Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BG Cerazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: BG Cerazar   Mer 14 Mar - 19:48

Comme il en avait l’habitude de faire à tous les jours, Raziel se leva très tôt ce matin là. Sur la pointe des pieds, il se glissa dans la chambre de son jeune frère, Kayn, afin de réveiller celui-ci. Après quelques petites taloches derrière la tête, le petit frère de nature paresseuse durant la matinée, se leva non pas sans laisser échapper quelques grognements de mécontentement. Le jeune duo fut rapidement prêt, hache à l’épaule, pour leur rude journée.

La famille D’Armis tenait une entreprise de fabrication de meubles. Chacun des membres de la famille possédait son propre rôle. Celui des deux jeunes hommes, âgés respectivement de 20 ans et 16 ans, consistait à recueillir le bois nécessaire à la fabrication des meubles. Le père, Charles d’Armis, ébéniste d’expérience, était sévère dans sa sélection de bois, en effet, cet artisan hors paire ne travaillait que les bois de grande qualité. La mère, quant à elle s’occupait des tissus, rembourrages donnant leur confort si réputé aux meubles des D’Armis.

Après une longue et dure journée de labeur, les deux frères avaient l’habitude de rentrer à la maison pour aider leur mère aux tâches ménagères. À l’exception de cette journée, Raziel ordonna à Kayn de repartir sans lui, il avait à faire.

Raziel depuis quelque temps avait rejoint un groupe de personnes, regroupant nombreux habitants de différentes civilisations. Ces derniers, avaient tous un point en commun, une fâcheuse affection pour les longues discussions et une ouverture d’esprit sans précédents. Raziel depuis sa tendre enfance n’en faisait qu’à sa tête. Il négligeait les enseignements Hastanes qui lui avait si durement été inculqués. Raziel avait, au fil des années, créé sa propre philosophie de vie, qui allait à l’encontre des certains écrits et normes Hastanes. Se faisant, ses parents lui avaient fortement suggéré de cesser ces petites escapades nocturnes, ils craignaient pour lui. Raziel n’en écouta pas un mot, ces discussions philosophiques étaient ce qui le rendait heureux au quotidien.

Les jours passaient, Raziel ratait de plus en plus de soupers de famille. Son frère et meilleur ami, découvrait en lui un esprit de plus en plus torturé, partagé, définitivement troublé par tous ces vas et viens dont il en ignorait la destination.

Puis vint le jour fatidique, alors qu’il était en pleine discussion animée avec un Drakan, le débat fut interrompu par une personne inconnue, la seule chose que Raziel pu percevoir furent des ombres s’échappant à travers la forêt.

Le lendemain soir, alors que les discussions du groupes étaient suspendus jusqu’à une relocalisation plus sure, Raziel attendait de pied ferme son frère qui ne l’avait pas écouté et qui n’était pas entré afin d’aider sa mère. On cogna à la porte et Raziel accouru d’un pas sévère. À sa grande surprise, lorsqu’il ouvra la porte, le jeune homme de 20 ans trouva un groupe de légionnaires, torche à la main. Ceux-ci, sans aucun avertissement, ni explication saisirent Raziel par le bras pour l’emmener au cachot.



On avait tout raconté au clergé, toute la populace avait été informée sur les actions de celui qu’on surnomma pendant trois à quatre jour l’hérétique. Raziel n’avait en aucun cas trahi son peuple, il l’aimait au contraire. Il n’avait en aucun cas blasphémé au sujet de sa religion. Il n’avait entraîné personne dans sa propre philosophie de vie. Cependant, tel était la droiture du peuple Hastane, personne ne devait contredire, ou même penser autrement. La population Hastane se devait d’être purifiée des gens qui consistaient en une menace envers ses pensées.

Le matin même, on condamna Raziel à mort. Il devait être brûlé la journée même. Il ne reçu pas la visite de ses parents, qui le renièrent pour cause d’hérétisme. Seul son frère vint le visiter, une dernière fois. Il eu une discussion touchante avec ce dernier. Il lui demanda d’agir correctement, il lui assura que la façon dont il avait agit était mal, et implorait Kayn de ne pas faire les mêmes erreurs, même si cela allait contre sa propre volonté.

Le lendemain après midi, le corps encore brûlant de Raziel d’Armis était exposé au centre de la ville et il devait être considéré comme un exemple...

Ce ne sont que plusieurs jours plus tard que les yeux calcinés de celui qu’on surnommait maintenant Cerazar s’ouvrirent. Le corps putride, dégageait une odeure désagréable chez les Hastanes mais ô combien indifférente chez son nouveau peuple, les Mortanyss. Sa pensée était vague, plus aucun souvenir, une renaissance. Aucune idée claire ne se formulait dans sa tête, il ne faisait qu’observer ces êtres autour de lui, ces squelettes et ces spectres.

Ils le faisaient sentir chez lui, sans même parler. Ils semblaient partager la même opinion que lui, sans même qu’il en ait une. Un vrai sentiment de famille émanait de ce groupe de personnes attroupées autour de ce nouveau venu. Le premier mot, si l’on peut considérer les sons qui émanèrent de ce corps comme des mots, sembla être Kayn. En effet, entre les entrailles de ce corps résidait une chaîne ou il était inscrit : Kayn et Raziel. Aucune pensée ne suivit ces mots, aucun souvenir. Un Mortanyss, approcha et lui dit :

-« Patience mon frère, le temps viendra ou tu sauras. »
Revenir en haut Aller en bas
Xorth, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 1713
Age : 28
Localisation : Hall of empty melody
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: BG Cerazar   Ven 16 Mar - 19:30

j'aime bien ! tu exploite très bien le passé de ton perso. Tu parles peu de ton réveil mais c'est pas trop grave.
Bref un Bg asser court, mais qui veux tout dire.
Simple et efficace ! Bravo ^^

_________________
Bien sûr, j'ai vu des amours infinis finir
Et j'ai même vu mourir des immortels
Et j'ai vu des chemins qui n'menaient pas à Rome
Et j'ai cru en des dieux inventés par des homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BG Cerazar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: