Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l’enfant de la démence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rax'Zeï, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 726
Age : 30
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: l’enfant de la démence   Lun 4 Mai - 21:15



Des vicaires tortueux de la terre naquit l’enfant de la démence

C’était de ses mains angéliques qu’il lui donna la vie


Aucune compassion pour le nouveau-né, les mains osseuses se serraient contre sa gorge et on lui lacérait l’abdomen sans cesse, sans relâche, tout se que voulait l’être sadique était l’entendre hurler, ses cris troublants perçaient la nuit et quand les pleures atteignirent leur paroxysme il ne put que jouir, se délectant de ses lamentations. Il continuant de jouer comme animée d’une démence incontrôlable, il joua et joua sur la lugubre scène de la nécropole ayant comme seul publique les cillas pour cette sanglante symphonie.






Il s’arrêta de jouer abruptement, observant au loin. Une silhouette semblait se démarquer dans le paysage sombre de ce qui servait de salle, on l’observait, on l’écoutait jouer. Il déposa le chérubin dans son cercueil et se leva pour se diriger vers l’inconnu spectateur, les pieds osseux marchant sur la scène la faisant sonner aux quatre coins. Avant qu’il aille eu la chance de lui dire mot, le mystérieux auditeur lui fit signe de le suivre. On l’emmena dans ce qui semblait être les vestiges d’une maison abandonnée, il eut comme seul accueil l’odeur de renfermé et du bois moisit. La vieille carcasse pourrie qu’était cette maison refermerait peut-être quelque chose d’important. Mais il était vraiment intrigué, qui avait bien pu le guider en ces lieux? C’est alors qu’il se retourna pour questionner son guide puis à sa plus grande déception personne n’étais derrière lui, seul la nuit qu’il l’englobait dans son sombre voile.

Il entra à nouveau dans la maison, animée d’une certaine fougue, il cherchait un quelconque indice, déplaçant bouquins et vieux papier jaunit par les âges il cherchait sans cesse, mais en vain, que de vielles partitions illisibles et se qui semblait être de vieilles histoires jadis oubliées. Qu'est-ce que toute cette mascarade voulait bien vouloir dire. Il commençait à s’inquiéter et à se poser de sérieuse question, il sortit en trombe de la maison puis regarda autour de lui. Où était-il ? Où l’avait-on amené. Il croyait pourtant ne pas avoir quitté Mortancia, quel était ce maléfice?



Il était fou de rage, l’avait-on berné et éloigné de la famille en ces temps si troubles, ou une quelconque erreur pourrait être critique a la famille. Il s’en voulait tellement d’avoir suivi ce visiteur, la curiosité de l’artiste était bel et bien un fourbe défaut. Il courait dans les bois ayant comme seule lumière pour le guider celle de la lune, il cherchait une route, un chemin, quelque chose qui lui permettrait de rentrer chez sois. Les arbres défilaient à vive allure dans les bois obscurs rien ne l’arrêta il rageait, il était tellement en colère, on l’avait si facilement berné. Il courrait sans s’arrêter évitant branches et arbuste, quelque chose attira son attention. Comme si une voix l’interpelait dans les bois, lui disant de venir voir. Il approcha doucement, se tenant aux arbres, arrêtant a quelque instant pour tenter de voir se qui pouvait bien nommer son nom. Il entra donc dans le petit chemin qui se voyait éclairci, pour en arriver à un endroit complètement dégagé. Ce qui y vu le laissa sans mot, une forme spectrale aux allures de femme était assise la dans la clairière, elle chantait de sa douce voix cristalline. Plus il approchait de la femme plus les murmures l’appelant se faisaient puissant et de plus en plus intense. Il secouait la tête en avançant vers la femme comme s’il en était obligé, il avançait jusqu’au moment ou il était à deux pas d’elle. Elle se tut et se retourna vers Rax’zei.

- Tu en as mis du temps.. Mon amour…

Il ne comprenait plus, il se demandait bien qu'est-ce que toute cette histoire voulait bien dire, il l’interpela lui demanda qui elle pouvait bien elle être et que le seul amour qui vouerait de toute sa vie serait celle pour la famille et le père. Elle lui rétorqua simplement.

- Je suis la source de ton inspiration Rax’Zei celle qui te guidera.. Je serai ta muse.

- Mon inspiration vient de Kalos lui-même. Je ne me ferai pas charmer par ce subterfuge! On m’a souvent prévenu dans ma jeunesse que des êtres enviaient notre condition, mais c’est bien la première qu'ils osent se manifester à moi.

Les traits du visage de la femme semblaient s’attrister suite à la réponse sèche du jeune fils de Kalos, on voyait des larmes perler sur son visage puis son visage se mit à se liquéfier comme s’il était en train de fondre pour enfin se tordre un horrible être difforme. Le vêtement ample de la femme s’agitant dans le vent avec une puissante colère, l’être fantomatique se leva d’un bon et fonça rageur vers Rax’zei tout en hurlant projetant le squelette au sol de sa terrible puissance. Le tissu ample qui était anciennement le vêtement de la femme enroulait le squelette sans qu’il puisse se libérer, la puissance du spectre entrant en lui, le faisait trembler de tout son être. Une puissante lueur rouge émanait du corps de Rax’zei comme si l’essence même de son cops était en pleine déflagration.

Le corps de Rax’Zei enveloppé dans une toge voilée le violon entre ses mains gisait sur le sol de la scène de Mortancia.. Une étrange lueur émanait de l’instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eraz'x, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation : France.
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: l’enfant de la démence   Mer 6 Mai - 5:09

L'idée est très sympa !
Et les bétises qu'on a brodé autour, tout bonnement génial ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cendres, vampire

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 30
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: l’enfant de la démence   Mer 6 Mai - 7:51

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l’enfant de la démence   

Revenir en haut Aller en bas
 
l’enfant de la démence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: