Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BG Krazdax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 3 Déc - 22:38

Je sais bien tout cela Valco Wink. ce n'est que la femme d'un homme ayant gagné ce titre de noblesse, cette même femme qui a un nom lui étant propre et non celui de son mari( qui à dit que le mariage hastane était comme le notre?).

Pour ce qui est du conseiller, je parle bien sur d'un ami proche du roi et je ne précise donc pas si il possède une fonction en particulier car cela n,a pas d'impact sur mon bg.

Donc je crois être resté correct sur les valeurs Hastane tou au long de ce texte, si tu vois d'autres choses bien sûre n'hésite pas Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Ven 8 Déc - 0:18

Bon j,ai complètement changé ma partie 4 en partant du millieu. je la trouvais incroyablement à désirer.


Ps : double post haha....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azghaz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 116
Age : 30
Localisation : Quebec, Montreal
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Ven 8 Déc - 12:58

Que dires de plus?

Toujours aussi talentueux!

pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testwow.frbb.net/index.forum
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Ven 8 Déc - 17:30

À désirer ... lol, tout le monde l'a pourtant trouvée excellente! Razz Pour ma part, j'adore cependant celle-ci, qui sème le doute et l'inquiétude dans les pensées du lecteur le fesant incontinuellement penser à la fin ... Je suis un de ces lecteurs! Razz Excellent travail Kraz, comme toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 10 Déc - 14:21

Un destin, un au revoir
Les rues de la grande citée étaient encore pleines de vie à cette heure. Dans les rues s’entremêlaient gens de toutes sortes. Les uns couverts de parures, d’autres vêtus de simples loques, à travers cela l’on y trouvait vieillards et quelques rares enfants. Des réverbères longeaient les rues illuminant la cité de leur lumière ambarique. Noz n’aurait donc pas de difficulté à trouver la jeune fille qu’il recherchait. Avançant rapidement dans l’allée, il la cherchait du regard à travers l’agitation qui habitait la rue dans son uniformité. Bousculant, poussant, malmenant certains citoyens, il crut apercevoir le feu de sa chevelure à l’intersection. Il continua sa croisade plus sauvagement dans le but de se frayer jusqu’à elle.

Il y étais presque, encore quelques pas… se disait-il. Il sentit quelque chose serrer douloureusement son avant-bras, l’immobilisant au moment même. Noz éleva sa tête pour voir ce qui le retenait.

Plus grand que lui de deux têtes, un homme d’une quarantaine d’année le surplombait de toute sa hauteur. Une forte barbe et des yeux d’un brun profond mais triste arboraient son visage qui se finissait par une longue crinière de la même couleur. L’homme était habillé d’une armure de cuir forgé qui ne paraissait pas avoir été utilisé et il tenait une lance dans sa main libre. Il lâcha ensuite le bras de Noz et le consterna.

<< Tu vas te calmer petit. Marche comme tout le monde et puis d’abords, qu’est-ce que tu fais dans les rues à cette heure tardive? >>

Lui demanda le garde qui ne semblait pas vraiment porté attention à Noz car lorsque celui-ci voulu lui donne une explication qui était en fait une pure invention, le soldat l’interrompit d’un geste de la main.

<< Tu m’as l’air d’un jeune homme intelligent… Dit donc, j’ai une proposition à te faire, tu vas porté hmm disons cette fleur à une dame là-bas à la croisée et je vais oublier le mensonge que tu me débitais là d’accord? La dame s’appelle Lyria. >>

Lui proposa l’homme les sourcils relevés tout en arrachant la fleur désignée d’un carré de terre à sa droite où croissaient des plantes, attendant la réaction qu’aurait son volontaire.

Noz accepta la requête et prit la fleur d’un jaune éclatant en main. Avant de continuer sa route vers le carrefour, il prit possession d’une rose rougeoyante pour Malycia. Faisant plus attention aux sentinelles, Noz ne se fit pas prendre deux fois et heureusement pour lui, la chevelure rousse était encore au même point. Il coupa la route à deux moines et arriva enfin à l’intersection. Malgré ce qu’il vu alors, il ne put s’empêcher d’être étonné par cette vision. La propriétaire de la crinière rousse n’était pas sa Malicya, elle était en fait une jeune femme d’environ 16-17 ans selon Noz.

Jeune femme pourvue d’une beauté hors du commun, elle était pourvue de vêtements très courts qui laissaient deviner amplement les courbes de son corps. Si on s’y approchait de plus près, on pouvait même constater qu’il y avait une légère transparence sur les quelques bouts de tissus qui la couvrait. D’une grandeur moyenne, les traits de son visage faisaient présence d’une intervention qui ne pouvait qu’être céleste, ses yeux étaient ouvert sur le monde et était d’une intensité à vous faire frissonner, ils donnaient l’impression de lire en votre âme. Ses lèvres étaient d’un rouge framboise et bombé vers l’extérieur, son petit nez retroussé ne faisait que s’ajouté à cette être. Elle semblait avoir été dessiner par Odéon tellement qu’elle émanait la perfection du corps.

Mais le désir de la chair véhiculant à l’intérieur de tous dort d’un profond sommeil dans l’esprit d’un enfant. Pour Noz, elle était l’image qu’il pouvait représenter par un ange. Quittant le royaume céleste de ses pensées pour revenir sur Teilia, il haussa doucement sa voix qui se faisait tremblotante :

<< Excusez moi mademoiselle, on m’envoie vous porter cette fleur…>>

Il n’avait pas eu besoin de parler bien fort, un étrange silence couvrait le carré de la croisée, tous les gens qui y passaient arrêtaient leur conversation et semblait victime d’un certain malaise lors de leur passage. Nul ne semblait voir l’ange de Noz mise à part celui-ci, même le groupe de moine qui avait rattrapé le jeune homme ne tourna pas la tête vers elle. La jeune femme en question quant à elle semblait emplie d’une sérénité déconcertante. Elle avait clos ses paupières et souriait maintenant à Noz en guise de remerciement ce qui embarrassa celui-ci. Il baissa la tête quelque peu gêné mais il sentit une agréable sensation, un pétale fragile et oh combien douce frôla sa joue ce qui revigora Noz en force et en fierté. Il releva la tête et pu voir que ce qui lui avait caresser la joue n’étais nul autre que le revers de la main appartenant à la femme céleste.

<< Qui d’autre qu’un enfant… Le cœur d’un enfant est pur et vide de vice mais lorsqu’il grandit, l’espace vide se remplit de ténèbres… Malheureusement, les grands cœurs forment les petits. Mais toi, un autre destin t’attend, laisse toi guider à moi, je te montrerais. Vol petit faucon, vol vers une main nourrissante. >>

Il la regarda la regarder et se questionna sur le sens de ses dires. Que voulait-elle dire par là? Il n’était pas sûre de comprendre, la seule chose qu’il savait c’est qu’il devait se laisser guider, mais par quoi? Il n’eut pas le temps d’émettre une autre pensée qu’une voix familière résonna derrière lui.

<< Qu’est-ce que tu fais planté là dis donc? Tu ne rentrais pas chez toi? >>

Il se retourna vers elle dans un murmure d’au revoir et la vit qui se trouvait au haut des marches de pierres qui les séparait, les poings fermés sur les hanches, un sourcil arqué.

<< J’étais à ta recherche et j’ai croisé cette dame… >>

Il se tourna pour désigner la femme d’un geste de main mais celle-ci ne s’y trouvait plus.
Cela devenait de plus en plus étrange… Peut-être avait-il rêvé après tout. Il haussa les épaules vers Malycia et gravit les marches trois par trois pour se retrouver à ses côtés.
Noz lui proposa d’aller dans un coin plus tranquille pour qu’ils puissent discuter ce que la jeune fille accepta sans l’ombre d’une hésitation. C’est ainsi que les deux enfants marchèrent jusqu'à l’entrée d’un jardin où ils firent irruption. Ce jardin n’avait pas été choisi au hasard par le duo, en fait, il venait souvent en ce lieu pour être seul. L’herbage uniforme tapissait son sol et en son centre trônait un magnifique saule pleure où coulait à son pied un petit ruisseau au vif courant. Le petit parc de verdure était cerné par la frondaison des buissons ce qui ajoutait une impression d’intimité encore plus présente.

Les deux enfants sous le couvert du feuillage qu procurait le saule discutèrent ensemble un bon moment et Malycia sauta au cou de Noz quand celui-ci lui annonça qu’après cette dernière aventure, il demeurerait en Citria. L’euphorie qui s’était emparé d’elle fit trépasser l’embarra enfantin et elle alla apposer ses lèvres humides sur la joue du jeune homme. Il ne put s’empêché de rougir, un picotement se diffusa tout le long de sa peau et son cœur se mit à battre à un rythme devenant de plus en plus rapide. Les deux enfants continuèrent à parler de tout et de rien jusqu'à ce que Malycia coupe court à la conversation en annonçant au garçon qu’elle devait maintenant rentrer. Après s’être longuement enlacé pour se souhaiter à bientôt, ils partirent une fois de plus chacun de leur côté. L’un allait être confronté et un autre serait emmené mais ils ne s’en doutaient point.


______________________________________________
Partie non-corrigée.


Dernière édition par le Dim 14 Jan - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eazox, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 834
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 10 Déc - 17:39

Je vais le lire lorsque mon mal de tête aura disparu, du moins, je parle de cette nouvelle partie Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrmk, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 27
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Lun 11 Déc - 9:07

Le moins qu'on puisse dire, c'est que tu es productif Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Lun 11 Déc - 17:40

Vraiment excellent, can't wait for the end! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eazox, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 834
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Mar 12 Déc - 0:40

J'adore également, cette partie rend bien honneur aux autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG Krazdax   Mer 13 Déc - 16:23

ouh.... c'est vraiment excellent, honnêtement! C'est un honneur de faire partie de ton histoire, cela amènera peut etre d'intéressante scène RP!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG Krazdax   Mer 13 Déc - 16:43

Malycia D'Aveniel a écrit:
ouh.... c'est vraiment excellent, honnêtement! C'est un honneur de faire partie de ton histoire, cela amènera peut etre d'intéressante scène RP!

Ton nom s'il te plaît: Nom, Race.

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Khanax, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 32
Localisation : La Baie, Saguenay
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Jeu 14 Déc - 14:11

Excellent Bg Kraz

( Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven ) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Lun 18 Déc - 0:45

Partie annulée


Dernière édition par Krazdax, Mortanyss le Dim 14 Jan - 16:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Lun 18 Déc - 4:17

Un très bon texte, loin de toutes mes espérances toutefois ... Neutral Je crois que c'était voulu mais ... sommes-nous sensé être sans idées, sans descriptions réelles de la mort de Myrddin ? Je croyais aussi qu'il allait y avoir une séparation douloureuse par la mort pour Malycia et Myrddin. M'enfin, ce fut bien tout de même, selon moi, la moins bonne de tout tes autres textes. Le texte dans sa totalité demeure toutefois très bien.

Bref, belle plume Kraz. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Lun 18 Déc - 9:51

En fait Vincent, dans cette prtie il aut surtout savoir lire entre les lignes mais en effet, c'étais bien voulu que rien ne soit bien clair. Pour ce qui est de la séparation, elle l'est mais du côté de Malycia. Le mentor de Myrddin n'étant pas mort il a pu annoncer la nouvelle de la disparation de celui-ci.
En résumé, c'est un brouillard que peu parvienne à disséminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 7 Jan - 21:54

Tant qu'a avoir écrit un aussi long texte que ca, tu aurais pu avoir au moins l'originalité d'inventer le nom du personnage principal... Rolling Eyes

Myrddin Ambrosius

http://en.wikipedia.org/wiki/Merlin
Revenir en haut Aller en bas
Eazox, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 834
Age : 30
Date d'inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 7 Jan - 22:11

Mirhzax, Mortanyss a écrit:
Tant qu'a avoir écrit un aussi long texte que ca, tu aurais pu avoir au moins l'originalité d'inventer le nom du personnage principal... Rolling Eyes

Myrddin Ambrosius

http://en.wikipedia.org/wiki/Merlin

On s'en fout un peu tant qu'à moi. Ce nom, on n'en entendera jamais parler et l'histoire reste originale, je veux dire par là, aucun plagiat. En ce qui concerne le nom, plusieurs personnes portent pourtant le même prénom, alors je ne vois pas où se trouvent le problème, particulièrement lorsque l'on pense que ce nom ne révèle pas une identité sur le jeu au même titre que le nom: Krazdax.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 7 Jan - 22:16

Haha, combien de personnes connaissaient l'origine de ce nom?

Il y a plusieurs joueurs qui vont jouer avec des noms venant de livre ou jeux vidéos. Moi je ne l'ai utilisé que dans mon bg ^^.

Faut savoir faire un juste millieu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: BG Krazdax   Lun 8 Jan - 4:23

Je parle pas du jeu la, je sais bien que ca ne changera probablement rien en jeu. Ya un type sur le forum qui utilise le nom Lunelame et je lui tombe pas dessus pour être allé chercher ca dans LanceDragon.

C'était une critique du texte, elle me semble quand même, dans mon opinion, constructive. J'ai dis ce que je pensais la y'avait rien de méchant la dedans, peut-être que mon smiley était de trop. Dans tout les cas, je penses juste que t'as mis beaucoup de temps dans cette histoire et je me disais que tant qu'a mettre autant de temps dans ca t'aurais pu penser à un nom un peu plus original.

Voila tout..
Revenir en haut Aller en bas
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 14 Jan - 16:31


L'enfant qui ne savait pas mourrir.


Il ne pouvait même plus s’orienté dans ce tourbillon de verdure qui l’entourait mais il continuait de s’y avancé sur les encouragements incessant de son compagnon dont il sentait la présence tout près de lui.

<< Ne t’arrête pas car le tapis de mousse t’avalera. Continue d’avancer, nous y sommes presque. >>

Les deux amis filaient en effet sur les lieux d’une tourbière et chaque pas devenait plus dur comme si le sol absorbait leur énergie à chacun des efforts pour se démordre de la succion causé par la mousse organique. Noz sentait s’écoulé les larmes de son corps le long de ses genoux causées par l’effort constant. La forêt était d’une lourde humidité et les feuilles en soucoupe laissaient tombé leur eau lorsqu’elles étaient brusquées par le passage rapide d’un des hommes. Noz savait bien qu’il ne pourrait pas tenir bien longtemps et comme de fait, l’articulation de son genoux céda attirant Noz vers le sol dans lequel il s’affala. Sans perdre de temps il se releva et continua sa course d’un pas encore plus rapide. Il distingua enfin autre chose que la sombre frondaison de la forêt, de la lumière. Continuant d’avancer dans le feuillage compact de l’endroit, il se projeta hors du taillis lorsqu’il savait la fin du bois, s’affalant sur le sol gazonné de longues herbes de tout son long.

<< Qu’est-ce que tu fais Noz? Ce n’est pas le temps de jouer. >>

Puis, l’homme se retourna pour contempler ce qui se trouvait devant lui, ses membres tremblant trahissant la nervosité.

<< Nous y sommes… Noz, restes dehors pendant que j’entre. Si je ne suis pas revenu dans un quinzaine de minutes, fais ce que tu semble bon. >>

Pendant ce temps, Noz s’était relevé et sans regarder son tuteur il l’avait compris.
Son regard s’étalait sur la maison délabrée à quelques mètres de lui. Sans trop savoir pourquoi, l’édifice, le lieu, l’air, tout lui était familier et lui procurait une sensation rassurante mais il ne sut en trouver la raison. Il continua de se tenir droit devant la bâtisse attendant un signal de son maître. Celui-ci s’était engouffré dans la demeure s’échappant ainsi de la vision de Noz.

Les lieux étaient d’un calme surnaturel. Il y aurait du s’y trouvé des oiseau, des ruisseau, de la vie se disait-il. M’enfin, il ne comptaient pas s’aventurer dans cette forêt trop longtemps et chassa la crainte qui commençait à s’enraciner dans son esprit, fermant les yeux pour retrouvé une calme intérieur. Sa méditation fut interrompue par quelque chose d’encore plus étrange, un vol de corbeaux unis tournoyait dans la voûte au-dessus de lui.
Il n’avait jamais vu autant de ces oiseaux ensemble… La tête élevée vers le cercle tournoyant, il remarqua que le cortège s’agitait de plus en plus là haut et d’un coup, ceux-ci piquèrent du nez en le prenant pour cible.

Il ne prit même pas le temps de réfléchir et partit à pas de course vers la porte de la chaumière en refermant la porte dans un claquement. Dehors, il attendaient les croassements avides des oiseaux et prit une grande goulée d’air avant de faire volte-face. Les murs du logis étaient couverts d’une épaisse couche de poussière brunâtre mais Noz ne s’y attarda pas et se concentra pour entendre un signe de présence humaine malgré les battements assourdissants de son cœur. Il cru percevoir le crépitement d’un feu et il se dirigea vers le brasier. Passant par ce qu’il devina être la cuisine, il jeta un regard à l’extérieur, tout semblait avoir repris son calme. Noz toussa, l’air en ce lieu était empli d’impureté. Il ouvrit une vielle porte grinçante et fit irruption dans la scène.

Son maître était assit dans le coin d’un mur, le regard vide d’émotion et répétait sans cesse les même mots << traître, indigne, traître… >>. Le brasier quant à lui aurait mieux été qualifié par incendie. Les flammes léchait les murs de leurs pointes et dévoraient tranquillement celui-ci en se propageant à un rythme alarment, assez alarmant pour faire comprendre au garçon qu’il devait sortir de là au plus vite. Ne perdant pas l’ombre d’une seconde il se retourna et fila à travers la cuisine et regagna le corridor pour ensuite se dirigé vers la porte qu’il franchi aussitôt. Il continua sa course jusqu’à la lisière de la forêt où il fit volte-face pour contempler la maison enflammée et voir l’incendie gagné le toit.

Il était maintenant seul, son professeur de toujours avait commit l’irréparable mais ce n’était pas le moment d’entamer une réflexion sur le pourquoi du geste car il venait de remarquer l’escadron mortel planant dans la voûte éclairé et il ne faisait pas l’ombre d’un doute qu’il était visible à leurs yeux. Il n’abandonnerait pas et jamais cette idée ne lui traversa l’esprit, il était un Hastane fier et courageux avec de l’honneur, s’était dans son éducation que d’affronter tous ce qu’il devait. Dégainant sa lame dans un crissement de métal, il la brandit vers les corbeaux. Ceux-ci répondirent à l’appelle et il plut bientôt des coups de becs par dizaines, par centaines. Noz donnait des coups d’épée à l’aveuglette d’une main, se couvrant le visage de l’autre. Quelque fois, Noz semblait distingué aux travers des battements d’ailes des voix qui s’adressait à lui avec méprise et avidité.

<<Donne moi ton âme petit Hastane!>>
<<Tu gaspilles ta vie, tu ne mérites pas cette condition!>>

Peut-être étais-ce seulement que ses forces l’abandonnait et il ne perdit pas de temps à essayer de leur répondre. Si il était encore debout, il ne le devait qu’à une chose, la voix transperçant son être jusqu’au bout de son épée qu’il maniait comme si elle faisait partit de lui même. Cette voix, c’était celle de Malycia qui l’encourageait, il sentait sa présence à ses côtés et il se sentait comme à l’habitude plus fort, il lui avait en quelque sorte promit qu’il se retrouverait et qu’il ne ferait plus se genre de voyage...Il se revoyait avec elle lorsqu’ils s’amusait à s’approcher le plus possible de la ruche situé au premier arbre de la première ferme. Ensuite, ce fut lorsqu’elle lui avait apprit à nager et suivit le moment ou Malycia l’avait embraser d’un baisé sur la joue. Plus les moments remontaient à son esprit et plus ses coups gagnaient en force et précision.
Il avait du donner plus d’une centaine de coups tuant autant de corbeau mais ceux-ci semblait toujours autant et leur agressivité s’accentuait plus le temps passait. Sous la pression et la fatigue de ses membres, les genoux de Noz cédèrent se qui ne l’empêcha pas de pourfendre les volatiles de sa lame aiguisée.

Mais le corps de tout Hastane a ses limites et d’un coup d’épée mal calculée, le pommeau lui glissa des mains. Il se retrouvait sans défense. Les corbeaux en profitèrent pour redoubler d’ardeur et une nouvelle et dernière offensive uniforme s’organisait à quelques mètres du sol. Ils se placèrent tous en position, pendant que quelques uns des oiseaux chargeait Noz à la tête, les autres s’organisèrent autour de la lame et s’entraidant tous, ils réussirent à la surélever en hauteur. Battant uniformément des ailes, il la positionnèrent au-dessus du jeune homme et montèrent plus haut de façon à ce que la lame le transperce dans sa chute. Les deux corbeaux soutenant la poignée du pommeau de leurs serres les détendirent et la lame entama sa chute, la chaîne des ailés se défaisant pour suivre l’arme dans sa glissade.

Un cris aigu transperça l’atmosphère du moment surprenant tout le monde, un aigle majestueux et d’un taille impressionnant venait juste de déchirer le rideau de fumée produit par l’incendie. Celui possédait un plumage brunâtre parsemé ici et là de plumes d’or. Sa tête blanche se finissant par un bec pointu jaunâtre de la même couleur que ses yeux brillants. Ses serres ouvertes orientées vers l’avant et les ailes déployés battant l’air régulièrement, il fut son entrée en l’espace de quelque seconde dans le tourbillon de volatiles qui avaient quittés Noz pour faire face à ce nouvel adversaire.

<< Noz … Tu peux te relever. >>

Le jeune homme se releva, pour reconnaître la femme devant lui. Il avait vu son apparition à un carrefour de Citria. En fait, il l’avait vu bien avant ce jour, elle semblait avoir vieilli d’une dizaine d’année mais il le savait tout au fond de lui…

<<Maman? >>

Demanda-t-il avec une appréhension l’animant de tout son être. Une flambé d’émotions l’envahit lorsqu’elle hocha la tête avec le sourire complice d’une mère. Il se jeta dans ses bras cherchant du réconfort, il était vraiment où il aurait du être, dans les bras de sa mère.
Elle était bien réelle, elle avait sa flagrance de parfum habituel qui l’enivrait toujours. Ses yeux brillaient toujours du même éclat et elle dégageait toujours cette douce chaleur qui vous réchauffait l’âme. Il se décolla d’elle pour l’admirer emplie de vie et remarqua sa lame tachée de sang au pied de sa mère. Celle-ci ferma les yeux et entrouvrit ses lèvres pour prendre parole de la plus douce des voix :

<< Mon petit Faucon… Tout ce qu’on ma permit de faire est de te faire ignoré la douleur. Mais ne t’inquiète pas mon chéri, ton histoire s’arrête là pour mieux recommencer ailleurs... >>

Alors que les derniers mots filait de sa bouche, un jeune oiseau glissa comme un faucon sur le vent jusqu'à l’épaule de Noz et s’y posa doucement caressant au passage la joue du jeune homme de son aile. Noz comprit alors et sans vraiment protester posa la question :

<<Et Malycia…? >>

À la quelle sa mère lui sourit afin de dissiper ses craintes et le rassura en lui disant :

<<Tu la retrouvera mon faucon, tu la retrouvera. >>

La femme attira alors l’enfant dans le nid de ses bras et pendant ce dernier moment que vécu Noz, il inclina sa tête vers la voûte s’emplissant de fumé et il se fit la promesse à lui même qu’il retrouverait sa princesse et sa mère et ce, peu importe se qui adviendrait.
La mère serrant la tête de l’enfant contre sa poitrine comme si elle eut voulu partager son essence avec lui mais ce fut en vain car un souffle remonta le long de la gorge de Noz pour s’échapper de son être et ce souffle fut son dernier.




- Noz…

Noz…

Noz!

L’enfant s’éveilla enfin. Son torse se suréleva puis s’abaissa pour répété le mouvement. Il sentit le froid ambiant picoter tout le long de son bras gauche jusqu’à l’épaule. Ses paupières s’écrasèrent en haut et en bas et on aurait pu croire un instant que l’éclat de jadis que l’on retrouvait dans ces yeux dorés émanait encore du fond de sa présence mais ce ne serait qu’illusion. Son regard n’était pas terne, non, loin de là. On y voyait toute la curiosité d’un nouveau-né car c’est se qu’il était, un enfant de 12 étés dans un corps vagabondant entre deux frontières

Faisant glisser dans les interstices de sa main une mèche de sa longue chevelure noire s’étendant par éclaboussure sur le haut de son dos. Il mâchait machinalement l’air contenue dans sa bouche.
Elle était sec se dit-il, comme si chaque respiration pénétrant entre ses lèvres était une poigné de sable avalé. Son ventre gargouilla, et il alla doucement déposer les paumes de ses mains sur son abdomen. Il remarqua alors la gueule béante d’un trou qui s’y trouvait mais peu importe se disait-il en continua d’explorer son corps. Il demeura coucher quelques journée à découvrir le monde dans lequel il était né.

Il se sentait un peu seul certes mais cela ne dura pas longtemps car il vit un jour une créature baptisée Ruar descendre le long du ciel sur un fil de neige. Il apprenait vite et s’adaptait à la même vitesse mais cette découverte le bouleversa grandement. Un être avec qui échanger, enfin! Les commissures de ses lèvres s’étirèrent sur un mince sourire. Une autre découverte, il prit conscience des muscles de son visage. On pu alors voir s’afficher dans son visage un sourire perpétuel semblant presque éternel et il l’aurait été si ce n’aurait été que le onzième jour après celui-ci allait être le plus grand de sa vie.

C’est avec le même sourire au visage que Xadzark fit sa connaissance.

- Tiens donc… C’est un genre de méditation?

Noz sursauta, c’était la première fois qu’il entendait ce genre de bruit. La dernière fois qu’il avait vu pu apercevoir quelque chose de nouveau dans ce lieu fut le plus grand événement de sa vie se qui expliquait donc le fait qu’il tremblait d’appréhension à ce moment. L’appréhension… Une émotion plutôt étrange qu’il trouvait particulièrement désagréable malgré sa mystérieuse familiarité.
Une ombre drapa la vue à ses yeux grands ouverts un instant puis il sentit un contact sur la peau de sa joue et il en fut mystifié, mais la lumière qui le transperça lorsque la main fit tourner de force sa tête fut indescriptible de compréhension. Un nouvel être s’y trouvait…

-Hmm… Désoler de te déranger jeune frère mais lorsque je prends le ton de la question… Comme sa ? Et bien tu dois répondre!

Noz arqua les sourcils… Il pouvait bouger ses sourcils! M’enfin, cela ne changeait rien au fait qu’il ne comprenait pas du tout ou voulait en venir cette créature et essayant d’utiliser le même langage, il lui dit :

- Ler sa tu re qu same

Xadzark ne put s’empêché de rire et après une dizaine de minutes de réflexion qui parure des seconde à Noz, celui-ci dit à Noz bien qu’il ne s’attarda pas à attendre réponse :

- Je vais t’amener avec moi et te montré certaines choses qui pourrait t’être utile éventuellement donc lève toi jeune frère…

Noz regarda longtemps le visage animé de Xad, il était de la même couleur que le corps de l’araignée lorsqu’elle s’étire pensait-il et puis tout d’un coups son émerveillement prit fin visage avait disparu…

- Hmm j’imagine que tu ne sais pas ce que sont des jambes…Moi qui voulait me reposé aujourd’hui.

Dit-il avant un claquement de doigts faisant par le fait même s’envoler Noz à quelques mètres du sol et de se diriger dans l’ombre ténébreuse qui régnait tout autour de cette terre froide suivit par Noz glissant suspendu sur l’air.

L’enfant venait de quitter son lit à l’aube de sa vie nouvelle.




Dernière édition par le Mar 23 Jan - 15:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 14 Jan - 16:42

Voilà, voilà une fin digne de Krazdax euh... Noz! euh...Noz'Kalion! Razz Vraiment c'est sensass! Smile

Edit. L'image, waow! ^^

Xhil à lancé une nouvelle mode, haha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xhilyan'ntru, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 1785
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Dim 14 Jan - 17:26

Je dois avouer avoir un peu de difficulté à saisir le concept des oiseaux et de la double-nature de Noz'Kalion. Tout se précipite rapidement dans la dernière partie; mais le texte en soit est loin d'être mauvais, et on peut facilement s'attendre à de la qualité IG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Lun 15 Jan - 18:09

Bien Xhyl, en effet cela se précipite et c'est voulu, Noz fera de la recherche de son passé quelque chose de capital mais le fait est qu'après avoir découvert qui il était... Quel est le but de sa vie? c'est pourquoi je finit avec cette fin qui nous laisse sur notre faim concernantle phénomène de la double-nature.
Si tu as remarqué dans le texte, on le surnomme souvent Faucon, cela concerne cette fin et le tout à une raison. j'entâmerais sûrement le journal de Noz lors de sa quête.


Merci bien de vos commentaires à tous les deux Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noz, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : Chicoutimi, Saguenay
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Mar 23 Jan - 15:30

Bon, en voulant répondre au post rp je me suis retrouver avec un réveil que je la préfèrais à celle de mon bg et par conséquent je la change.
Je vais enlevé la partie du faucon aussi que je n'insiste pas à mettre maintenant car son passage est un peu rapide.

M'enfin, voici le nouvel éveil:

- Noz…

Noz…

Noz!

L’enfant s’éveilla enfin. Son torse se suréleva puis s’abaissa pour répété le mouvement. Il sentit le froid ambiant picoter tout le long de son bras gauche jusqu’à l’épaule. Ses paupières s’écrasèrent en haut et en bas et on aurait pu croire un instant que l’éclat de jadis que l’on retrouvait dans ces yeux dorés émanait encore du fond de sa présence mais ce ne serait qu’illusion. Son regard n’était pas terne, non, loin de là. On y voyait toute la curiosité d’un nouveau-né car c’est se qu’il était, un enfant de 12 étés dans un corps vagabondant entre deux frontières

Faisant glisser dans les interstices de sa main une mèche de sa longue chevelure noire s’étendant par éclaboussure sur le haut de son dos. Il mâchait machinalement l’air contenue dans sa bouche.
Elle était sec se dit-il, comme si chaque respiration pénétrant entre ses lèvres était une poigné de sable avalé. Son ventre gargouilla, et il alla doucement déposer les paumes de ses mains sur son abdomen. Il remarqua alors la gueule béante d’un trou qui s’y trouvait mais peu importe se disait-il en continua d’explorer son corps. Il demeura coucher quelques journée à découvrir le monde dans lequel il était né.

Il se sentait un peu seul certes mais cela ne dura pas longtemps car il vit un jour une créature baptisée Ruar descendre le long du ciel sur un fil de neige. Il apprenait vite et s’adaptait à la même vitesse mais cette découverte le bouleversa grandement. Un être avec qui échanger, enfin! Les commissures de ses lèvres s’étirèrent sur un mince sourire. Une autre découverte, il prit conscience des muscles de son visage. On pu alors voir s’afficher dans son visage un sourire perpétuel semblant presque éternel et il l’aurait été si ce n’aurait été que le onzième jour après celui-ci allait être le plus grand de sa vie.

C’est avec le même sourire au visage que Xadzark fit sa connaissance.

- Tiens donc… C’est un genre de méditation?

Noz sursauta, c’était la première fois qu’il entendait ce genre de bruit. La dernière fois qu’il avait vu pu apercevoir quelque chose de nouveau dans ce lieu fut le plus grand événement de sa vie se qui expliquait donc le fait qu’il tremblait d’appréhension à ce moment. L’appréhension… Une émotion plutôt étrange qu’il trouvait particulièrement désagréable malgré sa mystérieuse familiarité.
Une ombre drapa la vue à ses yeux grands ouverts un instant puis il sentit un contact sur la peau de sa joue et il en fut mystifié, mais la lumière qui le transperça lorsque la main fit tourner de force sa tête fut indescriptible de compréhension. Un nouvel être s’y trouvait…

-Hmm… Désoler de te déranger jeune frère mais lorsque je prends le ton de la question… Comme sa ? Et bien tu dois répondre!

Noz arqua les sourcils… Il pouvait bouger ses sourcils! M’enfin, cela ne changeait rien au fait qu’il ne comprenait pas du tout ou voulait en venir cette créature et esasyant d’utiliser le même language, il lui dit :

- Ler sa tu re qu same

Xadzark ne put s’empêché de rire et après une dizaine de minutes de réflexion qui parure des seconde à Noz, celui-ci dit à Noz bien qu’il ne s’attarda pas à attendre réponse :

- Je vais t’amener avec moi et te montré certaines choses qui pourrait t’être utile éventuellement donc lève toi jeune frère…

Noz regarda longtemps le visage animé de Xad, il était de la même couleur que le corps de l’araignée lorsqu’elle s’étire pensait-il et puis tout d’un coups son émerveillement prit fin visage avait disparu…

- Hmm j’imagine que tu ne sais pas ce que sont des jambes…Moi qui voulait me reposé aujourd’hui.

Dit-il avant un claquement de doigts faisant par le fait même s’envoler Noz à quelques mètres du sol et de se diriger dans l’ombre ténébreuse qui régnait tout autour de cette terre froide suivit par un noz glissant sur l’air.

L’enfant venait de quitter son lit à l’aube de sa vie nouvelle.


Dernière édition par le Mar 23 Jan - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent C., Hastane.

avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 29
Localisation : Ste-Catherine, Montérégie
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: BG Krazdax   Mar 23 Jan - 17:41

Bien! J'aime bien! ^^ Tu as fait comme Azax et tu as mis d'avantage sur le réveil et c'est pour le meilleur! Joli boulot Kraz!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BG Krazdax   

Revenir en haut Aller en bas
 
BG Krazdax
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: