Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   Dim 19 Nov - 21:37

Son enfance.



Loin de tout, de toute attention et présence, au-delà des terres raciales, se trouvait une caverne dissimulée où l’eau y coulait constamment. Derrière cette chute se trouvait une histoire, une longue vie, un répertoire d’anciennes connaissances. Il était là ... le temps qui semblait avoir perdu toute son importance dans cet esprit perdu dans le plus profond des astres ... Dans cette caverne, il fixait de son regard rouge bouillonnant, un être d'une beauté dont on ne peut l'imaginer. Le cercueil glacial de cristal dans lequel elle reposait lui avait empêché de se décomposer, sa beauté ne la quittant pas malgré le fil des âges. Tout près d'elle, se tenait cet homme, cet homme qui fût oublié par le temps et la poussière. Vêtu de rouge vif et de couleur sombre, il semblait être l'ombre même de ce qui fût, il y a longtemps, sa passion... Ses longs cheveux noirs qui arpentait ses épaules ne laissant dévoiler qu'une mince partie de son visage. Ce visage, qui fut probablement oublié par son peuple, avec le temps ... Le temps passé à ressentir d'incessables remords, le temps passé à la fixer, sans même cligner des yeux. Ce qui puit sembler un Hastane autrefois était à présent tout autre chose ... La faim ainsi que la soif ne l'atteignait plus, tout comme la vieillesse et la maladie ... À dire vrai, toute sa vie était une maladie, une maladie probablement...incurable, incontrôlable...

Soudainement, des souvenirs lui revînt, souvenir d'une enfance sans buts, sans divertissements...

Vincent était à la bibliothèque de Citria, comme à chaque après-midi de la semaine. Il ne lisait pas le genre de chose que les autres enfants de 6 ans lisaient ... il étudiait la science, l'alchimie, la culture des peuples, tout ce qui arpentait l'intelligence et le savoir. Ses meilleurs Aspellors étaient eux, les bouquins. Le manque de présence considérable de son Père le forçait à se cultiver et à apprendre à vivre de sa propre initiative. Son Père allait-il devenir fier de lui un de ces jours ? Il ne le savait pas et à l’âge de 10 ans, 4 ans sans contacts véritables avec son Père, il commençait à en avoir cure … Son Père lui ayant montré nul autre voie que celle de la lecture et de la culture, Vincent pris donc l’initiative et développa ses talents à la lance. À 12 ans, il possédait déjà une forte maturité et une grande force au maniement de celle-ci. Ses nombreuses heures passées à lire des œuvres sur les différentes tactiques de combats et ses capacités au combat faisait de lui un guerrier hors pair. Deux ans plus tard, le jeune Hastane dans l’adolescence devînt un mercenaire spécialisé dans l’escorte et comme garde du corps. Sa réputation prit un temps à se faire, un jeune de 14 ans comme garde du corps n’est pas nécessairement digne de confiance. À 18 ans, son nom s’était propagé en Citria et même dans quelques autres cités. Il gagnait sa vie avec ce travail qui était sien et il se gardait toujours un temps d’étude à chaque journées.

Par une froide journée d’hiver, un membre du Clergé vînt cogner à la porte de la petite demeure que Vincent avait construite de ses mains. La mort de Nathan, son Père, lui fût annoncée : accident de laboratoire. Sa réaction fût de marbre, aucune émotion réelle n’avait parcouru son visage à ce moment. Le Moine entra dans la demeure afin d’énoncer une prière en signe de Liquatae envers le défunt savant. Le lancier avait quelques connaissances vers la religion mais ne s’était jamais véritablement penché vers elle. Ses croyances étaient vrai, contrairement à sa force en elles…

-Odéon puisse sauver ton âme, Père …

Le moine quitta et la vie revînt à son cours naturel. La mort de Nathan n’avait aucun effet réel sur l’attitude de Vincent ou même ses émotions. Pendant toute sa vie, il n’eut jamais le temps de connaître son Père et sa Mère était morte en lui donnant vie. Son enfance n’avait eue rien de normal, s’il se comparait aux autres jeunes Hastanes de Citria.

Quelques mois plus tard il reçut un contrat de durée indéterminée en Sombrum, la cité Nargolith. Sa tâche consistait à protéger, escorter et appuyer une jeune Hastane du nom de Kaelya appuyée d’un savant Nargolith dans une expérience. La récompense donnée pour cette tâche était alléchante à la fois monétairement et psychologiquement. La visite en cette cité si mystérieuse et remplie de savoir lui étant encore inconnu. Il accepta donc ce contrat et conduisit la savante à Sombrum en sécurité, tel le contrat demandait. Le nouvel adulte demeura aux côtés de cette dernière à chaque jours, afin de bien remplir son contrat jusqu’au bout. Au fil du temps, un sentiment étrange l’envahissait, un sentiment se retrouvant dans maints romans dont il avait fait la lecture ; l’amour. Kaelya avait tout de plus attirant, un corps superbe, un regard d’un bleu si profond et si vif que l’on s’y perd, un savoir infini concernant tout ce qui attrait à la vie et une force incroyable qui l’animait et qui la portait à vivre chaque instants sans se soucier du futur. Il semblait qu’elle possédait un don pour empêcher les mauvaises choses … que ce soit d’empêcher la chute d’une plume à écrire ou d’une personne … comme si tout dans son esprit lui était connu. Étrangement, quelque chose semblait la pousser à éviter de se rapprocher de Vincent, quelque chose dont il avait ignorance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   Dim 19 Nov - 21:38

L'amour.



Une année complète passa… Les sentiments possédant le cœur de Vincent pour Kaelya n’avait cessé d’accroître. Ne pouvant ignorer ces sentiments, le lancier se dévoila totalement à la jeune Hastane. Le regard de celle-ci devînt alors de glace, sans réaction pour un cours moment. Le garde du corps vît alors une douce larme couler le long du visage de Kaelya aussi pure que l’eau ruisselant près du Temple d’Odéon. Elle lui annonça alors que l’accident qui avait tué le père de Vincent était de sa faute, qu’ils travaillaient en collaboration et qu’elle n’avait rien pu faire. À chaque fois qu’elle croisait le regard de son escorte personnel, elle revoyait les yeux de Nathan au travers de ceux de son fils. C’est pourquoi elle tentait le plus possible d’éviter le regard de Vincent, afin de tenter de ne pas se remémorer cette scène atroce qui lui prouvait qu’elle n’était pas infaillible. Un mois plus tard, il apprit à ses dépends qu’elle entretenait à présent une relation avec le Nargolith avec qui elle travaillait. Il ne savait pas son nom, elle l’appelait ‘’Équipier’’ et les quelques Nargoliths qui entraient dans le laboratoire l’appelait ‘’Grand Shaman’’ ou ‘’Savant’’ Il se convaincu donc à se résoudre à vivre sa vie seul et solitairement, comme il l’avait débuté… mais l’amour n’est pas un sentiment facile à nier … il l’apprit aussi.

-Si elle est heureuse, ça m’est égal …

Les deux Hastanes demeurèrent tout de même Aspellors mais un mur invisible semblait les porter à ne se soucier que de leurs travaux respectifs. Vincent ne comprenait pas comment un amour interracial pouvait exister et ni cet enfant qui allait naître du Nargolith dans le ventre de Kaelya. Il se révolta contre le fait que l’enfant soit le cobaye d’une expérience. Imposer quelque chose à un être qui ne peut se débrouiller seul, ça lui rappelait lui étant enfant… Il s’opposait farouchement à ce que l’enfant soit destiné à devenir un enfant prodige même si sa confection allait aider plusieurs nations. Différentes substances fût injectée à Kaelya, afin que son corps transmette la substance au fœtus en conception. Vincent surprit la savante au sol éprouvant une grande faiblesse ce qui créa une grande inquiétude chez le Garde du corps. Il alla exprimer sa façon de penser au Grand Shaman aussitôt d’avoir pris soin de Kaelya. La conversation tourna en dispute, l’on pouvait sentir une grande rage habiter le corps des deux opposants. Après la querelle, le lancier eut une discussion avec son Aspellar à propos d’un éventuel retour en Citria, que c’était mieux pour elle. Elle s’objecta solidement, elle voulait demeurer à Sombrum pour y élever son fils avec celui qu’elle aimait. Les arguments fusaient de tout bords tout côtés ce qui se terminèrent en dispute, leurs premières disputes en deux ans de côtoiement. Cette nuit même, Vincent ne s’endormit pas et se dirigea dans la chambre de Kaelya. Même dans son sommeil, sa beauté étant sans limites, sans nom. Il injecta une mixture qu’il avait lui-même appris il y a des années, une mixture qui permettait de forcer un sommeil de quelques minutes, bien assez pour sortir de cette cité…

-C’est pour ton bien, mon…amour.

Il se déplaçait avec finesse et subtilité, afin de ne pas se faire détecter. La surveillance était minime, la plupart des Nargoliths avaient vu de quoi il était capable il y a un an environ. Aucun d’entre eux n’aurait l’audace de s’en prendre à Kaelya … car il devait passer par Vincent d’abord. La sortie était toute près, le Garde du corps pouvait la voir au fond du couloir, il avait remarqué cette issue pratiquement inconnue dès son arrivée dans le laboratoire, il y a de cela deux ans. Soudainement, un rire strident se fit entendre venant de derrière lui… le Savant. Il se retourna, portant toujours Kaelya sur son épaule et fixa ce dernier de son regard rouge vif. Il tenait une arbalète en main, le doigt prêt à presser la détente qui signifierait la fin de son contrat de mercenaire ainsi que la fin de sa vie…


-Où alliez-vous ? Avec mon fils… ?

-Fils... vous oubliez celle avec qui vous l’avez conçu…

Le Grand Shaman abaissa le regard un moment sur le corps inerte de Kaelya puis croisa le regard de Vincent froidement.

-Je vais vous confier un secret … je n’ai cure de cette…Hastane, cette faiblesse de la vie. Ce que je veux, c’est l’enfant, uniquement. Sa force sera nécessaire parmi nous … la force du grand démon … le Fieffé Noir, reviendra par l’entremise de cet enfant … Rien ne pourra l’arrêter… son corps est peut-être scellé près de votre cité… son âme ne l’était pas. *Un sourire malfaiteur était affiché au visage du Nargolith*
J’ai fais mon devoir envers Narshoul … vous ne partirez pas avec cet enfant …


La surprise prit possession de Vincent qui ne s’attendait pas à un tel scénario. Tout à coup, le corps plus tôt inerte de Kaelya se réanima, l’effet de la dose venait de se dissiper dans son corps. Elle releva la tête, son regard croisant celui de Vincent puis allant se porter à celui du Grand Shaman, l'air confuse.

-…Équipier ? … Vincent… ? Qu’est…

Vincent s’empressa donc de vouloir lui dévoiler la vérité, celle-ci connue, elle le suivrait probablement jusqu’en Citria.

-Kaelya ! … il.. ! *Il sentit le carreau se planter directement au cœur, pour passer au travers de son corps*

La dernière chose qu’il vit fut la plus belle chose qu’il ait vu pendant son règne sur Teilia … le pur visage de Kaelya, son unique amour, tombant, dû à son étreinte défaite sur son corps. L’obscurité l’entourait à présent, la force habitant son corps, les connaissances habitant son savoir se dissipèrent rapidement …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   Dim 19 Nov - 21:38

Guérison de fautes inpardonnables.



Elle se hâtait, elle le devait. C’était par sa faute que ce malheur s’était abattu sur lui. Elle aurait dû l’écouter … elle aurait dû écouter son cœur plutôt que son esprit et sa carrière. De ce fait, la mort de Vincent eut lieu devant elle et son fils lui fut enlevé, elle avait été bernée sur toute la ligne … Pour la première fois, elle se sentait idiote au plus haut point. Elle longeait le couloir sombre qui allait la mener au pardon de ses erreurs. Elle ne pouvait demeurer sans rien faire, sachant très bien le mal qui lui fut fait. Son savoir allait lui donner la chance de réparer ses fautes commises il y a un an. La clé, cette bague à son index, une bague mystérieuse dont seule elle connaissait le pouvoir et le secret. Deux gardes étaient postés à quelques mètres devant elle, elle s’en doutait. Les battements de son cœur s’accélérèrent aussitôt, resserrant l’empoigne d’un manche, à première vue inoffensif, qu’elle tenait dans sa main, à l’abri des regards. Elle s’approcha des deux gardes Nargoliths, tentant de prendre un air naturel.

-Toute personne non autorisée est refusée …

-Je suis Kaelya Lamborose … équipière en recherche du Grand Shaman. Je viens voir un prisonnier.

-Hmm… nous n’avons pas eu vent de ceci, je vous demanderai une fouille Dame Lambo…

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il reçu un coup de lance bien porté pour une débutante, directement à la gorge. Le second, ne réalisant pas tout de suite la scène, reçu le bout de lance non perçant à la tête, l’assommant sur le coup. Elle se mit à courir devant elle, semblant être guidé par une forte conscience en ces lieux. Les rêves prémonitoires qu’elle faisait la guidait dans chacune de ses journées. Ce qui signifiait qu’elle savait déjà comment ce qu’elle entreprenait maintenant allait se terminer … Elle entrouvrit sa veste, empoignant une fiole dans une des poches intérieures. Kaelya s’éloigna de la porte puis projeta la fiole contre elle, celle-ci fut anéantie rapidement sous une puissante détonation. La poussière et la fumée parcouraient à présent les corridors et les pièces avoisinantes.

Elle s’aventura dans la pièce, passant au travers de la fumée. Sa vision était grandement diminuée dans la pièce, le manque de lumière et la poussière en l’air la forçait à ne pas voir plus qu’un mètre devant elle. Elle engloutissa alors tout le contenu d’une fiole qui rendit alors sa vision beaucoup plus avancée. La poussière se déposa au sol peu à peu afin qu’elle puisse finalement voir la raison pour laquelle elle avait fait tout ça … Vincent Cerberath … Il était là, dénudé et attaché solidement contre une plateforme en bois placée parallèlement au mur. L’état de son corps montrait que ce dernier n’avait pas été placé là sans raison valable … plusieurs choses fût pratiquée sur le corps de l’Hastane décédé, il y a de cela quelques mois. Le plus curieux fut que son corps ne s’était même pas à peine décomposé…

Elle s’avança vers cet homme qu’elle avait tant aimé mais qu’elle avait cruellement rejeté, relâchant prise sur la lance qui alla se plaquer contre le sol. La savante se sentait coupable de la mort de son garde du corps … elle devait réparer cette faute, au risque d’y passer à son tour. Comme prévu … elle entendit un bruit derrière elle, parmi la poussière qui finalisait de retomber au sol. La jeune Hastane se retourna un bref moment, apercevant l’un des gardes Nargoliths de plus tôt. Elle n’entendit que le carreau venir se planter dans le milieu de son dos, son souffle coupa un court moment. Malgré la douleur, elle avançait, elle devait remplis sa tâche ...sa dernière tâche. Kaelya avança péniblement, en entendant le garde recharger un carreau à la rainure de son arbalète derrière lui. Une sueur froide coula le long de son pur et doux visage, représenta la peur et la crainte qui ne cessait de parcourir son esprit. Elle se projeta contre le corps froid de l’Hastane décédé. Les larmes commençant à ruisseler le long de ses joues et une mystique aura l’entoura au même moment. Elle serrait le torse de Vincent excessivement fort, voulant enfin dévoiler par ce simple geste à quel point elle tenait à lui, au point d’en mourir… La Savante retira la bague rapidement de son doigt, la plaçant entre son pouce et son index. Elle tenta de l’enfiler au doigt de son garde du corps mais celui-ci était trop grand, la rendant encore plus craintive de ne pas réussir à terminer sa tâche … Elle posa pied sur le barreau retenant son pied gauche, arrivant enfin face à face avec Vincent. Kaelya s’empressa d’enfiler la bague à l’index droit de l’Hastane, elle avait réussie …

Son rêve s’avait arrêté là cette nuit … l’obscurité s’était formé autour d’elle…

La jeune Hastane entoura donc une seconde fois son garde du corps de ses bras, l’aura l’entourant devenant encore plus vive et mystique. Elle n’entendit que le second carreau venir se planter dans son dos, pour enfoncer sa pointe directement à son cœur … L’énergie vive qu’entoura Kaelya à ce moment la quitta pour venir entourer le corps dénudé de Vincent. Dans un dernier souffle, son regard pourpre croisant le rouge passion du sien …

-J..e … t’a…ime…

----------------------------------------

Sa vie tournait sans cesse dans son esprit, revoyant les meilleurs moments aux pires … Tout plein de questionnements le tourmentaient, son esprit semblant s’affaiblir peu à peu. Était-elle sauve … ? Que faisait-il ici… ? Comment allait-il réussir à remplir son contrat dans ce décor noir et sombre dont seulement lui se trouvait …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   Dim 19 Nov - 21:39

La mort d'un homme en service.



Arashym était posté dans le couloir sombre des cachots, selon ordre du Grand Shaman, aux côtés de son zartanax, Nashys. Les ordres de leur supérieur étaient de ne laisser entrer aucune personne sans autorisation. Le Nargolith avait eu vent qu’une des expériences du Shaman se trouvait dans l’une des nombreuses cellules derrière eux et que c’étaient la raison du pourquoi les deux gardes avaient été assignés aux cellules. Alors que ses pensées comblaient totalement son esprit, une mince succession de bruits réguliers le fit sortir de sa rêverie. Des pas … qui se dirigeaient vers eux. Les deux gardes arrivèrent à identifier, grâce à leur vision accrue dans la noirceur, une silhouette féminine. Arashym et Nashys se tournèrent pour faire face à celle-ci. Kaelya Lamborose se posta devant eux pour demander autorisation afin de voir un prisonnier. La dernière chose que le Nargolith su était que son zartanax fût tué d’un coup à la gorge et n’eut même pas le temps de réagir pour éviter un violent coup de l’autre bout de la lance, directement sur la tête, tombant assommé sur le coup.

Le vide se fit un court moment, jusqu'à ce qu’une forte détonation retentisse, lui rendant sa conscience tout aussitôt. La poussière et la fumée occupait le couloir au complet ce qui rendait la visibilité fortement diminuée, même pour un Nargolith. Arashym se releva avec peine, ressentant une douleur constante au haut de sa nuque. Il s’aventura dans le couloir, arbalète en main. Les ordres étaient de ne laisser aucune personne sans autorisation passer le point de garde … il devait donc arrêter Dame Lamborose au plus vite … des traces de pas étaient dessinées parmi la poussière, lui permettant de retrouver Kaelya facilement. Il s’engagea dans une petite pièce, suivant toujours les traces de sa proie. Elle se tenait devant lui, avança vers un corps d’Hastane sans vêtements, perché au mur, sur une plate-forme. La savante regarda un court moment par-dessus son épaule, le regardant un moment avant de poursuivre son avancée. L’arbalestier leva son arbalète droit devant lui puis appuya sur la détente. Le carreau siffla au contact de l’air, jusqu'à ce qu’il termine son envolée dans le milieu du dos de l’Hastane. Le tir fut bien porté … mais pas assez pour vaincre la détermination de celle-ci. Il ne prit pas le temps de réfléchir sur toutes les questions qui filaient dans son esprit, rechargeant l’arbalète avec habileté. Le second tir fut bien porté, directement à son cœur lorsqu’elle était grimpée contre l’Hastane dénudé … Il avait rempli sa mission, avec succès.
Mais quelque chose d’inattendu arriva …

Une nouvelle vie fût accordée au Hastane … ses yeux s’entrouvrirent pour voir la proie d’Arashym s’abattre contre le sol. L’ancien décédé s’écriait de cri de douleur à en percer les tympans, celui-ci semblant souffrir terriblement. Par la suite, quelque chose d’encore plus anormal qu’une seconde vie arriva … une mutation, transformation, possession … Ces mots étaient loin du comble … Le garde Nargolith vit le regarde rouge bouillonnant de l’Hastane rivé sur lui, tourné au jaune vif, sans pupille. Le corps de ce dernier subit alors une transformation complète. Il n’avait en rien … l’air d’un Hastane, qu’était-il … ? L’expérience du Grand Shaman … quelle horreur. Sa transformation le rendant plus fort, lui permit de se défaire de son emprisonnement. La nervosité et la peur envahissèrent alors le Nargolith qui s’empressa de recharger un carreau à son arbalète. Les mains tremblantes et l’esprit envahit par la crainte rendu cette tâche difficile … De longues ailes noires et pourpres poussèrent au dos du démon, ses cheveux s’hérissèrent sur sa tête, se dressant en pointes perçantes. Le teint déjà blanchâtre de l’ancien Hastane tourna encore plus pâle, lui donnant un air encore plus démoniaque … Il tira sur la gâchette lorsque le carreau fut enfin enfiler à la rainure de l’arbalète … mais fut habilement empoigné par la main gauche du démon et réduit en miette … le désespoir arriva au Nargolith … ses services envers Sombrum venait de se terminer. Le démon l’empoigna à la gorge solidement, le soulevant de terre. De son autre main il l’éleva vers l’arrière, une aura rouge et pourpre se forma autour du démon enragé. La lance de Dame Lamborose fit quelques tours en l’air au même moment pour venir se pointer directement vers lui … au dernier moment, il ferma les yeux … voyant la lance se planter à son front … et voyant sa mort en pleine face …
---------------------------------------------------------

La dernière chose que le garde vit fut la pointe de sa lance venir se planter directement à son front, le tuant sur le coup. Le démon ne ressentait aucune sensation, qu’une rage profonde qui tentait de sortir dans chacun de ses gestes. Toutefois, lorsqu’il vît le corps de Kaelya étendu par terre, quelque chose d’inattendu arriva. La forme démoniaque commença à prendre une forme plus humaine pour enfin revenir à son allure initiale, Vincent … Lorsqu’il la vît, un sentiment de bienfaisance vînt anéantir la rage contenue au plus profond de lui. L’énergie consommée par la transformation l’avait vidé totalement, le faisant basculer d’avant à arrière un moment, avant d’atterrir au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   Dim 19 Nov - 21:39

Remords et tristesse.



Une heure plus tard … ses yeux s’ouvrirent de nouveau, le seul souvenir du visage de Kaelya lui revînt en mémoire. Il se releva avec misère et s’approcha de son corps gisant au sol, la confusion totale encrée dans son esprit. Il n’y comprenait rien…par quel moyen avait-il pu revenir parmi le monde des vivants ? Combien de temps cela faisait-il qu’il fût dans cette pièce plongée dans le froid ? Où était-il ? Qu’est-ce qu’il ressentait au fond de lui, à chaque instant ? Que faisait le garde Nargolith mort au sol ? Toutes ces questions assemblées ensemble lui donnait l’impression de tomber dans l’ignorance totale.

Le cœur en peine, brisé par la perte d’un être cher, la seule personne qui lui fut cher…Kaelya l’avait sauvé, au périple de sa propre vie…mais pourquoi ? À quelle fin ? Tout semblait blanc et vide dans son esprit. Il replaça une mèche rebelle qui cachait une partie du visage de la savante et vit cette bague mystérieuse insérée à son index droit. Elle était scintillante, même dans cette pièce imbibée d’obscurité profonde. Le long de celle-ci, 5 différents insignes semblaient être présents afin d’être superposés de pièces visiblement manquantes … Quelque chose en lui le fit renoncer à la retirer et de la jeter au loin… encore un autre phénomène inexplicable … ça en faisait beaucoup, beaucoup pour l’ancien garde du corps. Il décida donc d’oublier tous les questionnements qui habitaient son esprit … afin de passer un dernier moment, à la regarder … cette pure merveille de la nature, Kaelya Lamborose. Une profonde sensation de tristesse parcourait l’ensemble de son corps mais les larmes n’arrivèrent jamais … comme si une force inconnue lui en empêchait. Il amena une main au dos de l’Hastane défunt, la redressa contre lui, afin de sentir son parfum et sentir sa peau contre la sienne.

-Je … t’ai tant aimé mais maintenant … c’est véritablement impossible … pourquoi…pourquoi Kaelya…. ? Pourquoi m’avoir redonné vie … afin que je connaisse encore … plus de tristesse et de solitude que je n’en ai eue… ?

Les paroles de Vincent résonnèrent dans le vide, elle était morte, morte pour lui, il fallait qu’il se rende à l’évidence…Une brise glacée vînt geler le corps dénudé du lancier le faisant redresser subitement. Il fouilla rapidement autour, apercevant un gros coffre. Il déposa le corps de la jeune Hastane par terre en douceur, pour se ruer vers le coffre. Guidé par une bonne étoile ou de sa simple bonne conscience … Il y trouva ses anciens vêtements et curieusement, les repoussa, optant pour des vêtements beaucoup plus sombres. Il voulait recommencer à neuf … vivre que pour lui-même … s’isoler jusqu’à ce que le temps en ait eu assez de son âme solitaire …

Il enfila les sous-vêtements et les bottes, suivi des pantalons sombres, d’un noir invisible face à la nuit. Une veste à manches longues, d’une obscurité nuptiale. Par-dessus le tout, il attacha une longue cape rouge vif effilochée, au niveau de son cou. Il noua un bandeau pourpre, à son front, retenant ses cheveux de manière à ce que ses cheveux sombres soient fixes. Il termina le tout en enroulant un long foulard troué et abîmé, couvrant la moitié de son visage. La seule partie de son visage que l’on pouvait percevoir était le côté droit, laissant découvrir une partie de peau blanche de neige et un œil d’un rouge bouillonnant de rage…

Il se dirigea vers le corps mort du Nargolith et remarqua que c’était sa vieille lance qui avait transpercé son front. Il réussi sans peine à la dégager du crâne de ce dernier pour la fixer un moment. Il amena une main au milieu de sa lance puis tourna sa main vers la droite, dévissant le centre de celle-ci. Il donna un coup contre le sol et la lance se contracta afin de mesurer que quelques pouces. Il la rangea habilement, sous sa longue cape, la dissimulant des yeux et des mains subtils. Il alla pour quitter mais s’arrêta net un moment…il ne pouvait la laisser ici, sa présence allait lui manquer lorsqu’il serait dans sa solitude.

Il quitta la pièce rapidement, le corps d’une Hastane sur l’épaule droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   Dim 19 Nov - 21:40

Une rencontre inattendue.



Sa vision des choses lui était revenue dans cette caverne, son arrivée à celle-ci était inconnue. Espérant mourir au bout de quelques jours, il apprit à ses dépends que la vie lui offrait un supplice encore plus pénible que la mort… Au bout de deux semaines, ne voyant toujours pas de réactions, il décida qu’il allait endurer ce mal en guise de punition pour ce qu’il a fait ou plutôt, ce qu’il n’a pas pu faire … Voulant conserver la beauté du corps de Kaelya, il exerça un très ancien rituel qu’il avait découvert dans l’une de ses multiples recherches à la bibliothèque durant son adolescence. Ce rituel consistait à sceller le temps et la vie en un seul point bien précis. Au bout de quelques jours, il arriva au bout du rituel et le corps de la jeune Hastane fut enfermé indéfiniment dans une cage de cristal, faisant arrêter le temps ainsi que la décomposition de l’ancienne Savante.

Des années et des années passèrent sans laisser de traces pour Vincent. Ses journées consistaient à fixer, d’un regard sans fin, Kaelya dont la beauté demeurait éternelle, jour après jour, saisons après saisons, années après années… Renfermé à lui seul, il pensait, réfléchissait ou se remémorait différentes choses de son ancienne vie…
------------------------------------------

Les souvenirs lui rafraîchissant l’esprit, Vincent conclu la journée et ferma les yeux pour la première fois de la journée. Il débuta une longue méditation, remplis de rêves mais surtout de cauchemars sans fin. Il en fut tiré lorsqu’il ressenti quelque chose qu’il jugea inhabituel…une présence … à quelques mètres de lui. Il ouvrit les yeux, les posant immédiatement sur Kaelya, qui n’avait pas bougé, toujours aussi figée dans son cercueil de cristal laissant toujours paraître sa beauté divine.


Une voix sombre et ténébreuse emplit la caverne dont aucun son en avait retentit depuis aussi longtemps que la création de Teilia.

-Je ne vous veux aucun mal, Vincent.


L’ancien garde du corps n’eut aucune réaction, ignorant totalement l’être qui se tenait près de lui. Il demeurait impassible, contrairement à ce que les gens isolés ressentent face à une interaction envers une personne.

L’homme encapuchonné suivit le regard de Vincent, allant le porter à la cage de Kaelya.

-Vous croyez vraiment que cela vous aide… ? De laisser sa beauté perdurer encore et encore vous faisant ressentir d’innombrables remords et ce, jour après jour ? L’amour … un sentiment fort puissant, il en va de soi … toutefois, il demeure le point faible de la plupart des êtres vivants sur ces landes.


Le lancier ne détourna même pas le regard, continuant de fixer son amour perdu en silence. Ce manque de respect et d’attention commença à choquer le mystérieux homme au visage dissimulé qui cherchait son attention.

Si cette cage ne m’aurait empêché de déceler son âme, elle ferait probablement parti des nôtres …

L’Hastane détourna le regard pour la première fois, le portant sur l’homme qui s’adressait à lui il y a un bon moment déjà. Cette voix rauque qui était résolue au silence durant ces 500 dernières années pouvait être entendue au travers de l’écho de la grotte.

-Que…voulez-vous… dire ?


La toge ample d’un noir néant dont était vêtu l’être près de lui l’empêchait de l’identifier correctement. La capuche placée sur sa tête, formant un ombrage complet de son visage formait un mur entre son regard rouge sang et le regard ombré de l’homme.

-Qu’elle serait mieux morte … et en décomposition plutôt qu’ici, son corps forcé à vivre éternellement. Maintenant que je l’ai trouvé … je vais enfin pouvoir lui faire voir un tout nouveau monde plus … morbide.

Il éleva sa main, la retirant de la manche de sa toge, la mettant face à la cage de cristal. Une aura rouge et pourpre l'entoura, laissant baigner la pièce d’une force destructrice et sans nom …


Pour la première fois depuis son arrivée en ces lieux, Vincent ressentit quelque chose d’autre que le remord et la tristesse. Ne voulant pas perdre ce dont pourquoi il vivait encore, une rage bouillonnante commença à monter en lui, un sentiment qui ne lui était pas inconnu. Une douleur intolérable se fit ressentir à son cœur, comme si un nouveau carreau l’avait transpercé… Il allait encore oublié ce qui allait suivre … La dernière chose qu’il se rappela fut qu’il resserrait l’étreinte exercée au manche de sa longue et fidèle lance.

------------------------------------
Il canalisait ses énergies et pensées, afin d’être certain de pouvoir défaire la cage. Celle-ci étant scellé d’un puissant sort qui prenait des années de pratique, rendait la tâche quelque peu difficile. Ce qui le déconcentra dans sa pratique de canalisation fut une montée d’énergie et de puissance phénoménale tout près de lui … Comment cela se pouvait-il ?...comment un Hastane… ? Il cessa ses questionnements et entrouvrit ses yeux afin d’éclaircir tout ces mystères… Un véritable monstre se tenait à présent en face de lui, une lance en main. Son aura l’entourant était semblable au sien ce qui plongea le mystérieux homme dans un doute plus profond encore.

-Qu’est-ce que… ? Vincent …

Le démon ne répondait que par d’effroyables rugissements et de puissants grognements… impossible de le raisonner. Ne pas se soucier de l’Hastane pour libérer l’âme de Kaelya fut peut-être une mauvaise idée.
Il amena sa main canalisée d’énergie en face du démon plutôt qu’en face de la cage, tentant de le raisonner. Il invoqua le sort rapidement, voyant que la bête n’avait eu aucune réaction… Le combat fit rage entre les deux…l’homme voyait potentiel en ce qui pu sembler un Hastane. Des sphères magiques fusaient de tout bords, tout côtés, ainsi que les coups de lances. La pièce normalement totalement sombre, n’ayant que pour lueur la lumière dégagée du cristal était à présent plongée dans le pourpre et le rouge. Leurs auras respectives étaient si puissants qu’il empiétait dans toute la caverne…faisant trembler les murs. Le démon survolait rapidement autour de l’homme allant porter de multiples coups enragés qui se faisait bloquer sans cesse par l’aura puissante et mystique qui entourait continuellement l’homme encapuchonné. L’eau de la chute coulant le long de l’entrée semblait être figée pendant tout le long du combat, sous les vagues de puissance déferlant dans la caverne. Les coups fusaient dans tout les sens jusqu’à ce que le démon atterrisse violemment contre le sol pour foncer d’un bond vers l’homme. Légèrement surpris de cette tactique intelligente venant d’une âme tourmentée et enragée, l’homme eut tout juste le temps d’appliquer sa protection devant lui, faisant croiser la lance et le bouclier magique. Les étincelles partaient au vol lorsque le contact se fit … différentes lueurs venaient de partout. L’aura bleutée du cristal contre l’aura sombre rouge et pourpre des deux êtres ainsi que les étincelles d’une blancheur aveuglante résultant de l’encontre des combattants. Les muscles du démon se contractèrent en tentant de percer le bouclier de l’homme envers qui toute sa rage était portée, une rage sans fin … Le mystérieux magicien était plutôt confronté, de son côté, à un combat mental, résistant aisément au puissant assaut du démon. Il fallait qu’il lui trouve un point faible … Depuis le début, il examinait et tentait de comprendre ce qui se tenait devant lui, sans résultat. Afin d’assoupir tout ses questionnements, il devait arriver à lire au travers de ce démon. Toutefois … il ne pouvait pratiquer cette technique unique maintenant, il devait trouver une faille, pour arrêter cette mauvais blague qui demeure tout de même … surprenante.

À présent le magicien ne cherchait plus à se débarrasser du démon pour gagner l’âme de Kaelya … son intérêt était complètement porté sur celui-ci … Une addition telle que Vincent Cerberath serait avantageux au sein de sa grande famille … fortement avantageux. Le combat perdura quelques minutes encore jusqu’à ce qu’un déclic se fasse dans l’esprit de l’homme. C’était la provocation de la destruction de la cage de cristal qui avait donné cette forme au Hastane, c’était peut-être celle-ci qui pouvait lui rendre sa forme initiale …Une mince concentration de la part du Magicien arriva à repousser le démon et sa rage assez longtemps pour canaliser une force énergique capable de détruire la cage de cristal. Il replaça sa main en face du cercueil renfermant la jeune Hastane, comme auparavant, juste avant que son attention soit distraite par la montée en puissance de Vincent …

D’une voix imposante et caverneuse, il s’écria, à l’intention du démon :
-Vincent !!! Je t’avertis … si tu fais un autre moindre geste … elle ne sera véritablement plus qu’un simple souvenir !

----------------------------------------
La conscience sembla revenir en Vincent, les propos de l’homme l’avaient ramené à lui… Aussitôt qu’il avait repris possession de tous ses faits et gestes, il sentit l’énergie parcourant son corps le perdre, le faisant perdre connaissance, face contre terre.
---------------------------------------------------------

Voyant que le combat venait finalement de s’achever, le canalisateur pu enfin véritablement se questionner sur Vincent. Il s’avança vers le corps étendu sur la pierre froide, encore ébahit par la quantité de force qui pouvait s’évacuer d’un corps si banal … Il s’agenouilla devant la tête de Vincent allant doucement déposer ses mains sur celle-ci. Une lueur jaune vif entoura alors les deux hommes, éclairant une bonne partie de la pièce. Plusieurs images du passé de Vincent allèrent s’infiltrer dans l’esprit de l’homme, des images dont même l’Hastane n’avait idée de la provenance. Grâce à l’effet de ce sort, le mystérieux homme arriva enfin à découvrir la source de ce qu’habitait le corps de Vincent. Une présence grandissait en lui, le possédant de plus en plus, jours après jours. La force de Vincent diminuait peu à peu, tandis que celle du démon et de sa rage ne cessait d’accroître … Il demeura ainsi plusieurs minutes, à en apprendre plus sur la vie qu’avait mené le lancier et ce, jusqu’à ce que ce dernier reprenne conscience. Il se releva donc à ce moment, s’éloignant quelque peu de l’Hastane.
----------------------------------------------
Ça avait recommencé … il ouvrit un œil, laissant voir le rouge vif l’y habitant. Le contrôle de son corps lui revenant peu à peu, il réussit à se relever en fixant l’homme encapuchonné.

-Que…nous…voulez-vous ?


Un sourire se forma aux lèvres de l’homme aux dires de Vincent.

-Vous… ? Plus rien n’a à voir avec Kaelya … mon attention est plutôt posée sur toi … Vincent Cerberath, Fils de Nathan Cerberath …


Vincent haussa un sourcil, visiblement confus et perplexe.

-Comment cela se fait-il que vous en connaissiez autant sur moi.. ? La seule personne qui m’ait réellement connu se trouve dans cette pièce mais ne pourrait dire un seul mot …


-Je suis un homme plus important et plus puissant que tu ne puis l’imaginer Vincent … Le seul fait que je porte un intérêt pour toi devrait être un honneur pour toi … Seulement, l’Honneur ne fait pas parti de tes valeurs … tout comme la Compassion, le Sacrifice, l’Ambition et l’Ouverture d’esprit …Narshoul ne veut pas de toi, ayant peur de déclencher en toi une rage contre lui et son peuple. La lumière et la justice d’Odéon n’à aucun effet en ces lieux sombres seulement remplis de solitude et de désespoir. Aeltisis n’est qu’intéressée par la vie … mais il n’y a rien ici, hormis la mort … Kardin … ses valeurs ne sont en aucun cas, semblables aux tiennes. Tandis que moi … je vais te guider en des lieux où tu sauras trouver réponses aux questions et intrigues qui hantent ton esprit … Mortancia … Cité bien banale aux yeux des Hastanes mais elle saurait t’apporter quelques réponses. Tu ne trouveras pas ces réponses seulement dans les bouquins à la bibliothèque mais aussi en interagissant avec le peuple y habitant, les Mortanyss. Lors de ta jeunesse, leur libération était encore toute récente mais à présent, ils possèdent une force et une connaissance dont on doit prendre en compte.

Le Cilias apposa son regard sur la bague à l’index de Vincent puis releva le regard pour le porter sur celui de ce dernier.

-Cette bague … est la clé. Elle peut te sembler bien banale mais ses origines sont fortement anciennes et constitue … ta seule chance. L’entité te contrôlant peut constituer une grande menace pour toi et mon peuple … Ne t’en fait pas, si tu te retournes contre mes fils, j’interviendrai et ce ne sera pas, cette fois-ci, une simple partie de plaisir. Si tu arrivais à contrôler cette entité par contre … la puissance que tu sauras déferler sera à prendre en compte. Souviens toi, Vincent, la clé est la bague … souviens toi de ce que je t’ai dis … À ce stade, elle n’a aucun effet mais en Mortancia … à long terme, elle peut être ta … délivrance.

-Si tu veux comprendre … ce que tu es, rend-toi là-bas … nous nous y reverrons peut-être d’une manière ou d’une autre, que ce soit matériellement ou non … Au revoir … Vincent, j’espère que tu feras le bon choix et non le mauvais qui est de rester ici indéfiniment à pleurer un amour perdu … et sans avenir.


Un vent froid s’infiltra au travers de la chute s’écoulant du haut de l’entrée de la grotte qui envoûta le mystérieux homme qui vînt à disparaître soudainement.

Vincent demeura dans le silence, le seul bruit de l’eau s’écoulant qui avait repris vie pouvait être entendu. Une dernière phrase fut entendue, celle de l’homme parlant à son esprit …

-Chaos … il porte bien son nom …

Il songea longuement aux dires de l’homme encapuchonné qui avait mystérieusement apparu dans la caverne et en avait tout autant disparut … qui était-il ? Serait-ce le premier qui lui ait avoué l’intérêt qu’il avait pour lui … ? De sombres et pénibles doutes parcouraient l’esprit confus de l’ancien Hastane. Les Mortanyss … quelque chose l’attirait vers eux … la raison ? Il n’en avait aucune idée… Que ce soit par l’ancienne passion de culture qui lui revenait. Que ce soit les réponses à tous les questionnements sommeillant au fond de ses pensées depuis ces 500 dernières années. Le lancier prit un mois complet à méditer sur sa décision qui pouvait complètement changer le cours de sa vie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   Dim 19 Nov - 21:40

Un nouveau départ ... une nouvelle vie.



Sa fidèle lance empoignée, il était fin prêt à partir pour la cité des morts … il regarda une dernière fois l’endroit ou il avait passé le plus de temps à la fois dans sa vie et dans sa mort … Sa renaissance allait peut-être avoir lieu en Mortancia, il n’en avait aucune idée. Il était temps … temps de faire face au présent et au futur …Il projeta ses mains en direction de la cage cristallisée qu’enfermait Kaelya, celles-ci devinrent alors entourée d’une aura bleutée.

-Adieu … mon amour. Je dois te quitter … l’amour est une grande faiblesse et je veux être certain de ne pas revenir en ces lieux lorsque j’aurai revu … la vie à l’extérieur d’ici. Liquatae … Kaelya.

La cage de cristal prit un certain temps avant de se briser en milles éclats sur le sol rocailleux de la caverne. La force de Vincent le perdait peu à peu … sans même qu’il s’en rende compte … Il vît alors le corps de Kaelya disparaître sous ses yeux … à jamais. L’effet du temps avait tôt repris d’exercer son rôle qu’il avait manqué d’imposer sur le corps mort de l’ancienne Hastane. Vincent coura alors vers la sortie, se projetant contre l’eau s’écoulant du haut de l’entrée et allant atterrir au sol de l’autre côté de la rivière. Le soleil était à son plus éclatant, reflétant les éclats de cristaux à l’intérieur de la caverne. Il éleva les mains vers elle et elle se mit à trembler pour venir à un éboulement complet. Il venait de sceller sa seule chance de retour ainsi que son passé … en pratiquant ce sort … Il était maintenant prêt, prêt à faire face à son destin … ne sachant toutefois pas de quoi il en était question.

-Trop d'espoir est l'opposé du désespoir et un amour sans limites pourrait te posséder à cette fin.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bg Vincent Cerberath. [Non-officiel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau supplement-non officiel?
» Texte officiel des amendements de la constitution de 1987
» Site Officiel du Pool
» [Question] Format officiel des socles à Mordheim
» Diamond & Fashion S - Site officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: