Bienvenue à Mortancia

Merci de mettre ton nom conforme et d'ajouter une virgule, puis ta race. On est très chiants ici avec cette règle, surtout Xenshi.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Nylara, enfant des dunes / Nylaax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nylaax, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : France
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: [BG] Nylara, enfant des dunes / Nylaax   Mar 27 Mar - 3:54

_Nylarrrra ! De l’eau, au puit, tout de suite !

Nylara était plongée dans son livre. Elle aimait lire, ou faire semblant, et on le lui autorisait parfois, quand on n’avait plus besoin d’elle. Rarement en somme. Nylara ne comprenait pas le sens des symboles qui dansaient sous ses yeux, sur ce papier si doux lorsque l’on passait les doigts sur les pages, et pourtant si coupant lorsqu’on en tournait les feuillets sans trop y prendre garde. Pourtant du bout des doigts, elle suivait les symboles. Souvent elle espionnait son père, le Grand Vizir, lorsqu’il se plongeait dans la lecture d’une missive venant d’un autre peuple, ou qu’il lisait quelques textes sacrés qu’il connaissait si bien. Il était si beau, si merveilleux, si respecté. Nylara le regardait fièrement, et espérait toujours qu’il ne la remarquerait pas. Une fillette encore indigne épiant son père méritait le fouet, ou pire encore… Nylara avait déjà passé plusieurs jours seule en plein désert, une corde autour du cou, pour avoir désobéi à l’ordre de son frère aîné.

Une gifle la sortit de ses songes, et sa tête heurta le sol.

_Petite empotée ! Quand apprrrendrrras tu enfin à obéirrrr ?!

Nylara se remit sur ses pieds d’un seul bond, et sortit à la course, prenant d’une main le seau au passage. Gardant les yeux baissés pour ne croiser le regard d’aucun homme, elle courrait vers le puit. Déjà grondait en elle la colère de sa mère. Elle savait ce que serait son retour, et savait aussi que plus elle tarderait, plus le fouet ferait mal. Etre la fille du plus grand des Grands Vizirs que le désert ait connu ne lui apportait aucun avantage, contrairement à ce que pouvaient en apprécier ses demi-frères. Mais elle, elle était seule. Sa mère n’avait réussi à mettre au monde que des fillettes malingres, des petites choses inutiles qui mourraient avant même leur premier mot. Et puis il y avait eu Nylara et son frère, qui était mort quelques heures après la naissance. Elle, elle avait survécu, manquant du soin et de l’amour que même les fillettes doivent recevoir. Elle était celle de trop, celle qui avait tué son frère en l’étouffant dans les entrailles de sa mère. Par sa faute, sa mère n’était qu’une demi épouse, que l’on gardait plus par devoir que par reconnaissance. Nylara en payait le prix, elle connaissait la valeur de sa vie et savait qu’on ne la pleurerait pas si sa mère venait à trop s’énerver.

Au puit, elle rejoignit d’autres fillettes de son âge, qui s’évertuèrent comme toujours à l’ignorer de leur mieux, faignant de pouvoir voir à travers elle. Elles ricanaient, et Nylara sentait gronder en elle la colère et le désespoir. Elle remplit son seau, accomplissant ainsi son devoir, et se mit en chemin pour rentrer chez elle. Une main l’arrêta. Un homme entièrement voilé venait de poser sa main sur elle. Nylara poussa un cri, lâchant son seau. Elle tourna la tête pour chercher de l’aide auprès des autres petites filles, mais ces dernières détalaient déjà comme des lapins apeurés, la laissant seule avec l’inconnu. Dans sa tête, elle imagina le pire des scénarios possible, se voyant déjà perdre son droit au mariage parce qu’un homme aurait posé la main sur elle, comme lui répétait sans cesse sa mère. Elle se voyait devenir une exclu, une rebus, que l’on tuerait sans un regard. Elle se voyait déclarée pécheresse, elle qui était la plus fervente des adoratrices du Al Sithah, priant chaque jour chacune des divinités de lui accorder le courage et de bénir sa famille. Voila que cet homme venait tout gâcher…

_De l’eau, l’enfant. Donne moi de l’eau.

Nylara sursauta, sortant de ses prévisions apocalyptiques. Elle s’accroupit, récupéra son seau, et l’offrit à l’homme sans jamais poser ses yeux sur lui. Elle l’entendit boire de pleines gorgées d’eau, et le seau retomba à ses pieds.

_C’est bien l’enfant. Maintenant, rrrrentrrres chez toi.

Nylara attendit que la main lâche son bras, récupéra son seau vide, et partit en courrant en direction de sa maison. Là, essoufflée, elle s’accroupit et tenta de reprendre sa respiration. Elle n’en eut pas le temps, car sa mère, la trouvant là avec son seau, la gifla de toutes ses forces pour la seconde fois de cette courte journée. Nylara ne retint pas ses larmes, et demeura à genoux devant sa mère, dans une attitude implorante.

_Bonne à rrrien. Immonde petite vipèrrrre. Tu te rrrreposes pendant que je prrréparrre la soupe de ta famille. Espèce de sale petite fainéante !

Puis son regard se portant au seau, son visage changea d’expression. La colère laissa place à une haine farouche.

_Adiya, pourrrquoi m’avoirrr empêtrrrée d’une enfant parrreille ! Qu’ai-je donc bien pu fairrre pourrr mérrriter d’enfanter de la verrrmine !

Jetant un regard à l’enfant au sol, elle récupéra le seau et rentra, abandonnant la fillette dans ses pleurs. L’enfant demeura là, immobile, durant tout le reste de la journée. Au soir, une des épouses de son père vint la cueillir comme une fleur oubliée dans un grand jardin, et qui aurait un peu trop fané. Lui prenant la main doucement, comme par compassion, elle fut menée sur sa paillasse sans que l’enfant ne fasse le moindre geste. Pendant plusieurs jours, on ne vint plus la trouver. Elle demeura allongée sur la paille, silencieuse, n’osant ni dormir, ni bouger. Personne, semble t’il, ne fit attention à son absence. Nylara avait froid, elle se sentait trembler. Au matin du cinquième jour, elle remarqua à son côté une fleur, une petite fleur du désert, qui avait poussé à l’intérieur même de la bâtisse au sol de sable. Une petite fleur rose. D’une main faible et tremblante, elle cueillit la fleur et la porta à son cœur. Ce jour là, sa mère entra et poussa un cri strident. L’enfant était couverte de pustules affreuses, brûlante de fièvre, et sa peau était plus blanche que celle d’un cadavre. Quelques minutes après, elle entendit que l’on s’affairait à clore cette partie de la maison. Alors elle se leva, et trouva des planches sur ce qui n’avait normalement pas de porte.

Nylara comprit que la mort l’attendait, et que sa famille lui tournait le dos une dernière fois. Elle s’agenouilla devant les planches, et dans une complainte morbide, elle entonna ce chant :

_Nakh viendrrrra, enfant des dunes,
Nakh te prendrrrra, enfant d’Adiya.
Dans son rrrrepèrrrre, Nakh choisirrrra ses rrrrunes.
Peut êtrrre dans le Vorrrriasham, Nakh t’accueillerrrra.

Ne prrrrend nohem peurrrr enfant des dunes
Nakh te guiderrrra dans la brrrrume
Et lorrrrsque tes yeux tu rrrrouvrirrrras
Dans la pénombrrrre Nakh serrrra là.

Puis tout bas, elle murmura à sa fleur.

_Peut etrrre que la morrrt n’est qu’un chemin. Peut etrrre que j’aurrrais une autrrrre chance. Je serrrais alors une enfant parrrfaite. Mon pèrrre me rrregarrrderrrra, et je ne ferrrais neh de mal à mon frrrèrrre. Ma famille m’aimerrra cette fois. Je t’emmennerrrais avec moi, petit trrrrésor du déserrrrt.

Elle aurait pu jurer voir une main se poser sur son épaule. Elle aurait pu jurer avoir vu un être en tous points semblable à elle, vêtu comme un petit garçon, lui adresser un sourire bienveillant. Puis elle se glissa dans la mort comme dans une seconde peau.

On enterra son petit cadavre sans cérémonie, très loin de la ville du désert.





_NyLAax Est enCoRE PErdUE…



(Commentaires acceptés, souhaités, et appréciés.)


Dernière édition par le Mar 27 Mar - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë Estheliath, Nargo.

avatar

Nombre de messages : 1595
Age : 29
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: [BG] Nylara, enfant des dunes / Nylaax   Mar 27 Mar - 9:09

I love you
J'adore, comme tous tes bg !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xhilyan'ntru, Mortanyss

avatar

Nombre de messages : 1785
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: [BG] Nylara, enfant des dunes / Nylaax   Mar 27 Mar - 9:56

HmMmmM.

Lecture délectable. On va de surprise en surprise, et les mots sont très bien choisis. J'aime, j'achète, j'accepte, je supporte, j'adopte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Nylara, enfant des dunes / Nylaax   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Nylara, enfant des dunes / Nylaax
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Mortancia :: Discussion Hors Rôle-Play :: Grimoire-
Sauter vers: