Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Kharn'Az

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kharn'Az, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: [BG] Kharn'Az   Dim 1 Mar - 22:54

C’était une journée chaude, très chaude. Le genre de journée où les hommes changent de couleurs. En ce jour allait avoir lieu un événement qui n’allait pas être oublié avant longtemps. Le soleil était là lui aussi, lorgnant ses prochains fidèles, plombant sur l’étendu de sable et les environs.


________________________________________________________________________



Journal d’Ivalios Rhyx, Iskanet

La température était des plus amplifiée ici, à Iskanet. Bien évidemment, les légionnaires étaient bien au frais à l’ombre, tandis que les criminels se brûlaient le crâne à trouver de l’or dans ce maudit désert.

Nous étions environ une centaine, piochant et creusant sous peine de goûter au fouet. Je me rappelle de son visage, aveuglé par la gloire et la richesse. C’est ce centurion, un dénommé Julius de Lauré, qui tenait et maniait la lanière de cuir qui nous effrayait tant. Il nous criait souvent :

“Diantre ! Savez vous comment tenir une pelle ?! Allez, bandes d’incapables ! Je veux que ca brille ! Le Cardinal a besoin de cet or pour redécorer la cathédrale ! “

Malgré son rang élevé, il n’était pas des plus costauds. Quelques rumeurs couraient à son sujet, ici, à Iskanet. Certains légionnaires disaient l’avoir déjà surpris en plein délit mystique, à accomplir quelques rituels nécromantiques. Ceux qui témoignèrent les actes du centurion au public étaient accusés d’hérésie. On leur collait une pelle aux mains, puis ils rejoignaient nos rangs.

La situation devint bientôt très excessive, si bien que la majorité des légionnaires étaient devenus esclaves. Il ne fallu qu’un rien pour que la rébellion éclate. C’était grandiose ! Tous jetèrent leurs outils, se postant devant le balcon de ce cher Julius. J’avais toujours été dans les favoris du centurion, du moins, dans ceux qu’il évitait de fouetter à outrance. Bien rapidement, les légionnaires furent débordés, et le centurion prit la fuite. Ne m’étant pas mêlé au conflit, j’était resté en retrait aux portes de la colonie. En arrivant face à ma personne, le militaire prit des airs charmeurs.

“ Ivalios, mon aspellor ! Aide moi, je t’en prie… Dit à ces infidèles que je suis parti de l’autre coté, veut-tu ? Tu sera couronné de milles richesses, et je nettoierai ton passé criminel. “

Depuis que j’étais dans ce désert maudit pour le vol d’une pomme d’étale, je ne vous cacherai pas l’opinion que j’avais de la justice. Les paroles du centurion furent inutiles et je perdit contrôle de ma personne.

“ Vos belles paroles sont inutiles, Julius. Vous êtes le pire des êtres, puissez vous rampez dans les flammes du Mortulum ! “

Prit de rage, je levai ma pioche pour abattre le tyran. Levant sa main d’un geste vif, il me projeta au sol, puis ses lèvres prononcèrent quelques paroles arcaniques.

“ Sombre idiot ! Je te croyait futé.. J’ai eu tort apparement ! In Vas Flam !! “

M’incendiant sur place, le sorcier aspira mon âme et l’enferma dans un vase.

“ Erre éternellement, telle une ombre “

Puis il lança le vase dans les sables, me projetant dans l’ombre et l’oubli….


________________________________________________________________________



Ce fut une journée chaude, le genre de journée où les hommes changent de couleurs. Et, ce fut le cas. Les rebelles d’Iskanet chassèrent Julius du Khandraas. La centaine qu’ils étaient quittèrent Iskanet, entâmant la construction d’une société bien connue de nos jours. Ils perdirent les couleurs de la justice, mais gagnèrent la liberté.

Les années, les siècles et les souvenirs passaient devant les yeux du monde. Ivalios, prisonnier du vase oublié, demeura enfoui sous les dunes pendant des siècles. Les vents du Khandraas le déterrèrent enfin, pour qu’un marchand des sables le trouve et l’ouvre, libérant l’âme errante qui y gisait depuis des lustres. Ivalios s’envola vers le divin, allant quérir repos au Qar’Tagh, où on lui accorda une seconde chance.



HRP : Comme dirait les fans de blogs "Lâchez des coms !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Kharn'Az
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport Bad Moon versus KO, comme promis
» Khârn "le félon" [Mercenaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: