Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Gabrix Jabuz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akuya, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: [BG] Gabrix Jabuz   Sam 10 Fév - 22:55

L’Histoire

Le vieux barbu prenait maintenant place dans la bonne vielle chaise berçante en bois de chêne. L’homme s’assied de peine et de misère maintenant âgé de plusieurs années. Les cheveux blancs comme neige, une barbe longue et très grisâtre. Plusieurs petits enfants s’amenaient aux genoux de notre vieil homme.

-Papi Gabriel! Papi Gabriel, s’alarmèrent les jeunes enfants, Raconte nous une de tes histoires! Haec Haec! Une de tes histoires!

- Alors écoutez jeunes gens. Disait Gabriel, dans une voix tremblante.

Dans une contrée encore plus qu’imaginaire, dans un univers encore plus fantastique, et dans les rêves les plus fous, vivait Jacob, le tailleur de bois! Jacob était mince et assez mignon selon les filles de ce village. Il était si bon dans son métier qu’il décida d’un beau jour faire un arc, mais un arc qui, serait à sa mesure, une corde à sa tension, des flèche à son image. Bref il voulait l’arc parfait pour lui-même! Mais pour cela un parcours des plus intéressant l’attendait!


Voilà que notre cher astiqueur d’arbre partait à la recherche de matériaux assez spéciaux. Mais que pouvait bien être ces matériaux spéciaux? Mais cela est simple! Du bois de cerf argenté, un crin de licorne, des plumes de phénix des glaces, qui renaît de la neige qui tombe, et pour le bois de ces flèches, le bois le plus fantastique! Le bois souterrain!

Prenant maintes provisions, et une dague affilée d’une manière plutôt hâtive Notre cher aspellor prenait maintenant route vers les contrées les plus dangereuses, les routes les plus mystérieuses et les recoins les plus maléfiques.

Arrivé dans la forêt de Sherridan, notre Jacob ne sais plus maintenant à quoi s’attendre, tout est maintenant si clair, les arbre son en or, les herbe en bronze et le plus étonnant, les animaux en argent! Voilà que notre aspellor ce dit pour lui-même qu’il a prit la bonne direction. Jacob s’installa un campement, un piège assez grand pour capturer un cerf argenté, et voilà que commença sa surveillance.

Voilà maintenant deux longues et pénibles lunes que notre Jacob est terré dans sa cache, puis tout doucement, ces paupières fermes, sa main gauche lâche l’emprise sur sa dague mal aiguisée puis il commença à rêver; il décochait des flèches par milliers! Puis soudain son aspellor lui dit :
- Que faites-vous dans les bois?
- Heu, Cela n’a pas de sens
- Que faites-vous dans les bois?

Jacob se réveilla en sursaut, devant lui un cerf argenté lui faisait face, il n’arrivait pas à y croire il venait de parler?

-Que faites-vous dans les bois Hastane?
-Et bien je… je suis venu... Chercher du bois de vos….. Bois… pour me faire un arc, dit-il tout timidement.
-Répondez seulement à mon énigme et je vous en donnerai suffisamment pour vous faire un arc; Je fais le tour du bois, sans rentrer dedans, qui suis-je?

Après mure et mure réflexions Jacob ne sais quoi penser jusqu’au moment où le cerf ce poussa un peu pour lui dévoilé.

- L’écorce! S’exclama-t-il
- Voilà une réponse sage.

Le bois se détacha magiquement de la tête du cerf pour ce poser délicatement devant Jacob. Il savait maintenant que cela serait sûrement et aura été la partie la plus facile de son magnifique périple. Pour le crin de licorne, mais où avait-il été pêcher cela? Enfin bref, Jacob partait vers un monde encore plus merveilleux. C’est alors, qu’il entra dans un endroit plus sombre qu’à l’habitude, la forêt était devenue sombre, l’herbe moisit, le ciel nuageux. Mais la licorne était-elle vraiment ici? Haec elle y ait, tout ce qu’elle suivait revenait à la « vie » pendant un court instant. Notre cher Jacob prit son instinct et puis commencé à regarder par terre, vérifiant trace et vie, mais cela ce résultat en vain. Puis tout d’un coup une fleur d’un bleu étincellent s’éleva devant lui.

Jacob suivit piste après piste pour arrivait enfin à la licorne qui semblait fuir de plus en plus que Jacob approchait. Après maintes minutes de course affolée et de gouttes de sueur perdues, Jacob pensa à un plan. Comment attraper la licorne? Comment l’attirer vers lui? Après quelques secondes d’avoir fixées la licorne il semblait avoir un plan. C’est alors qu’il trouva branche après branche, pour ainsi confectionner un piège qui était enfin un simple croc-en-jambe derrière un arbre. Son plan était simple, pousser la licorne vers cette arme. Maintes tentatives mais plusieurs échec, que faire, mais que faire? C’est alors qu’il décida de ne jamais abandonner et d’essayer encore un fois. Bizarrement la Licorne tourna vers l’arbre trébucha, Jacob sauta dessus fit un roulade et arracha un crin par tout hasard qui se résultat très facile avec sa dague mal aiguisée.

Ouf, mais quel épisode, notre cher Jacob doit maintenant trouver un phénix des glaces, il sont encore plus rares que les phénix. Il décida d’arrêter vers son village avant de partir encore à l’aventure histoire de récupérer ses rations et quelques vêtements plus chaud. Une fois repartie notre….

- Une pause grand-père une pause!
- Enfin Haec d’accord une pause, je vais bien en profiter pour fumer ma pipe.

Arrivé à l’extérieur, Gabriel commença à ce sentir mal. Il avait été une fine lame hors du commun, comment pouvait-il ce sentir aussi mal après tout il était en forme pour son âge. Haec! Il réussissait quelque chose que…. Tous devenaient noirs, tout était au néant. Les yeux s’ouvrirent dans un endroit très clos, très très clos. Gabriel était enfermé, mais où donc? C’est alors qu’il commença à frapper partout devant lui, brisant quelque chose d’assez dur, mais moisi, de la terre humide commençait s’infiltrer dans cette « cage ». Une main sorti du sol, puis suivirent après quelques instants, tout le reste du corps de Gabriel, maintenant devenu moisi, maigre, et en décomposition. Mais qui était-t-il? Il se rappelait de quelques souvenirs qui lui semblaient comme un rêve. Une fine lame qui, était hors pair, qu’aucune personne ne pouvait égaler. Mais d’un choc aussi dur qu’un coup sur la nuque un autre souvenir lui faisait surface. Un Archer, à la recherche d’objet plutôt bizarre il fallait qu’il trouve ces objets! Oui ! Voilà ce qu’il devrait faire.

- Gabrix Jaboz! Hurla t’il avait un sourire à moitié décomposé.
- Je vAiS TroUveR CeS oBjEtS eT HeUeU…. OuAiS! TroUvEr!


Notre cher Zombie partait à la recherche de…. Lui-même ne le savait pas, mais un jour, il va trouver, plusieurs personnalités ce cache au travers de notre jeune confrère, allant maintenant vers un endroit connu, mais pourtant qu’il n’avait jamais visité, Mortancia.

Ce croyant toujours aussi séduisant que Jacob, aussi enrhumé que Gabriel. Farceur comme l’un sérieux comme l’autre. Partageant seulement une activité, en commun sans aucun mélange de personnalité, comme s’il connaissait sa voix. L’archerie et l’habileté.
Notre cher ami avance maintenant vers l’entré de cette mystérieuse cité. Plusieurs dangers l’attendent, ainsi que plusieurs bénédictions. Mais au-delà de cela, des liens d’amitiés devraient se forger…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Gabrix Jabuz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: