Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 X'iffirist, carapace et eaux croupies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
X'iffirist, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: X'iffirist, carapace et eaux croupies   Mer 3 Sep - 10:59

La Fin

Puis, il tomba. Bêtement. Inexorablement attiré vers le fond. Puis il mourut. Puis il mourut.

Les voies de Kalos sont sombres. Celles des hommes, noires.


Le Pénultième Jour

Hannibal, pêcheur de son état était un homme simple, travaillant et peu loquace. Peu le connaissaient, peu lui parlaient.

Grand discret, un rêveur. Il ne fabulait pas. Il réfléchissait impertinemment, pathétiquement. Un nom pour son esquif minable. Une réparation coûteuse sur sa maison. Le nombre de poisson qui peuple l’océan. Comment solidifier sa coque de noix. Le fond de la rivière…

« Minable… »

Il avait une femme, matrone de maison forte et autoritaire. Un mariage fort ordinaire, mais sans joie ni peine. Pour le médiocre et pour le médiocre.

« Minable… »

Jour sombre. Il revenait de la pêche, une maigre prise. Le ciel sombre, les routes décharnées et les arbres lépreux. Distrait, réfléchissant, un homme surgit de n’importe, de nulle part.

Un homme plus malheureux et désespéré que lui. Un couteau. Un regard suppliant. Une barbe négligé. Une maigreur maladive.

-« Ne fait pas l’imbécile… Et… et donne moi… ton ton or. »

Hésitant, peu convaincant, mais désespéré. Les plus dangereux. Il donna son maigre repas et reparti, tout comme le frêle lascar. Le pêcheur était costaud. L’autre rachitique. Il n’avait rien tenté.

« Minable … »

L’arrivé à la maison; pénible. La marâtre, insulta, gifla. Comme cela arrivait fréquemment, il acquiesça, hocha et marmonna un désolé incrédible.

« Minable … »

Routine quotidienne quoi…


L'Accomplissement

Réveil décourageant. Il prit ses filets, ses chemises et ses espoirs. Il marchait. Il vit le corps du brigand, mort. Haussa les épaules. Il arriva à son « bateau » et commença une nouvelle pêche « miraculeuse. Il se pencha pour en attraper plus encore. Pour plus de porté, il s’attacha une corde autour de la taille. Relié à une grosse roche au milieu de l’esquif. Qui céda. La pierre perça la coque.

Puis, il tomba. Bêtement. Inexorablement attiré vers le fond. Puis il mourut.

« MINABLE ! »


« MINABLE ! »


Le Renouveau

Les voies de Kalos sont sombres. Celles des hommes, noires.

Kalos savait ce qu’il faisait. Lui, n’en avait aucune idée. Il ne savait même pas qu’il avait pu être.

Le spectacle décadent, morbide de son propre corps pourrissant au fond de l’eau claire, lacéré par les poissons et les crabes le fascinait. Ho !

L’un lui perfora la région abdominale et il logea sa famille. Un autre lui grugea la moitié de la chaire au front. Haha…

Puis, avant d’être lui-même complètement détruit, la corde céda et l’ancien Hannibal remonta à la surface. Haha !

Flottant précairement sur des distances immenses, il finit par échouer non loin d’une ville mystique et mystérieuse. Ho !

Il remonta son regard béat et naïf et aperçut une forme noire. Il n’avait aucune idée de comment faire pour le rejoindre. Comme mu par un mécanisme effroyable, dantesque son corps se mit en branle.

Il tenta de crier. Un son inhumain, horrible et sifflant s’échappa.


« X'iffirist »

Le Faucheur se retourna. Approcha. Passa ses bras protecteurs autours du corps putride de Frère X’iffirist.


La Mort


Dernière édition par X'iffirist, Mortanyss le Jeu 12 Mar - 13:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X'iffirist, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: X'iffirist, carapace et eaux croupies   Jeu 29 Jan - 13:38

La Mort

L’eau; révélation.
Odeur croupie.

Semblable, trop semblable. Pareil, idem, idem, idem. L’eau sentait comme lui. Rance, humide et spongieux. Ricane ricane. Une vraie révélation. Besoin de méditer ? Solution simple; plonger.

Toujours, X’iffirist plonge. De plus en plus. De plus en plus longtemps. Conséquence ? Peau craquelée mais scellée de sel. Le corps cassant tenu par les pinces -arrachées- et la mer –salée-.

Une nouvelle voix s’élevait. Une autre se noyait. Mais écoutait.

« Faites de la Mort l’Obsession, l’Ultime Mission. »

« Devant l’adversité vous avez vaincu. Face à l’ignorance vous vous êtes levés. »


Les mots se répercutaient. Montaient. Descendaient. Marée montante et descendante. Noyaient son esprit.

Parallèlement, aucune vie sociale. Une obsession aussi.

Pourquoi lui, pourquoi qui ?

Verminal devint un laboratoire. L’inespoir devint salvation. Leurs morts devinrent illuminations. Observa, pris note. Observe, prend, plonge, plonge, observe, prend, prend, prend, plonge, etc. Toujours, plus d’une décennie.


Dernière édition par X'iffirist, Mortanyss le Jeu 5 Mar - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X'iffirist, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: X'iffirist, carapace et eaux croupies   Sam 14 Fév - 16:53

« Les Frères disent que l’on peut entendre la mer quand l’on colle en coquillage sur son oreille. Alors, la mer est cruelle. »

Rien. Rien. Rien n’était sorti. Étude inutile. Jamais revu ceux entrevue. Jamais les notes ne servirent. Verminal était inespoir, la salvation illusion.

Les conques lui dirent. Répétèrent, chantèrent en chœur. À l’unisson, charrié par le large.

MINABLE !

« Faites de la Mort l’Obsession, l’Ultime Mission. »

Les crabes savaient. Pourquoi lui, pourquoi qui ? Les non-morts ne savaient. Effondrement de X’iffirist, parmi les messagers. Les conques, mots de la mer.

Minable…

Une idée.

Minable…

"Si les vivants…"

Minable...

"Ne savaient…"

Minable.

"Alors…"

Minable !

"Il faudrait se tourner…"

Minable !


"Vers… "

MINABLE !

"Les Frères ! "

Le chœur cessa sous l’idée assourdissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X'iffirist, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: X'iffirist, carapace et eaux croupies   Ven 20 Mar - 12:49

Réflexion d’os croupis

"Je drape mon corps dans des bandelettes de soleil noir. Songes. Lorsque je les ôte, je suis nu. Nu, sans chaires, seul mes os, luisant et nacré comme des madrépores. Oui, je sais, je suis un minable. Tous les Frères me le font comprendre. Temps, j’aimerai tellement te trancher la tête. Que tes yeux dorés roulent à mes pieds, me fixant, pour l’éternité inexistante. Je t’aime. Aime moi,Temps. "

Extraits des mémoires non-écrites mais pensés de X'iffirist
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: X'iffirist, carapace et eaux croupies   

Revenir en haut Aller en bas
 
X'iffirist, carapace et eaux croupies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eaux croupies, rattus norvegicus
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Dégâts des eaux [Jena]
» [ Toutes les eaux sont couleur de noyade ] - [ PV ]
» Pierre, sauvé des eaux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: