Hastane quitta les lieux et engagea son retour en direction de Citria. Il n'avait pas la moindre idée s'il allait revoir son aspellor un jour, pour ainsi pouvoir lui remettre ce qu'il cherchait par dessus tout, et aussi pour être rassuré quant à la survie de ce dernier. Il ne comptait définitivement pas l'oublier et il allait tout faire en son possible pour le retrouver à son tour.
Mais... est-ce que leurs routes allaient se recroiser un jour...?
Revenir en haut Aller en bas
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 28
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Dim 14 Jan - 11:01

C'est vraiment mais vraiment bien! Je me demande seulement si le "fameux" Alexandre sera réellement en jeu en tant que joueur. Si oui, ça pourrait adonné à plusieurs belles scènes. J'adore aussi l'ironie du fait que trop chercher des fois, c'est pas bon. On a parfois le don de trop se casser la tête, tandis que la réponse est juste sous nos yeux. Razz

Vraiment bien hâte de voir la dernière partie.

Continue ainsi Az! On en redemande! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   Dim 14 Jan - 11:17

Hehe merci :p.

Mais pour répondre à ta question: Non, il n'y a personne qui incarnera Alexandre en jeu, du moins, pas pour le moment.

Pas que je ne veule pas, au contraire, mais je n'ai seulement personne actuelement pour l'incarner. Mais bon, si jamais un jour quelqu'un me le propose ou si je trouve quelqu'un d'interessé, ce pourrait etre interessant ouais :p.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BG - Azax. Essais numero 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
BG - Azax. Essais numero 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le numero de telephone
» Essais hivernaux Jerez
» Top 10 essais Nalaga (Clermont)
» Recherche absolument un defenseur numero 4...
» Etape Numero 1: Trouver un pion { Pv: Charlie Harper}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: