Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mémoire d'un trépassé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyarlatothep, mortanyss

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Mémoire d'un trépassé   Ven 22 Oct - 7:19

Mémoire d'un Trépassé


Le corps meurtri, l'âme écorché son sourrire a vif ne contenait que l'echo d'un parfum. Le long de ses bras un éclair alla crisper chacune de ses phalanges. Sur le sol brulant du désert il ce tortillait non pas qu'il se rattachait a son existance qui l'avait déja quitté mais plutot un réflexe, un spasme. Fixant l'horizon au loin comme de l'eau dans l'air, sa bouche aussi sec que le sable.

Je n'aurai su dire depuis quand le temps défilait, les secondes résonnent et le TIC-TAC devient de plus en plus lourd, tandis que mes souvenirs me narguent. À chaque aube la fièvre grandissait et pourquoi diable Suis-je ici?. Peu importe la mort ce rapproche et elle n'aura rien de cette caresse que l'on parle elle a plus la saveur du baiser d'un vampire qui m'aspire toute force par mon crâne. Me rendre, je dois, a cette oasis. Rassemblant mes forces sur mes pieds calciné et erraflé mon corps chancellait. Plus j'avançais plus l'oasis s'éloignait. Seul un arbre torturé sans feuille se rapprochait. Comment avait-il pu survivre dans ce désert.

La folie ce confontre a l'espoir

J'ai perdu la notion du temps... l'arbre est devant moi, noir comme mes pieds mais solide comme l'ébene. Son ancien locataire est tombé de la corde comme un fruit trop mur. Il est sur le sol allongé, épuisé d'être depuis si longtemps suspendue entre ciel et terre comme un ange à la langue bien pendu... Mon regard quitta les os blanchi de celui qui sera mon dernier ami et se pétrifia à la fatidique corde. Si bien ajusté. Aucun remord. Je sens déja la Mort. La fièvre ne m'accordera aucune trève, j'escalade l'arbre. Je suis avide du vide... je glisse, mes muscle se déchire mon cou craque.... Quel délivrance.


Pensée Post Mortem

Je m'y suis resté accroché à l'arbre de Judas, l'arbre des laches, de la folie... l'arbre incompris : Non aucun repos ni aucune douleur, seul le noir éternel de ce jour sans fin. Je suis le minuit qui mena fin a ma vie sans regard pour ce qui fut. Je vais payer cette lacheté, un tribut a un dieu inconnu. Je reste debout entre ciel et terre... Le goût de la boue a déjà remplacer le vide en mon sein. Je suis mort, je l'étais déja pour l'éternité. Balafré du vent du Désert. Le corps meurtri, l'âme écorché mon sourire n'est que l'écho d'un passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyarlatothep, mortanyss

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Mémoire d'un trépassé   Sam 23 Oct - 8:54

Dur Réveil

Sensation au douce sensation... que le gout du sable... Une racine m'extirpa à ce moment même du sol, je me retrouve balancé entre ciel et terre, d'une racine, à une branche, un tronc grossier me dévisage. Ma main ce porte à toucher ce tronc. Sa poigne ce ressert je ressens mes trippes se broyer, mon souffle... je constate que je n'ai plus besoin de respirer... Je le fixe, il me lève, je vois au dessus de toute batisse... Il me lance, mon visage vient ce choir contre une pierre, s'écrasant, fendu a même l'os du coté du crâne. Quel sensation...en fait bonne question... je me vois accueillir devant un palais, le paysage rempli de cendre, la lave vomissant les viscere de la terre...

Le palais de Fyel Nasha

Devant moi, je le vois, ce palais... loin de tout ces horreurs, ce désert, ses arbres... Un palais en pierre noir, je pénétre le portail.... quel parfum... qui m'écoeure... Je me dirige vers le lit. Ce lit...tant de souvenir, je monte dessus. Ma mains gauche serrant doucement un morceau de ce tissu soyeux, mon autre main flattait l'étoffe.....(grande confusion) Ma mains gauche cerre fortement le tissu tandis que ma main droite voulait déchirer le tissu... je me retire.. je m'éloigne....je me percois dans le regard, je constate ma mort... je ne comprend rien


La reconstruction

Longuement je me suis perdu dans ce mirroir et j'ai trouver un autel... je revenais à vivre.. mon corps fut balancé moult fois, entre différent arbre....De la forêt je connus la mort, la vie, la mort... j'oublie la vie suite a etre balancer... Mon corps fuit cette terre par réflexe... Ngaasta.... la foret....quoi croire.... Je réussis finalement quelque mois réfugié dans le mortulum... Je sors. En fait On m'a proposer la sortie... par moult lancer...comme un jeu. Souvenir... quel réalité *balance sa tete, semblant ce perdre*. A la sortie, ma maison, un cousin qui ne bougeait plus..dans un gibet. Mon corps entier avait retrouver .... *pense longuement, regardant autour de lui dans sa cage*... PAX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyarlatothep, mortanyss

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Mémoire d'un trépassé   Lun 25 Oct - 19:53

Liaison du Mortulum


Hhï'x

D'entre tout les étranges mystère du Père, certains liens profonds peuvent ce créer. Tel est le résultat qui fusionne Nyarlatothep et Hhï, une liaison d'où les deux se parasitent. Tandis que le scolopendre se nourrit de la chair putride, chassant tel un maître dans cette mouise de chair purulente les insecte voulant voler son repas. D'un autre part Nyarlatothep dénué de ses sens primaire est guidé par son invité, l'ether véhiculant en lui, transpose les sens de la bête et les siens ; Permettant au scolopendre d'étendre ses sens à la semi-conscience de Nyarlatothep. L'hôte protégerait avec la même ferveur la famille que Hhï étant, à ce stade, vitale à son évolution future. Étrange créature provenant du Mortulum, elle à trouvé son hôte alors qu'il errait en ces terres funestes. Enfermé dans le flux d'ether naissant en lui, tandis qu'elle se nourissait. Nyarlatothep ce projeta hors du Mortulum, entrainant avec lui la créature.

Le scolopendre mesurait à ce stade près de 30 centimètre de longueur et semblait prendre de l'envergure, plus il ce nourissait. Il claquait normalement des forcipules, language typique tiré du morse, afin de faire connaitre son opinion propre. Bien qu'uni, les deux créatures possédait en soi une forme de pensée propre. Les pattes du scolopendre étaient d'un vert moisi tandis que sa carapace ce voyait pigmenté, teinté de noir et de gris. Les forcipules quand à eux, ce voyait orné aux extrémités de petit crochets noir d'encre. Sa morsure bien que très douloureuse, suivi d'un engourdissement bénin peut être craint par les mortels mais n'est aucunement dangereux.

Le lien à ce stade semble se scinder en une fascination morbide que l'hôte possède vis-à-vis... qu'une partie de lui prodigue à son évolution. Il semble aussi à ce stade se créer une introversion profonde de sa personne. Oubliant rapidement la présence d'autrui, ou même le fil de ses pensée. Ceci pourrait être expliquer par un effort maintenu afin de garder un contact par l'ether de la créature à son état conscient. Bien que lorsqu'elle est à l'intérieur de son hôte la symbiose est totalement controler.Toutefois, il peut arriver que lorsqu'elle s'aventure sur le corps de Nyarlatothep qu'elle soit livrer a un instinct plus bestial. Ainsi des gestes rapide, voir brusque,dans l'intention de le saisiir peut entrainer rapidement un comportement des plus menaçant bien qu'involontaire à ce stade.


*edit et suite à venir en fonction de l'évolution*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoire d'un trépassé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoire d'un trépassé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mémoire est l'avenir du passé.
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: