Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Mar'Xi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mar'xi, Mortanyss



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: [BG] Mar'Xi   Dim 16 Oct - 22:34

Au plaisir de tous, voici l'histoire de mon personnage avant de devenir mortanyss. J'ajouterai que le tout a bien eu lieu bien que j'ai caché le nom de l'acteur principale!


BG Mar’Xi

La montée...

La pluie déferlait sur les terres des hommes et des femmes de cette colonie. L’heure était à la fertilité en cette époque de l’année remarquablement chaude et humide. Travaillant d’arrache pieds à défricher et à ensemencer sa terre, ce jeune cultivateur avait déjà mit son fils à la tâche. Le garçon qui n’avait pas encore atteint la puberté savait qu’aider son père était son devoir et sa façon de le remercier pour ses grâces passés. Jours après jours, il voyait passé les valeureux chevaliers du Roi près de sa terre natale. Ceux-ci rentrait en la glorieuse Citria, chevauchant leurs fidèles destriers et saluant le bas peuple au passage d’un bref geste de la main. Porteur de bonne nouvelle, ils sont accueillis par les hommes et femmes de la ville comme des héros. Leurs succès et leur prestance ne laisse point le jeune cultivateur indifférent.

Prenant tout son temps libre pour rêvasser à lui en armure, le jeune hastane avait comme seule et unique rêve d’un jour revêtir un tel tabar et d’arborer fièrement les couleurs de l’hastanie partout où il passerait. Défiant le vilain, combattant pour le juste, il désirait être la balance de la justice partout où il irait. Sa caste sociale et ses origines sans noblesse lui laissait voir ce rêve de bien loin.

Au fil des années, il prit de la maturité et à force d’acharnement et d’entrainement, devint un combattant maniant l’épée comme un bon soldat, sans plus. Sa charpente qui resta mince et petite ne l’avantagea point à devenir un combattant hors pairs. Un beau jours, son père vint le voir et lui remit une bourse contenant un bon montant. Il lui désigna la porte d’un geste de la main et il n’en fallu pas plus au vaillant jeune homme pour partir à la découverte de sa destiné. Frayant son chemin à travers les imposantes murailles de Citria, il se dirigea immédiatement vers la caserne.

L’endroit était tout à fait désigné pour débuter son ascension en la blanche. Après quelques formalités, le sénéchal des armées de l’aube fut plus qu’heureux de compté un nouvel aspirant parmi ses rangs. Toutefois, le jeune homme réalisa très rapidement qu’il ne connaitrait ni gloire ni respect en tant que combattant au corps à corps. Il changea de style de vie et commença à fréquenté moult magicien. Ceux-ci lui apprirent les bases du contrôle des arcanes et il fit à son tour, une recrue particulièrement doué. Tous remarquait, plus le temps passait, son talent innée pour la magie…destructrice.

Il passa, après quelques semaines, au grade de rédempteur. Il devint dès lors payé pour ses services et en plein contrôle de sa destinés qui s’annonçait particulièrement prospère. Les quêtes qu’on lui confiait devinrent de plus en plus importantes et la confiance qu’avaient ses supérieures envers lui ne cessait de croître. C’est lors d’une journée particulièrement banale que le Roi décida de faire une brève promenade sur son vaste territoire. Le fidèle rédempteur qu’était devenu le jeune cultivateur fut mandaté pour organisé la protection de sa majesté. Une expédition qui s’annonçait être une vulgaire promenade de santé prit soudain des allures bien plus sérieuse.

Sur le territoire, un groupe de brigand, voleur et assassin interceptèrent sa sainteté et attaquèrent le groupe de soldat le protégeant. Prêt à tout pour sauvé son souverain, l’hastane accomplit utilisa à mainte reprises tout son savoir faire et réussi à faire partir la majorité des malfrats en déroute avec l’aide de ses comparses d’armes. Ce ne fut toutefois pas avant qu’une dague fut plantée dans l’omoplate droite du Roi. Toutes fut mit en œuvre pour apporté sa majesté en lieu sur, dans une infirmerie. Suite à ses prouesses, celui au sang de cultivateur fut nommé commandant des armées de Citria. N’ayant désormais que pour seule supérieur le Maréchal et le Sénéchal.


La descente…

Les succès ne cessaient de tombé sur l’hastane. Sur sa lancée, il croyait que rien ne l’arrêterait. C’est lors d’une matinée ensoleillé, en pleine saison chaude, qu’une nouvelle recrue fit son apparition dans les rangs de l’armée de l’aube. À l’allure modeste et à l’intention noble, il passa sans aucun problème les étapes destinés à l’évalué. Il n’en nécessita pas plus qu’un mois pour qu’il devienne rédempteur. Néanmoins, le nouveau commandant avait un mauvais pressentiment envers cet homme.

Le nouveau rédempteur faisait pour le moment, son travail avec une application remarquable, il n’y avait rien à redire sur ses méthodes. Cela dura jusqu’au jour ou l’hastanie mit la main sur le criminelle notoire, Double-Face. Un Kheijan aux mille et un crimes envers le royaume. Le commandant remarqua immédiatement une complicité entre le prisonnier et le rédempteur… comme s’il se connaissait. N’ayant pour le moment aucune preuve, il fit comme si de rien était mais enquêta sur le jeune homme.

Tard dans une soirée où la lune illuminait la cité blanche, le commandant fit venir seule le prisonnier dans son bureau. Certain geôliers purent entendre d’atroce cris de douleur dans le bureau mais nul ne savait ce qui s’était réellement passé puisqu’à sa sortie, Double-Face n’avait aucune blessure hors normes, ni même l’ombre d’une équimose. On racontait toutefois qu’il avait parlée…
À la première heure le lendemain, le rédempteur à l’allure louche fut convié au bureau du commandant. Leur discussion fut loin d’une franche camaraderie bien que le rédempteur nia absolument tout. Le tout dépassant désormais le pouvoir d’action du commandant, il remit le dossier au maréchal, un dénommé à l’époque, Aior d’Aragon. Celui-ci restait perplexe quant aux accusations portées par le commandant. L’histoire en resta là jusqu’à ce qu’une preuve soi-disant preuve fut apporté par le rédempteur envers le commandant. Celle-ci prouvait, paraissait-il que le commandant avait fait évader le criminelle notoire Double-Face. Il n’en fallu pas plus pour que l’homme qui avait tant donnée pour cette cité fut forcé de fuir la cité et par la suite, jugée coupable pour traitrise envers le royaume. Précisons désormais que le rédempteur s’appelait jadis, Logan Malory.

L’ex-commandant, désormais forcé à vivre tel un chien errant, loin de sa famille allait de ville à ville et se faisait des plus discrets. Il vit alors une opportunité pour lui en Tyrimar, lorsqu’il fit la rencontre du commandant en chef des armées, qui s’appelait à l’époque Thomas Garath. Faisant de plus en plus confiance à ce nouvel amis qu’il venait de se faire, le jeune hastane se rendit un jour dans un rendez-vous avec lui dans la caserne. Une fois à l’intérieur, il fut cerné par la garde de Citria, et malgré tout ses pouvoirs, ne pu se sauvé. Ramené à Citria par un chariot sous haute surveillance, l’hastane devrait désormais passé devant le regard du juste Odéon, ou du moins d’un de ses représentants et être jugé pour des crimes qui étaient loin d’être les siens.

COUPABLE! C’est le verdict qui fut prononcé sans même que l’ex-commandant ait une droit à une audience et une chance de se défendre devant le tribunal. Rien de bien étonnant puisqu’on le considérait déjà comme traître du royaume. Les choses allant de mal en pie, il fut flagellé jusqu’à satisfaction de la foule par l’instigateur de sa descente au enfer, le rédempteur Logan Malory. Tant désireux d’être celui qui se verrait porteur de bonne nouvelle pour le peuple, il était désormais rien de plus qu’une âme dans un corps condamné à resté seule pour le reste de ses jours.

Il fut relâché hors des terres citrienne et laissé à son propre sort. Perdu dans une mer de désespoir, il ne tenait même plus à la vie. Sans savoir comment, il se réveilla sur un bateau dans lequel, il était le seule membre à bord. Il ignorait vers quel endroit il se dirigeant, le soleil étant absent pour lui servir de repère. Plus il progressait dans son périple, plus sont corps devenait stagnant jusqu’à devenir complètement inerte. Après une période de temps indéterminé qui lui paru comme étant une éternité, privée d’eau, de nourriture et de tout contactes avec la civilisation, il accosta a un port d’origine inconnu.

Son corps s’était amaigrit pendant le voyage, jusqu’à n’être pas reconnaissable. Une lumière sombre se dressa à l’horizon et se dirigeant lentement vers l’hastane, si l’on pouvait toujours l’appelé ainsi. En approchant davantage, celle-ci décrivait une forme floue, sans réelle contour. Une voix rauque, se fit entendre, résonnant comme un écho dans la tête de l’homme. Plus la forme se rapprocha, plus sa voix s’intensifia répétant sans cesse :

Lève toi, mon fils….Lève toi, mon fils…. Lève toi…. Mon fils….

Sans savoir d’où il tirait sa force, l’ancien hastane se leva et vit son reflet dans l’eau. Il décrivait désormais une silhouette très maigre au trait hideux pour tout mortel. Il marcha sur un chemin sinueux et remplie de détour pendant un lapse de temps très long. Plus il progressait, plus sa mémoire devint floue jusqu’à en oublié son nom. Arrivé au bout, après ce qui lui parut une éternité, une voix résonna en lui. Cette voix disait :

Mar’Xi…
Mar’Xi…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Mar'Xi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: