Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bg zephyroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zephyroth, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Localisation : en dessous d'un tapis
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Bg zephyroth   Dim 28 Sep - 19:40

[Chronoliquement incorrectement placé. Données non nécessaire à savoir.]

Spoiler:
 


Dernière édition par Zephyroth, Mortanyss le Jeu 23 Oct - 21:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyroth, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Localisation : en dessous d'un tapis
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Bg zephyroth   Jeu 9 Oct - 20:35

Chapitre 1: le barron

Je dois arrêter de dormir... M'zog, ça me rend fou. Je n'en peux plus... toujours ce même rêve. Ce nargolith, me narguant, me dénigrant... me tuant... à chaque nuit... a chaque méditation. Je dois me maintenir réveiller par divers moyen. Tu en est un justement cher journal.

Il ne vient pas seulement ma trancher la tête dans mon sommeil. Parfois même en plus public quand je suis totalement réveiller. Ça ne peux être vrai... Il y a surement une explication... je dois rêver debout. Comment savoir?

Ça a commencé par de petit rêve. Il se tiens devant moi. Il me dit a quel point je suis minable. Que me tuer est un service qu'il me rend, un service sans honneur a ses yeux. Puis il me tue. Puis les rêves se sont éclaircit. J'ai découvert plus tard que c'était un nargolith, toujours le même. On dirait un barron. Puis j'ai remarquer l'arme avec laquelle il me tuais. Cette masamune que je traine toujours avec moi.
Cette immense katana des plus complexe a maitrisé. Elle m'a intrigué depuis ma naissance. C'est a cette arme et a ce nargolith que je dois mes vision de mort.

Puis ils ont commencé a changé. Il me tuais de façon différente chaque fois. Parfois il me tranchait la tête, parfois il me perçait le cœur, d'autre fois c'était une simple mutilation a coup de katana.

J'ai donc décidé d'arrêter de dormir. Sans dormir il ne pourrait plus venir hanté mes rêves. Pourtant c'était faux.
Une fois, lorsque j'étais avec ma famille mais pas vraiment la d'esprit. La fatigue me prenait et m'envahissait, me coupant légèrement de ce qui m'entourait. Il apparut juste en face de moi. Me disant que je ferait mieux de me suicider. J'ai rapidement quitter les lieux avant de me faire a nouveau tuer... L'aurait-il fait? Était-il vrai ou seulement une image? Je ne voulais pas le savoir a vrai dire.

Un autre fois, j'examinais ma masamune. Il apparut a nouveau devant moi, prenant la masamune. Il me dit cette simple phrase:
"Sais tu au moins qu'est-ce que tu tiens dans tes mains?"
Et me perça le torse. Je me réveilla a la même endroit. Enfin je le cru, je n'est jamais su si cela s'avait vraiment passé.

Je dois trouvé ce que tout cela signifie. Ha non je n'en est pas du tout envhie, mais je n'est pas vraiment le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyroth, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Localisation : en dessous d'un tapis
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Bg zephyroth   Jeu 23 Oct - 20:57

Chapitre deux: La Masamune.

Je ne sais plus trop quand ce rêve c'est produit exactement. Mais je m'en rappelle comme si c'était hier. C'était peut-être hier... non hier j'ai rêver à autre chose. Je me retrouvais nue comme un vers devant Kalos. Il me regardais d'un regard méprisant. Quel honte. Mais je m'écarte du sujet...

Je croyais au début que je refaisait encore ce rêve ou le baron venait mettre fin àa mes jours, mais cette fois c'était différent. Il faisait encore tout noir et je me retrouvais seul dans cette obscurité. Je me rendis vite compte que je tenais quelque chose dans ma main, ma masamune. C'était la première fois que je faisait ce rêve, armé. J'ai vite fouiller sur moi en cas ou j'avais aussi des réactifs, comme ça j'aurai pu lui exploser sa sale gueule a ce connard. Mais non, rien.

[ Musique ambiance ]

Il sortit de nul pars comme à son habitude et fendit les ombres de son épée vers moi. J'eus juste le temps de bloquer son attaque et de reculé. Il sembla surpris un moment, un court moment. Je n'eus pas le temps de me félicité de ma survit qu'il me regarda avec un petit sourire en coin juste avant de me charger a nouveau. Je bloqua alors ces coups, reculant à chaque fois. Il était bien trop puissant. Je devait l'achever rapidement, saisir la moindre chance qui passerait. Mais aucune ouverture ne s'offrait. Il était rapide, et en plus il avais du style. Passant régulièrement son épée d'un main à l'autre, la prenant même à deux main parfois pour donner des coups plus puissants et toujours aussi rapide. Je tomba au sol après un moment. Il ne m'avais même pas touché... mais il m'avais épuissé, je n'en pouvais plus de bloquer ses coups.

-Je m'en tiens seulement au niveau d'entrainement et toi... tu n'est même pas capable de suivre... Pitoyable.

Le baron m'a ensuite rentré sa masamune dans mon épaule et me força a me relevé avec sa katana de malheur.

-Tu n'a rien appris, strictement rien.

Oui... c'est a peu près la que mes souvenir sont revenu. Ce baron... ce nargolith prétentieux et quotidiennement meurtrier... c'était mon père. C'était lui qui m'enseigna l'art de la masamune. À cause de mon échec à son examen le mortel que j'étais lui à demander de l'achever. Je revivait cette mort chaque nuit. Mais maintenant les souvenirs me reviennent, ses enseignements je peux à nouveau les utilisé. C'est la que j'aperçut l'évidente ouverture. Il tenant droit sa katana et la maintenant dans mon épaule. Son torse, la parfaite oportunité. Je trancha alors horizontalement du plus vite que j'étais capable avec mon bras non blésé. Mais il étais trop rapide. Malgré la longeur de l'arme, il réussit a se propulsé vers l'arrière pour esquivé mon attaque.
Il me chargea par la suite. Cette fois il n'attaqua pas une nouvelle fois après ma parade, il me plaqua carrément. Je pu voir la pointe de son épée de proche quand il la pointa vers moi.

-Tu est une honte, une honte que je tuerais tant et aussi longtemps qu'il le faudra.
-Qu'est-ce que tu me veux à la fin?
-Ce que je veux..? Détruire, les gens minable comme toi ne sont bon qu'a être démolie.

Je me releva alors du mieux que je le pouvais

-Je ne suis pas... minable!!
-Prouve le alors

Je ne perdit pas mon temps pour m'exécuter. C'était mon tour de l'attaquer comme un fou. Mes attaques pleuvait sur le parapluie de ses parades. Ma rage était grande, elle me donnais la force de continuer. Je réussit même à le faire reculer, mais ce n'était pas ça que je voulais. Son point faible.. je devais le trouvé. Son sang devait couler et si possible sa foutu tête d'imbécile tombé. Je l'avoue, ce que je fit manquais de classe, mais ça marcha quand même. J'utilisa tout ce que je pouvais pour me propulsé moi-même contre lui, lame pointé vers le bas. J'atterris dos a lui sur son torse, ma lame dans son pied. Il ne broncha pas et tenta même de me percé avec sa katana. De ma main libre je pris alors rapidement sa main pour l'en empêcher. Mais il lui restais encore une main et il n'allais pas se gêner de l'utilisai. Je le poussa alors avec mon épaule et lui trancha le ventre.


Surprenant mais.. j'avais réussit. Il tituba un peu, le ventre en sang et tomba au sol. Ce fut l'extase. Je m'approcha donc de lui pour lui demander ces dernière parole.

-Alors... satisfait?
-Pas le moins du monde

Le connard. Il me narguait encore.

-Quoi?! mais qu'est-ce que veux tu donc?
-Détruit, voila ce que je veux.
-Regarde toi donc, tu veux que je te détruise? ça s'en vient ne craint pas

Et il rit en plus. Était-il donc fou? Je dois avouer que ce qu'il me dit par contre n'étais pas si fou...

-Détruire...Je t'est montré plusieurs technique pour tuer. Les meilleurs façon sur terre de broyer les os et fendre la chair. Mais s'attaquer a l'esprit d'un homme, ça c'est véritablement le détruire.

Il continua son discours en se relevant

-C'est un art que tu ne maitrise pas. Tout comme ta katana, tout est liée. Tu comprendrais si tu m'aurais écoutez. Mais il est trop tard maintenant.

Et il me trancha la tête. Je ne me rappelle pas ou mais c'est la que je me suis réveiller. C'était plus clair maintenant. La honte. Voila a quoi je devais ma nouvelle vie, voila ce qui m'avais apporté la mort. Ma mort elle même fut honteuse. Devrais-je remercier la honte de m'avoir apporté la mort? Je serait porté a dire que non. J'aurais aimer mourir dans de meilleur condition. Le premier don me fut offert misérablement. Non... je veux plus jamais vivre cela. Plus jamais je n'aurais honte cher journal. Il veut que je détruise... je vais détruire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bg zephyroth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bg zephyroth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: