Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Yudjhezel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yudjhezel, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 1241
Age : 30
Localisation : Shawinigan, Québec
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: [BG] Yudjhezel   Jeu 1 Mar - 2:12

J'aurais pu le poster avant, mais j'ai continuellement retravaillé le BG de YuD même depuis que j'ai commencé à jouer. C'est pas à cause de truc IG, mais bien à cause de mon perfectionnisme, je dois toujours retravailler mes choses pour les améliorer. Razz Même encore là, je me suis relu, et je trouve qu'il y a des bouts qui manque de travail et de paufinement, d'autre bout que je ferais autrement... bref, au lieu de continuer de le modifier, je le met finalement ici, quitte à le retravailler plus tard. Wink

- - - - - - - - - - - -


BG de Yudjhezel

Ce soir là, la nuit était chaude et claire à Sombrum. Si on savait où regarder, on pouvait discerner quelques silhouettes mais autrement, les rues étaient désertes, sans vie. Il y avait un Nargolith, seul, qui se ruait de rue en rue, se pressant vers la sortie de la cité. Sans le voile de la nuit pour le couvrir, son manque de subtilité, très peu commun chez sa race, aurait été facilement décelable. Mais il s’en moquait, plus rien n’importait maintenant qu’il avait trouvé l’endroit où se cachait l’objet pour lequel il s’était dévoué corps et âme pendant de si longues années.

Szhean Jhezel pressa le pas et rejoint finalement l’entrée de la ville. Il plongea dans la forêt en examinant du regard chaque recoin de celle-ci, espérant rapidement trouver l’embouchure de la grotte dans laquelle l’attendait l’objet de ses désirs.


- - -


Le Nargolith n’avait cessé de travailler et de chercher cet objet durant les dernières années, parcourant les landes sans relâche. Il en avait presque abandonné ses relations sociales; il passait des journées entières encré dans une chaise à la bibliothèque, il en avait même oublié son entraînement à l’ordinaire si précieux. Naelia, sa chérie, avait tenté tant bien que mal de le ramener à la raison à maintes reprises, se buttant à chaque fois à l’entêtement de l’homme; son dévouement n’allait plus qu’à une seule chose : ses recherches. Depuis que Szhean avait entendu parler de ce talisman d’une puissance sans égale par l’un des barons, il ne pouvait plus se détacher de l’idée de le retrouver et de le ramener à Sombrum. S’il pouvait ramener un objet d’une telle puissance aux barons, sa place dans les hautes sphères de la société serait faite et dans le cas contraire, il n’aurait qu’à utiliser son pouvoir pour y arriver lui-même, avec l’amulette, ce ne serait qu’une formalité.

En effet, le talisman qu’il convoitait conférait supposément à son porteur l’immortalité et une redoutable puissance. En fait, peu de choses étaient connues au sujet de cet artéfact, mais ses recherches lui avaient pointé le fait que ce bijou était d’un danger mortel, mais sans plus de détails. Ce n’était donc pas un problème pour lui, du moins pas assez pour lui faire abandonner ses idées de grandeur. Après tout, qui pouvait résister à un tel appel, à une telle force? Pas lui en tout cas.

- - -


Après avoir parcouru les environs pendant quelques heures, l’embouchure d’une grotte se dessina finalement sur le flanc de la montagne. Ses espoirs se ravivant soudain telle une flamme nourrie d’huile, il bondit à l’intérieur, sans se soucier de pièges potentiels ou de quelconque danger. Heureusement pour lui, rien de la sorte ne l’attendait.

Szhean s’arrêta brusquement après avoir franchi quelques mètres. Il déposa son sac sur le sol et en sortit une lanterne et une mince carte que le temps avait déjà bien usée. Après avoir rempli sa lanterne d’huile, il l’alluma et entama son avancée dans la grotte. Il marchait lentement, suivant les quelques indications barbouillées sur sa carte à la lettre. Son excitation avait fait place à la prévoyance, l’homme parcourait maintenant de son regard perçant chaque mètre carré l’entourant, faisant bien attention à l’endroit où il posait les pieds. Par chance, quelques semaines auparavant, il avait su dénicher un vieil ermite qui semblait en connaître beaucoup sur le trésor qu’il cherchait. Celui-ci avait fait état de la plupart des pièges jonchant les longs corridors et les grandes salles de la caverne, ce qui lui facilitait désormais la tâche.

Le Nargolith descendait escalier après escalier et s’enfonçait pas après pas un peu plus dans la terre. La tremblotante lumière de sa lanterne perçait à peine l’épaisse obscurité qu’il avait pour seule compagnie, mais ça ne l’empêchait pas pour autant de continuer d’un pas décidé vers son objectif, celui-ci se rapprochant à chaque enjambée. Une dizaine de minutes, semblant toutes autant qu’elles étaient une éternité, s’était ajoutées à l’heure qu’il avait déjà passée dans cet antre humide quand il déboucha sur une large pièce rectangulaire très profonde.

La salle était beaucoup plus détaillée que toutes les autres que Szhean avait vues jusqu’alors. Les murs étaient relativement lisses, ornés de plusieurs armes décoratives. De longues chaînes soutenant des bassins de braises ardentes pendaient du plafond, éclairant l’ensemble de la pièce. Deux rangées de quatre grandes poutres en marbre soutenaient le roc au dessus de sa tête, menant, au bout de la pièce, à un sombre trône sur lequel reposait, épée à la main, un squelette noirci par la poussiéreuse grotte. Devant celui-ci, déposée sur un petit autel argenté, se trouvait, à son plus grand émerveillement, le talisman pour lequel il avait tout abandonné.

- - -


Szhean resta un moment sans bouger, complètement ébahi, son corps refusant de répondre à ses ordres. Une fois qu’il eu regagné ses esprits, il s’avança vers l’autel d’un pas lent et serein, un large sourire s’affichant sur son visage fatigué. Il s’arrêta à quelques centimètres de l’objet, le dévorant du regard puis, doucement, se pencha et allongea un bras en direction de l’amulette.

Son sourire se changea brusquement en une horrible grimace. Sa main, avant même d’avoir pu sentir l’artefact, fut transpercée d’une flèche. Il saisi son poignet de son autre main, son corps se tordant sous l’intense douleur. Il détourna le regard pour parcourir la pièce en quête de son agresseur quand un deuxième projectile vint se planter dans son dos, à la hauteur de son épaule. En une fraction de seconde, son esprit lui commanda de faire la seule chose viable dans cette situation. Il s’empara du talisman d’un geste vif et précis sans même y réfléchir. Celui-ci lui infligea une violente brûlure, mais, dans un ultime élan de détermination, il l’enfila autour de son cou, espérant qu’un miracle vole à son secours.

Au même moment, trois flèches supplémentaires vinrent se joncher dans son dos. Quelque chose se produisit alors, quelque chose que Szhean aurait pu prévoir s’il avait eu ne serait-ce qu’un court instant de réflexion. L’intense douleur qu’il ressentait se dissipa, s’éteignant lentement jusqu’à ce qu’elle ne fut plus qu’un mince pincement. Une énergie inconnue, surpuissante, parcourait maintenant ses veines, chaque battement de cœur insufflant un nouveau souffle au Nargolith qui se redressait peu à peu. Il fit finalement volte-face, déterminé à identifier la provenance des assauts.

Trois grands squelettes marchaient vers lui, chacun de leurs pas produisant un claquement se répercutant sur les murs dans un écho mourant. Il arracha sèchement la flèche toujours plantée dans sa main puis tira l’épée de son fourreau, attendant fermement ses assaillants sans broncher.

Parmi tous les scénarios possibles, celui qui était le moins prévisible se produisit. Les morts-vivants s’arrêtèrent net dans leur avancée, déposant chacun un genou au sol puis inclinant la tête en direction de Szhean. Ce dernier ne comprit pas tout de suite ce qui se passait devant ses yeux; les créatures l’avaient-elles reconnu comme maître, lui qui détenait à présent le talisman qu’ils avaient tenté de protéger? La réalité lui fit rapidement comprendre son erreur. Un craquement sourd se fit entendre derrière lui et un rire spectral n’ayant aucune provenance résonna à travers la pièce, se perdant finalement dans la noirceur. L’homme se retourna lentement, comme inquiet de ce qui allait se produire.

Ses craintes atteignirent leur apogée quand il aperçut la menace qui se tenait en face de lui. Le squelette qui était précédemment assit sur le trône s’était levé et le fixait d’un regard vide, tout en étant rempli de malice. Un deuxième rire retentit, plus déstabilisant que le premier, provenant cette fois-ci du vieux squelette. Szhean, soudain apeuré, s’élança instinctivement vers le mort-vivant, déterminé à l’abattre. Ce dernier détourna aisément le coup du Nargolith et frappa à son tour, transperçant le ventre de l’homme de son épée. Le talisman faisant toujours effet, Szhean ne sentit qu’une mince douleur malgré l’ampleur de sa blessure.

Il recula, l’arme de son adversaire toujours ancrée dans sa personne, et jeta un regard hautain et satisfait à son agresseur, le narguant d’un léger ricanement. Le squelette ne sembla pas broncher. Celui-ci leva un bras et fit apparaître une petite flamme vacillante à l’intérieur de sa main. Soudainement, l’énergie qui parcourait ses veines se réchauffa, jusqu’à le brûler de l’intérieur. Szhean ressentit à nouveau la douleur et, plus la flamme dansante d’intensifiait dans la main du mort, plus sa douleur grandissait. Le brûlement devenait insoutenable. Il s’effondra au sol et poussa un long hurlement lorsque son mal atteint ses limites. En un instant, son corps se déchira et se désintégra; seule une fine poussière tombant vers le sol accompagnait alors les échos de son dernier cri qui se perdit inexorablement dans les tréfonds obscurs de la caverne.

- - -


Szhean n’était plus. Sa vie s’était arrêté en un instant, détruite à jamais par une soif de pouvoir incessante et traître. Tout comme la poussière qui restait de son corps se dispersait dans l’air, il tomberait irrémédiablement dans l’oubli, fauché avant même d’avoir pu faire sa marque.

Kalos ne sembla pas partager cette vision des choses. En effet, Szhean se releva, un temps indéterminé après sa mort, dans une cave inconnue avec, devant lui, une épée plantée dans le sol rocailleux. Sa tête semblait vide de connaissances, vide de souvenirs, vide de tout. Il ne savait pas où il était ni qui il était, il ne semblait même pas conscient de son nouvel état. Il aperçut alors l’arme, arrêtant son regard sur une gravure à même la garde de celle-ci. Elle comportait trois lettres, toutes dessinées à la perfection : Y.U.D. Puis, abaissant son regard, il vit une autre inscription qui courait le long de la lame, le même soin avait été apporté lors de sa gravure : Jhezel. Le nouveau né de Kalos n’avait aucune idée de la signification de ses lettres mais il savait tout de même les lire; Yudjhezel, ça sonnait bien. Il saisi l’épée et la balança de ses maigres forces au bout de ses bras, l’entendant se fracasser contre le sol un peu plus loin, puis il se dirigea calmement vers Mortancia, là où un nouveau jour l’avait renaître...

- - - - - - - - - - - -


Je sais que le concept de base de l'immortalité et tout c'est classique et démodé, mais je l'ai pris seulement pour travailler l'ironie de sa mort dans un extrême, mais aussi pour ce qui suivra. Wink Je compte en effet ajouter des éléments à ce BG à mesure que j'avancerai dans le jeu et dans les évolutions puisque pour l'instant, on ne voit que la "prélude" de YuD.

La ou les suites décriront toutes sa vie de Mortanyss, j'essaierai de pondre un évènement à chaque grosse évolution pour ajouter un peu plus à mon personnage. Smile

Entre temps, vos commentaires et suggestions, si vous en avez, seraient très appréciés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Yudjhezel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: